Le changement climatique interpelle la BoM

Avec le soutien de

Il y a urgence de renforcer la résilience des banques pour absorber l’effet financier sur leur trésorerie. La Banque de Maurice (BoM) a inclut ce phénomène naturel dans son agenda et s’attend à ce que les autres institutions financières emboîtent le pas. C’est une des idées fortes émises hier soir par le Gouverneur de la BoM, Yandraduth Googoolye, lors de son traditionnel dîner annuel tenu à l’hôtel Hilton où les principaux opérateurs économiques étaient conviés.

Le Gouverneur note que le changement climatique figure parmi les priorités de nombreux pays. Il rappelle que la publication du Word Economic Forum a identifié les événements liés aux risques climatiques notamment les cinq sérieuses menaces susceptibles de se produire durant la prochaine décennie.

Yandraduth Googoolye a expliqué que 42 banques centrales et autres institutions régulatrices ont mis en place un «Network on greening the financial system». Ce forum se veut être un outil pour étudier la gestion des risques climatiques sur le secteur financier et coordonner sa transition vers une économie durable.

Tout en partageant sa vision pour un nouveau paysage bancaire où la technologie va être appelée à redéfinir l’interaction entre la banque et sa clientèle, sans des risques sur la cyber sécurité, le Gouverneur a soutenu que la nouvelle stratégie de la BoM va renforcer le mécanisme de sa politique monétaire. Et ce en améliorant sa communication sur la politique monétaire en dialoguant constamment avec les stakeholdres. «Cette démarche aura l’avantage d’assister la banque sur les attentes inflationnistes et améliorer la clarté sur la formulation d’une politique monétaire objective.» 

Selon Yandraduth Googoolye, les acteurs financiers, plus particulièrement ceux opérant dans le secteur bancaire, ont un rôle clé à jouer dans le mécanisme de transmission de la politique monétaire et ce en émettant des signaux à l’économie. Il affirme que lors de la dernière réunion du Banking Committee en octobre, il a exhorté les banques à veiller à ce que les taux d’intérêts du marché soient ajustés correctement afin d’assurer l’efficacité de la politique monétaire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires