Affaire des coffres forts: le DPP fait appel

Avec le soutien de
Dans leur sentence, les magistrats avaient donné raison à Me Gavin Glover, Senior Counsel, l’avocat de Navin Ramgoolam.

Dans leur sentence, les magistrats avaient donné raison à Me Gavin Glover, Senior Counsel, l’avocat de Navin Ramgoolam. 

Navin Ramgoolam n’est pas au bout de ses soucis judiciaires. Ce vendredi 22 novembre, le Directeur des Poursuites Publiques (DPP) a interjeté appel contre la décision des magistrats Pranay Sewpal et  Navina Parsuramen de la Cour intermédiaire dans le cadre du procès intenté à l’ancien Premier ministre dans  l’affaire des coffres-forts.

Dans leur ruling, les magistrats avaient donné raison à Me Gavin Glover, Senior Counsel, l’avocat de Navin Ramgoolam. Ce dernier avait soutenu que la poursuite n’a pas pu communiquer les dates exactes des délits allégués. L’identité des protagonistes impliqués n’a pas pu être défini non plus. De ce fait, les magistrats ont conclu que la poursuite n’a pas passé le «test of certainty.»

Mais le DPP a avancé 18 raisons pour objecter au «ruling», contestant ainsi la radiation des 23 chefs d’accusation qui pesaient contre Navin Ramgoolam.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x