Tennis: Federer s’en sort à Shanghai face à Goffin

Avec le soutien de
Le Suisse Roger Federer face au Belge David Goffin en 8e de finale du Masters 1000 de Shanghai, le 10 octobre 2019.

Le Suisse Roger Federer face au Belge David Goffin en 8e de finale du Masters 1000 de Shanghai, le 10 octobre 2019.

Roger Federer, 3e mondial, a dû s’employer jeudi pour faire plier David Goffin (14e) 7-6 (9/7), 6-4 et se qualifier pour les quarts de finale du Masters 1000 de Shanghai.

Double vainqueur du tournoi (2014 et 2017), il rencontrera vendredi en quarts Alexander Zverev (6e) ou Andrey Rublev (33e), qui s’affrontent jeudi en fin de programme.

Goffin, qui vise une place au Masters de Londres (10-17 novembre) a joué à un très haut niveau et fait le break pour mener 6-5, service à suivre dans la première manche. Mais, tendu sur les trois balles de set qu’il a obtenues, il a fini par laisser le Suisse égaliser à 6-6.

Une double faute a mis Federer en difficulté dès l’entame du tie break. Goffin a ainsi eu une 4e balle de set, puis une 5e. Mais c’est finalement Federer qui s’est imposé sur sa 2e balle de set.

Même s’il n’a pas éteint tout à fait la résistance de Goffin, le Suisse a toutefois pris l’ascendant et ne s’est pas laissé emmener dans un nouveau tie break.

Une balle trop longue de son adversaire lui a offert deux balles de match sur son service et la première a suffi.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x