J-15: les dernières actualités sur la campagne électorale

Avec le soutien de

Pravind Jugnauth soutient que le principal duel sera celui opposant l’Alliance Morisien à l’Alliance Nationale. Navin Ramgoolam s’attèle de son côté à répliquer sur Navingate. Ces deux prochaines semaines, la campagne gagnera en tension et en momentum. D’ici là, retrouvez en fil rouge l’actualité politique de ce mercredi 23 octobre, au lendemain du Nomination Day.

Prise de bec entre MSM et ML à Grand-Bois

Une réunion du Campaign Commitee de l’Alliance Morisien, à Grand-Bois (n°13), a tourné au vinaigre ce mercredi soir. Ce, après une altercation entre un membre du Mouvement socialiste militant (MSM) et un du Muvman Liberater (ML). L'agent du ML a demandé à inclure le logo du parti dans les t-shirts qui seront commandés dans le cadre de la campagne électorale. Un des membres du MSM a lancé «ki logo tou zafer zot mem fin gagné avek sa gouvernman la !». Une dispute a alors éclaté.

Le Campaign Manager de l'alliance est intervenu, disant qu’à chaque fois il y avait des problèmes avec eux, que c’était impossible de tenir un comité. La réunion a été suspendue en attendant que les trois candidats de l’alliance la reprennent en main.

Shenaz Patel: «Réaffirmer la cohérence du combat contre la déclaration ethnique entrepris en 2010»

Écrivaine francophone, elle a déposé sa candidature pour être candidate au n°20. Toutefois, cette ancienne du Blok 104 a vu sa candidature rejetée, mardi 22 octobre, car elle a refusé de soumettre son appartenance ethnique.

Lire la suite de l'article :Shenaz Patel : «Réaffirmer la cohérence du combat contre la déclaration ethnique entrepris en 2010»

Partis non-traditionnels : petits par la taille grands par les idées

On se focalise toujours sur les grands blocs, les dinosaures mastodontes. Mais il existe une alternative aux familles et aux partis qui tiennent les rênes du pouvoir depuis l’Indépendance. Hier, mardi 22 octobre, on a pu constater que sur les 817 candidats inscrits à la commission électorale pour les élections générales du 7 novembre, si on enlève les 12 de Rodrigues et les 180 des trois principaux blocs (Alliance Morisien, Alliance Nationale et Mouvement militant mauricien) il restait 625 candidats indépendants ou de petits partis pour lesquels voter. Focus sur ces «petits partis».

Parmi les petits partis, les jeunes sont ceux qui sont les plus nombreux. Malgré leur âge, ils ont la conviction qu’ils seront à la hauteur lors de ces élections générales.

Lire la suite de l'article : Partis non-traditionnels : petits par la taille grands par les idées

 

Réunion à Plaine-Verte: la bourde de Parvez Nurwoollah

La fièvre électorale a joué un mauvais tour au candidat Parvez Nurwoollah, ce mercredi 23 octobre. Lors d'une réunion de l'Alliance Morisien, qui s'est tenue à Plaine-Verte, dans la circonscription n°3, Parvez Nurwoollah, emporté par son élan, a incité l'assistance à voter pour «trwa leker». Aux rires de ceux présents, il a réalisé son erreur et s'est immédiatement corrigé. Par la suite, son colistier, Mahmad Bocus, a essayé de lui sauver la mise en expliquant : «Pa vot trwa leker me vot avek ou leker.»

 

N°4 : le constat du MMM de Vallée-des-Prêtres

Suite aux exercices de porte à porte à Vallée-des-Prêtres, Robert Hungley, Ludovic Caserne et Anand Heeroo, les trois candidats du Mouvement militant mauricien (MMM) de la circonscription n°4 (Port-Louis Nord-Montagne-Longue) ont noté les demandes des habitants du quartier. C’est à travers une réunion nocturne à Caro-Lalo, ce mercredi soir, qu’ils ont parlé de leurs observations. «Je me demande ce qu’ont fait Aurore Perraud et Marie Claire Monty pour la circonscription», s’est interrogé Robert Hungley.

Les habitants déplorent une absence de poste de police. Ils expliquent qu’il y a eu des visites des autorités concernées en 2018 mais que, jusqu'à présent, rien n’a été fait d’autre. Ils soulignent également un manque de caméras de surveillance dans le quartier. Autre demande : trouver une solution pour le problème d’embouteillage à la croisée Vallée-des-Prêtres.

Quant à Anand Heeroo, il a soulevé les problèmes d'inondation et le manque de considération pour les victimes d’inondation ; pas de drain, construction de pont abandonnée entre autres.

De ce fait, ils font appel aux électeurs de bien réfléchir avant de voter. Ils ont fait ressortir que le leader des Mauves n'a pas les mains sales et qu’alors que l’Alliance Nationale et Alliance Morisien se crachent l'un sur l'autre, ils ne peuvent en faire de même à l’égard du MMM. «Il est donc temps de donner au MMM sa chance», a souligné Ludovic Caserne.

Arianne Navarre Marie: «Pa kapav zis Ramgoolam, Jugnauth»

«Si Paul Berenger ne devient pas Premier ministre maintenant quand le sera-t-il ? Ce n'est pas possible que cela ne soit que Ramgoolam ou Jugnauth à chaque fois.» Pour Arianne Navarre Marie, à Pailles, ce mercredi soir, 2019 est l’année du Mouvement militant mauricien (MMM). Le parti a privilégié le contact personnel et les rencontres familiales jusqu’à maintenant, pour la campagne. «Le MMM n’a pas de casserole.»

Député sortant de la circonscription n°1 (Grande-Rivière-Nord-Ouest et Port-Louis-Ouest), Veda Baloomoody abonde dans le même sens. Navin Ramgoolam comme Pravind Jugnauth sont devenus Premiers ministres grâce à leurs pères, «blanc bonnet, bonnet blanc». Il n'a pas épargné l'ex-mauve, Dorine Chukowry, qui a été la première femme lord-maire sous la bannière du MMM. «Et la, MMM pa bon. Ar li, Chukowrygate pou ena si li elu.»

Veda Baloomoody a également parlé du problème de la drogue dans le pays, sans oublier les divers scandales qui ont défrayé la chronique et les promesses non tenues du gouvernement, dont l’eau 24/7 et la Freedom of Information Act. 

Le nouveau candidat mauve de la circonscription, Giovani Catherine, a lui axé son intervention sur l'environnement, surtout les constructions de masse à cause du Metro Express.

Invité, Reza Uteem, président du parti, a passé en revue les propositions du MMM, dont l'allocation chômage, l'alignement du salaire minimum et la pension de vieillesse, la subvention pour les médicaments pour les personnes âgées et l’internet gratuit pour les étudiants, entres autres.

L’Alliance Morisien à Cité Vallijee: le manifeste électoral au centre des interventions

Les candidats de L’Alliance Morisien, à Cité Vallijee (n°1), ce mercredi soir, ont passé en revue quelques mesures du manifeste électoral présenté par Pravind Jugnauth plus tôt dans la journée. Pour Clive Auffray, il s'agit d'un document bien réfléchi et bien ficelé, alors «qu’on ne sait pas ce que les opposants présentent», faisant référence à l’Alliance Nationale. Il a précisé que le fonctionnement des autorités qui emploient dans la fonction publique sera revu. «Pravind Jugnauth propose des mesures d'avenir pour l’emploi, l’environnement et l’éducation entre autres.»

Dorine Chukowry a elle fait référence aux mesures du manifeste électoral sur l’éducation, dont les livres gratuit jusqu’à la Form III (Grade 9). Elle a tout de même lancé une petite pique à son ancien parti au passage : «J’ai réalisé que j’aurais dû quitter ce bateau mauve depuis longtemps.»

