Bérenger: «Ou krwar sa boug-la ti ena enn sel kof-for sa ?»

Avec le soutien de

C’est un Paul Bérenger des grands jours qui a pris la parole en ce mardi soir, à la route Hugnin, lors d’une réunion organisée dans son fief, Stanley-Rose-Hill. Face aux électeurs du n°19, le chef de file du parti du cœur a sorti toute la panoplie du parfait acteur, enchaînant blagues, mimiques et piques. Comme accessoire : une moustache frétillante. 

Pour ne pas déroger à la règle, le leader du MMM a pris à partie les deux alliances «galimatias». Et d’ajouter : «PTr pé tir pésé MSM deor, MSM pé tir pésé PTr. Nou nou asizé nou guété.» Selon Paul Bérenger, le MSM a réussi «l’exploit» d’enchaîner, au cours des cinq dernières années, plus de scandales que les rouges. 

Ces derniers ne sont pas en reste, toutefois. «Ou krwar sa boug-la ti ena enn sel kof-for sa ? Sa oussi mo pa ti koné, bann kof-for-la ti akoté ar mwa…» a-t-il balancé, provoquant l’hilarité de l’assistance. Pour le chef de file du MMM, la priorité du parti demeure «le nettoyage» du pays. «Nou péna kass mé nou éna kouraz…»

Paul Bérenger s’en est par ailleurs pris à Nando Bodha, baptisé «Ministre Blabla» par ses soins. «Enn ferfout métro pa ankor paré. Leskalyé otomatik lamem pa pou marsé sa !»

Lui avait déjà emprunté les marches le menant jusqu’à l’estrade. Précédant son leader, Deven Nagalingum s’est focalisé sur les transfuges, ces anciens mauves qui ont cru que l’herbe était plus verte ailleurs. «Zonn bliyé konba, valer. Sa 5 ki fek kit nou la, zonn rann nou servis, zonn révey leker militan…»

Le colistier de Bérenger au n°19 a, en outre, dit ce qu’il avait sur le cœur en ce qui concerne Steven Obeegadoo. «Li dir ou bizin fer politik otreman. Me zordi kot li finn al atérir ? Kot sa linn al fer Miss Mauritius ? Ek Tarolah ek MSM laba…»

Jenny Adebiro, troisième candidate mauve à Stanley-Rose-Hill, a fait part de son émotion après qu’elle s’est enregistrée comme candidate, aujourd’hui, lors du Nomination Day.  Avant d’affirmer que «ler MMM finn arivé. Létan MMM inn arivé».

Le fait que le parti du cœur n’ait contracté aucune alliance a su rassembler les militants de longue date de même que les jeunes, selon elle. «Vag-la pe monté, monté, monté.» Elle s’est dit confiante d’une victoire du MMM dans deux semaines. «Mé nou pa pou fer fezer, nou pou kontign travay terin.»

Par ailleurs, c’est Iqbal Calcateea, militant qui œuvre aux côtés des candidats de la circonscription, qui a endossé le costume de «Master of Ceremony» et qui s’est chargé de chauffer la salle et de présenter les candidats tour à tour. Ajoutant lui aussi son grain de sel, il n’a pas manqué d’égratigner ceux qui ont quitté le navire mauve.

Dans son champ de tir, Alan Ganoo. «Gramatin, li manz pom rouz, tanto zoranz, finalman banla donn li poire…» Les militants, eux, avaient la banane, après cette déclaration.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires