Athlètes de l’année: Eliud Kipchoge et Dalilah Muhammad sacrés

Avec le soutien de
L'Américaine Dalilah Muhammad sacrée meilleure athlète de l'année lors de la soirée de remise de prix, le 23 novembre 2019 à Monaco.

L'Américaine Dalilah Muhammad sacrée meilleure athlète de l'année lors de la soirée de remise de prix, le 23 novembre 2019 à Monaco.

Le Kényan Eliud Kipchoge, premier homme à être descendu sous la barre mythique des 2 heures au marathon, et l’Américaine Dalilah Muhammad, qui a battu à deux reprises en 2019 le record du monde du 400 m haies, ont été sacrés samedi athlètes de l’année lors de la soirée de remise de prix organisée par la Fédération internationale, samedi à Monaco.

Kipchoge (35 ans), déjà détenteur du record du monde du marathon (2 h 1 min 39 sec), est entré dans l’histoire le 12 octobre en brisant la barrière des 2 heures (1h 59 min 40 sec) lors d’un évènement non-homologué, organisé par son sponsor à Vienne.

Chez les dames, Dalilah Muhammad a vu sa magnifique saison 2019 récompensée. Après s’être appropriée le record du monde du 400 m haies (52 s 20) lors des sélections US en juillet, l’Américaine (29 ans) a fait encore mieux aux Championnats du monde en améliorant son chrono en finale (52 sec 16).

Les vainqueurs ont été désignés après un vote du Conseil de la Fédération internationale (50% des voix), de la «famille de l’athlétisme» (athlètes, entraîneurs, journalistes, 25%) et du grand public par internet (25%). 

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x