Le candidat orange, Nilen Vencadasmy, a également pris la parole lors de cette réunion, scandant : «La vraie rupture c’est nous.»

Jean-Claude Barbier: «Qu'a fait Alan Ganoo pendant 35 ans au n°14 ?»

Première sortie des candidats de l'Alliance Nationale au n°14 (Savanne-Rivière-Noire), ce mercredi 23 octobre. Jean-Claude Barbier était présent au Rambhujun Hall, à Chemin-Grenier pour faire le procès de son ancien camarade du Mouvement patriotique, Alan Ganoo. «Lors de la réunion pour décider de faire alliance avec le Parti travailliste, il n'y a eu aucune objection d'Alan Ganoo ni de Tania Diolle. Ils sont partis et c’est après que nous avons entendu qu’ils ont fait une alliance avec le Mouvement socialiste militant», s'est insurgé Jean Claude Barbier du Mouvement du même nom. Il a rappelé toutes ses «trahisons». «Qu'est-ce qu'Alan Ganoo a fait pour vous ? Qu'a fait Alan Ganoo pendant 35ans pour la circonscription ?», s'est interrogé l'ancien bras droit d'Alan Ganoo. Il appelé à le sanctionner le 7 novembre.

Mamad Kodabaccus, du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) a aussi égratigné Alan Ganoo. Selon lui, il faut lui donner une leçon. «Le 7 novam pa blie ou bizin pik so ourit trwa fwa. Pa al don sinpati.»

Mahen Gondeea, ancien lord maire de Port-Louis, Veronique Leu-Govind, ancienne présidente du District Council, ont aussi pris la parole et ont ciblé Alan Ganoo.

Ezra Jhuboo, le député sortant, a axé son intervention sur son projet pour le n°14. «Mo pe pran bann angazman pou ou. Mo pou al dan sak vilaz sak rekwin pou dir ki mo pou fer pou ou. Mo anvi ki nimero 14 vinn enn bann pli zoli sirkonskripsion dan moris. Mo pa pou atard mwa lor bann palab e kot li pe gagn pouse. Nou ena de dimounn ensam avek mwa pou travay.»

Alliance Nationale au n°17: Priya Soobara s’inquiète du taux de chômage chez les jeunes

Les candidats de l'Alliance Nationale au n°17 (Curepipe-Midlands) étaient face au Curepipiens pour une présentation ce mercredi soir. Priya Soobara, qui s'est exprimée pour la première, fois a fait part de son inquiétude vis à vis du taux de chômage en hausse chez les jeunes. Tandis que Michael Sik Yuen et Adrien Duval ont exprimé leur désir de «fou sa gouvernma la deor». Leur slogan ? «Anou liber nou pei.»

 

Jour du scrutin: vous avez trois heures pour voter si vous travaillez

La commission électorale vient de rappeler sur sa page Facebook les règlements pour les employés qui travaillent le jours des élections. Ils ont trois heures pour accomplir leur devoir civique. Ci-dessous ce que dit la loi.

 

Le Ring de la campagne (4e Round)

Match sur le thème du Law and Order, le trafic de drogue et la sécurité nationale.

Découvrez l’intégralité du manifeste électoral de l’Alliance Morisien

Lors d’une conférence de presse ce mercredi 23 octobre, Pravind Jugnauth a énuméré les 15 mesures phares de son gouvernement en voici les principales.

Lire la suite de l'article Découvrez l’intégralité du manifeste électoral de l’Alliance Morisien

Alliance Morisien: les mesures annoncées dans le manifeste électoral

C’est ce mercredi 23 octobre que l’Alliance Morisien a décidé de divulguer les grandes lignes de son manifeste électoral. Après une brève introduction du ministre Nando Bodha, Pravind Jugnauth a pris la parole. Suivez en live son discours.

Lire la suite de l'article Alliance Morisien: les mesures annoncées dans le manifeste électoral

N°5: Altercation entre des activistes rouges et un policier-photographe

Depuis le matin, hier, un policier prenait des photos de tous ceux, y compris les membres de la presse, qui entraient dans le centre de dépôt des candidatures de la circonscription n°5, à Pamplemousses. Toutefois, à l’arrivée des activistes du PTr, les choses se sont envenimées. L’un d’eux a eu une altercation avec le policier-photographe et n’était-ce l’intervention d’un haut gradé de la police, la situation aurait pu dégénérer. Le policier a fait preuve de discrétion après cet incident. Certains de ses collègues ont trouvé que l’agent n’aurait pas dû effectuer ces prises de photo tout en étant en uniforme. Un haut-gradé de la police nous a dit que le policier-photographe ne fait pas partie de la National Security Service et qu’il n’y était que pour prendre des photos, au cas où il y aurait eu des incidents.

 

SAJ absent à Petit-Raffray

Attendu hier soir, à Petit-Raffray, où l’Alliance Morisien tenait un congrès, sir Anerood Jugnauth n’aura pas fait le déplacement. Ceux présents ont été quelque peu déçus, surtout que les premiers orateurs, notamment Jay Prakash Meenowa, et le conseiller au bureau du Premier ministre, Jean-François Chaumière, n’ont pipé mot sur cette absence du ministre mentor. Depuis vendredi dernier, sir Anerood Jugnauth avait été présent à deux rassemblements dans le Nord, notamment à Plaine-des-Papayes et à Terre-Rouge.

«Mazavaroo» distribué aux clients de smspariaz

L’édition de Mazavaroo consacrée au «Navingate» et contenant des documents bancaires de l’ancien Premier ministre n’a jamais vu le jour car le journal viole la Bank of Mauritius Act. Qu’à cela ne tienne. Michel Lee Shim, le propriétaire du journal, utilise sa plateforme de pari pour les courses hippiques, «smspariaz», pour distribuer la version électronique de sa publication.

Depuis samedi dernier, les clients qui utilisent «smspariaz» pour jouer aux courses reçoivent un message contenant un lien pour télécharger l’édition «spéciale» du journal. En cliquant dessus, ils tombent sur trois autres liens. L’un permet de télécharger le document que Caractère Ltée a refusé de publier car il viole les lois sur le secret bancaire. Les deux autres liens renvoient au téléchargement de deux autres éditions spéciales du journal, dont les unes sont consacrées à Navin Ramgoolam.

N°19 : Philippe Boudou délaisse le MMM pour se présenter en indépendant

Philippe Boudou, ancien maire de Beau-Bassin–Rose-Hill, fait partie de ces militants de base qui ont abandonné le MMM. C’est à la toute dernière minute qu’il a mis à exécution sa décision de se présenter en tant que candidat indépendant. «Mon principal point de désaccord avec la direction du MMM, c’est le fait d’avoir fait la sourde oreille à notre requête pour qu’au moins un des trois candidats du n°19, Stanley–Rose-Hill, vienne de cette circonscription. Mon argument ne diminue en rien la capacité des candidats sélectionnés.»

N°4 : La contradiction règne !

Pendant que les candidats de l’Alliance Nationale sont confiants et ravis d’être au n°4, certains fans du Parti travailliste demandent, eux, une révision de la liste et menacent de ne pas voter. Quant à Mireille Martin et à Aurore Perraud, elles soutiennent avoir été sur le terrain durant leurs mandats, alors que les électeurs ne sont pas de cet avis. Révoltés, ils soutiennent qu’ils ne les ont pas vues du tout, hormis durant les périodes de campagne électorale. D’autre part, les deux colistières évitent discrètement de se croiser du regard.

N°16 : Partisan devenu candidat

Muzammil Latona a apposé sa candidature hier, dans la circonscription n°16. Le jeune homme a été souvent aperçu lors des congrès et réunions de l’Alliance Nationale, et ce à travers différentes circonscriptions de l’île. Toutefois, il a réalisé que son idéologie ne suit plus celle des Rouges et Bleus. Il espère un changement et c’est la raison de son engagement dans cette élection, qui sera la première pour lui. À présent, son vœu, c’est se faire une place parmi les grands.

N°9 : Le MMM mise sur les jeunes

C’est en mobilisant plus de jeunes que les Mauves comptent se démarquer des autres partis dans la circonscription n°9 (Flacq–Bon-Accueil). D’ailleurs, pour certains jeunes de la région, partisans des Mauves, «il faut un changement et le MMM peut y contribuer pour nous».

N°3 : Partisane du MSM mais candidate indépendante

Environ une heure après le passage des candidats de l’Alliance Morisien (MSM-ML) au «Nomination Centre» du n°3, un agent du MSM et un conseiller d’Anwar Husnoo sont revenus au centre avec quatre candidats pour leur inscription en tant qu’indépendants. Une parmi ces derniers confirme qu’elle était une partisane du MSM mais qu’elle a décidé de poser en tant qu’indépendante pour faire bouger les choses dans sa région, mais sans plus de réflexion sur ce qu’elle compte changer si jamais elle est élue. Lorsqu’on a voulu discuter avec une autre de ces candidats indépendants, l’agent du MSM lui a demandé de rester tranquille et de dire simplement qu’elle est candidate indépendante.

Monsieur Malin à la police: «Ou pena droit ‘touch’moi !»

Cet incident au n°8 lors du Nomination Day hier, mardi 22 octobre à l’enregistrement de la candidature du leader du Party Malin, Dhanrajsingh Aubeeluck. Après cet accrochage, il a porté plainte contre la police.

Lire la suite de l'article Monsieur Malin à la police: «Ou pena droit ‘touch’moi !»

Bashir Jahangeer soutient l’Alliance Nationale

L’ancien député de la circonscription de Rivière-des Anguilles - Souillac, Bashir Jahangeer rejoindra le PMSD. Dans une brève déclaration à l’express, il affirme qu’il sera aux côtés du leader des Bleus, Xavier-Luc Duval pendant la campagne électorale. «J’ai décidé de travailler pour l’Alliance nationale», dit-il.

Lire la suite de l'article Bashir Jahangeer soutient l’Alliance Nationale

Le Journal des Elections | J-15 : Le kupé-transé terrorise Jugnauth et Ramgoolam

Ramgoolam et Jugnauth semblent atteints de la phobie du vote "kupé-transé" et ils ont raison d'avoir peur. Les autres titres du jour: 

- Serenity et Navingate : Les alliances s'entretuent, Bérenger rit sous la moustache. 
- Et si Rezistans n'avait pas encore dit son dernier mot ?
- Nomination Day : petits indépendants au grand coeur
- Monsieur Malin : "Don't touch me! Don't 'tutoie' me"

Campagne électorale: ce qui s’est passé depuis le début

Depuis que la campagne électorale a commencé, il ne se passe pas un jour sans un congrès par-ci et sans une gaffe par-là. Il y a eu des démissions, des nominations, des ratages, des présentations, des attaques... Retrouvez ici tout ce que vous avez raté pendant la campagne.

J - 16

J - 17

J - 18

J - 19 

J - 20 

J - 21 

J - 22 

J - 23 

J - 24 

J - 25 

J - 26  

J - 27

J - 28 

J - 29 

J  -30 

 

Au N°8 - Pravind Jugnauth: «MMM li fer zoli… mé vré adverser sé Ramgoolam»

Le leader de l’Alliance Morisien considère qu’il n’a qu’un seul adversaire : le Parti travailliste (PTr). Pravind Jugnauth l’a affirmé lors d’un congrès à Moka, hier. Il estime que la participation du Mouvement militant mauricien (MMM) ne constitue pas un danger pour son alliance et lui. En revanche, il a insisté sur la nécessité pour ses mandants de voter les trois candidats du Mouvement socialiste militant (MSM) au no 8.

Lire la suite de l'article Au N°8 - Pravind Jugnauth: «MMM li fer zoli… mé vré adverser sé Ramgoolam»

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires