Accident mortel: le sort de Thierry Henry connu dans quelques heures

Avec le soutien de
Thierry Henry et son épouse lors d’une comparution, en cour intermédiaire, en 2017.

Thierry Henry et son épouse lors d’une comparution, en cour intermédiaire, en 2017.

Pratiquement trois ans après cet accident mortel. Thierry Henry, ancien député du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) saura s'il sera reconnu coupable ou pas sous les cinq accusations formelles déposées contre lui, à savoir homicide involontaire, conduite en état d’ivresse, refus de se soumettre à un alcotest, «failing to provide a specimen of blood/urine» et «obstructing police officer».

C'est le magistrat Sacheen Boodhoo, de la cour intermédiaire, qui se prononcera sur le dossier en ce lundi 25 novembre.

Les faits remontent au  dimanche 3 avril 2016. La BMW de Thierry Henry a percuté le maçon Stéphano André, qui est mort sur le coup, à Bois-Marchand. Dans un premier temps, l’épouse du  politicien bleu, Vicky Henry, a raconté à la police qu’elle était au volant. Elle a été admise en clinique après l’accident.

Par la suite, Thierry Henry est venu de l’avant et a dit que c’est lui qui était au volant au moment de l’accident.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés