Morcellement pour les ex-planteurs de Riche-Terre: les travaux démarrent

Avec le soutien de
Les anciens planteurs avaient été arrachés de leurs terres dans le sillage du projet Jin Fei à Riche-Terre.

Les anciens planteurs avaient été arrachés de leurs terres dans le sillage du projet Jin Fei à Riche-Terre.

Plus de douze ans qu’ils avaient été forcés d’abandonner leurs terres à Riche-Terre. Ces planteurs avaient été sommés d’évacuer les lieux dans le cadre du projet Tianli-Jinfei. Mais ils peuvent nourrir l’espoir d’obtenu un lot de terrain à Mon Goût ou Khoyratty. Le gouvernement avaient acquis neuf hectares de terres pour un morcellement. Le projet sera complété d’ici mi-avril 2020, fait ressortir un communiqué de Landscope (Mauritius) Ltd ce lundi 21 octobre. 

115 ex-planteurs sont concernés par cette mesure. Les travaux de morcellement ont commencé depuis vendredi 18 octobre, indique le communiqué de Landscope. Ils portent sur l’aménagement de routes, l’éclairage des rues, les drains ou encore l’approvisionnement en eau et en électricité. 

Landscope explique que le retard accumulé par «la complexité du design». Il a fallu ainsi faire l’acquisition d’une autre parcelle de terrain à Mon Goût. 

Le contrat au coût de Rs 18 millions a été alloué à Square Deal Multipurpose Cooperative Society Ltd. Et, une fois, les travaux achevés, les bénéficiaires pourront prendre possession de leurs terres, soit en 2020.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires