Élections générales: l’actu politique en fil rouge

Avec le soutien de

J-20 avant les élections. Au programme de ce vendredi 18 octobre : la présentation des candidats du Mouvement militant mauricien, le matin, à l'hôtel Labourdonnais et de l'Alliance Morisien, l'après-midi, au Sun Trust. Et que serait une campagne sans congrès... Principalement des oranges et blancs, en attendant la finalisation des investitures de l'Alliance Nationale…

Alliance Morisien à la route Bassin: tikomik et classe moyenne

Pravind Jugnauth, le Premier ministre, a conseillé à l’électorat de comparer ce que le gouvernement a fait et ce que le gouvernement travailliste a fait pour lui durant plus de cinq ans, au congrès de l’Alliance Morisien pour la circonscription n°14 (Rivière-Noire/Savanne), hier, à la tabagie Curpen à route Bassin, Quatre-Bornes. 

Il a cité les développements, comme la construction des nouveaux hôpitaux et l’arrivée du métro. Selon lui, c'est ça le progrès. Il soutient que lui se soucie des gens de la classe moyenne à travers les mesures comme université gratuite, salaire minimum et augmentation de pension vieillesse entre autres. «Je considère les employés car vous apportez progrès et développement. Je suis pout la justice sociale. Tou kominoté vinn ensam pou progré nou pei.»

Encore une fois, il a parlé de sa détermination à combattre la drogue et a rassuré les électeurs que les caméras de Safe City n’est pas là pour surveiller les gens mais pour la sécurité de la population.

Il a répété son annonce sur l’allocation aux chauffeurs de taxis. «En raison des développements économiques, il nous faudra plus de taxis. Le gouvernement offrira Rs 100 000 pour acheter une voiture. (…) Alors que le programme de Bérenger c'est ‘kadadak’.» Le MMM a perdu son idéologie, soutient-il. 

«Alliance tikomik»

D’un autre côté, Ivan Collendavelloo est choqué par le MMM qui copie leur programme. C’est dû au fait que Paul Bérenger recherche la sympathie de la population pour gagner des votes, disant qu’il n’a pas d’argent pour la campagne. Et le leader du Muvman Liberater soutient qu’un des grands problèmes est le financement des partis politiques. Il faut un registre de toutes les actions qui sont entreprises avec cet argent. 

Présents également, Stephan Toussaint, le ministre des Sports. Il a déclaré qu’après le jugement du Privy Council sur MedPoint et celui des Chagos, les Jeux des îles, et la venue du pape, la cinquième bénédiction du pays sera la victoire de l’Alliance Morisien. Il a qualifié l'autre alliance (Nationale) «d’alliance tikomik».

Sandra Mayotte a elle estimé que le Premier ministre a du respect pour toutes les femmes, qu’elles soient artiste ou autre, elles ont une place au Parlement. 

Quant à Alan Ganoo, il a rassuré qu'avec l’Alliance Morisien, les injustices envers les employés sreont finies ; la preuve est le Workers Rights Bill. 

Et Prakash Ramchurrun, lui, a fait ressortir qu'avec Pravind Jugnauth c'est le progrès assuré.

Paul Bérenger: «Le lion se cache sous les ailes du coq»

Paul Bérenger et ses deux, colistiers, Jenny Adebiro et Deven Nagalingum, à Plaisance, ce vendredi 18 octobre.

Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), lors d’une réunion, ce vendredi 18 octobre à Plaisance dans sa circonscription n°19 (Stanley – Rose-hill), a affirmé que le parti a gardé sa promesse en se présentant seul aux élections et «bizin fer maximum pou bann zen». Il a aussi promis à la foule que le combat contre la drogue et la criminalité seront parmi ses priorités une fois au pouvoir.

Lire la suite de l'article: Paul Bérenger: «Le lion se cache sous les ailes du coq» 

Déclaration ethnique: changer de l’intérieur façon Lalit ou attaquer de front style Rezistans ek Alternativ ?

Lalit a présenté, hier, ses 24 candidats aux élections générales. Tous ont participé à un tirage au sort pour savoir sous quelle classification communale ils vont s’inscrire comme candidats le 22 octobre. Le but : démontrer les limites du système électoral. «Nos candidats ont tout le mal du monde à se classifier eux-mêmes», explique Lindsay Collen, porte-parole du parti. Il se peut qu’un mari et sa femme soient de deux communautés différentes mais ont le même mode de vie. Or, la Constitution classe la population selon leur «way of life» C’est le seul moyen que Lalit ait trouvé pour contourner le problème et montrer les limites du Best Loser System (BLS). Chaque candidat a écrit à la commission électorale pour l’informer que s’ils seront choisis parmi les best losers, leur correspondance ferait office de démission en tant que député.

Lire la suite de l'article: Déclaration ethnique: changer de l’intérieur façon Lalit ou attaquer de front style Rezistans ek Alternativ ?

A La Source: Xavier-Luc Duval promet de rembourser les victimes de BAI

Xavier-Luc Duval a mis une fin définitive aux rumeurs insistantes d'une cassure de l'alliance Parti travailliste – Parti mauricien social-démocrate en s'affichant fièrement avec ses colistiers rouges au n°18 (Belle-Rose – Quatre-Bornes), Arvin Boolell et Rama Sithanen, de l’Alliance Nationale.

C'était ce vendredi soir, lors d'une réunion nocturne à La Source. L'un des principaux thèmes abordés par le leader des Bleus est l'affaire BAI (Bristish American Investment). Il a rejoint les propos de Navin Ramgoolam en disant que toutes les victimes de l'affaire BAI seront remboursées dans leur intégralité.

Le programme politique du MMM arrive «incessamment»

Intervenant lors d'une réunion à Cité Joachim à Curepipe/Midlands au n°17 ce vendredi 18 octobre, les trois candidats du Mouvement socialiste militant (MMM) se sont focalisés sur les 20 points du programme présenté par leur parti. Celui est en voie de finalisation, ont déclaré les candidats (de gauche à droite sur la photo Rosine Darga, présidente de la régionale du n°17, France Marie, Avinaash Munohur et Lindsay Paul).

Pour Lindsay Paul, un des candidats, le MMM, a notamment axé son intervention sur l'alignement du salaire minimum et de la pension de retraite et sur le besoin d'intervention face à l'ampleur de la drogue synthétique.  
Pour sa part, Avinaash Munohur, autre candidat mauve de Curepipe/Midlands, a affirmé qu'il faut donner du pouvoir à l'Audit pour appliquer son rapport et critiqué les manquements des collectivités locales.

France Marie a également demandé qu'un hommage soit fait pour Azor Adélaïde, ancien colleur d'affiches du MMM, décédé le 25 novembre 1971. Il affirme que le programme politique arrive incessamment. Et ajoute qu'ils ont organisé la réunion avec les moyens du bord, n'ayant pas à faire venir des gens ou sans offrir des bouteilles de rhum.

Au n°7: Anerood Jugnauth rappelle les propos de sir Seewoosagur Ramgoolam sur son fils

Sir Anerood Jugnauth intervenait lors d’un congrès de l’Alliance Morisien, vendredi 18 octobre, à Plaine-des-Papayes.

Première sortie de sir Anerood Jugnauth (SAJ) lors d’un congrès de l’Alliance Morisien, ce vendredi au n°7 (Piton – Rivière-du-Rempart). A la pâtisserie du Nord à Plaine-des-Papayes, le ministre mentor a déclaré que sir Seewoosagur Ramgoolam lui avait dit, ainsi qu’à d’autres personnes, de ne jamais laisser son fils, Navin, faire de la politique. «Ce serait le plus grand malheur qui pourrait arriver à ce pays.»

Lire la suite de l'article: Au n°7: Anerood Jugnauth rappelle les propos de sir Seewoosagur Ramgoolam sur son fils

 

 

Le MMM au n°20: oriflam pa pou lager !

Rajesh Bhagwan, Franco Quirin et Karen Foo Kune, du Mouvement militant mauricien (MMM) ont rencontré les habitants de Barkly, ce vendredi 18 octobre (circonscription n°20, Beau-Bassin – Petite-Rivière). 

Rajesh Bhagwan a fait ressortir que le MMM ne compte pas faire une «guerre des oriflammes». Le parti se contentera de faire de petites réunions dans les différentes localités de la région. 

Karen Foo Kune, pour sa part, a rappelé aux femmes présentes dans l'assemblée qu’en tant que jeune et femme, elle sera à leurs côtés. 

Enfin, Franco Quirin est revenu sur certains des 20 mesures annoncées par le MMM. Il a soutenu que si le parti est critiqué par ses adversaires pour la mesure de l'allocation chômage qu'il prévoit, cette allocation ne sera pas donnée «brit brit», mais que des critères seront établis. 

Il a par ailleurs annoncé qu'un manifeste plus complet comprenant des mesures pour le logement, la jeunesse et le sport, entre autres, sera prochainement publié.

Pravind Jugnauth promet une aide de Rs 100 000 aux taxis

Pravind Jugnauth était en congrès à Vacoas, ce vendredi 18 octobre.

C’est avec une voix enrouée que le Premier ministre s’adresse à la foule présente à la Croisée Diolle, Vacoas, ce vendredi 18 octobre. D’emblée il parle des 60 candidats présentés aujourd’hui.

Lire la suite de l'article: Pravind Jugnauth promet une aide de Rs 100 000 aux taxis 

Joute triangulaire: une alliance postélectorale pas impossible

Cette campagne électorale pour l’instant se tient entre trois gros blocs.

Depuis 1976, c’est la première fois qu’il y a lutte entre trois blocs politiques de premier ordre dans des élections générales. D’un côté, il y a l’Alliance Morisien, formée du Mouvement socialiste militant (MSM) et du Muvman Liberater (ML). Puis, l’Alliance Nationale du bloc Parti travailliste (PTr)–Parti mauricien social démocrate (PMSD). Et, enfin, le Mouvement militant mauricien (MMM), seul. Cette configuration, selon des observateurs, laisse la porte ouverte à un arrangement postélectoral entre deux des trois forces si aucune d’entre elles n’obtient une majorité absolue à l’issue des élections.

Lire la suite de l'article: Joute triangulaire: une alliance postélectorale pas impossible 

Collendavello à la Croisée Diolle: le manifeste du MMM est comme un testament

L’Alliance Morisien tient un congrès mixte n°15, n°16 à la Croisée Diolle, à Vacoas, ce vendredi 18 octobre. Ivan Collendavelloo tire à boulets rouges sur le Mouvement militant mauricien (MMM). D’emblée, le leader du Muvman Liberater (ML) flatte la foule présente. 

Il précise qu’en 2014 après la formation du ML, il ne savait pas où ce groupe allait aller. «Même si nous avons eu des différends entre partenaires, nous avons toujours travaillé ensemble dans le gouvernement. En tout cas, nous avons fait un bon travail lors de ces cinq dernières années.»  

Après les résultats des élections en 2014, il était attristé que la famille militante soit divisée. «Mais maintenant nous nous sommes retrouvés, les militants.» 

Selon lui, le MMM est un parti à bout de souffle. «Regardez ce manifeste que le MMM a montré. C’est comme un testament. Mais c’est un signe ça. Longtemps de cela, quand le MMM écrivait un manifeste électoral c’était avec un think tank.» 

Plus de femmes

Il parle de la réforme électorale. «En 2014, nous avons travaillé ensemble avec mon partenaire. Nous avons présenté un projet de loi au Parlement.» Selon lui, il y aurait dû avoir davantage de femmes à l’Assemblée nationale. La faute vient selon lui du MMM, qui n’a pas voulu signer la réforme. 

Le financement des partis politiques est aussi la raison pour laquelle la famille militante est de nouveau ensemble.

C’était aussi le maiden speech lors d’un congrès du candidat de Vacoas Floréal, Ashley Ittoo. «Je veux croire dans la jeunesse. (…) Certains gagnaient Rs 1500. Maintenant, ils touchent six plus de salaire. Des familles bénéficient de la Negative Income tax. (…)» Le «ticket » qu’il a eu c’est un  ticket de confiance entre lui et Parvind Jugnauth. Le 7 novembre, j’espère que vous me donnerez le ticket pour travailler pour vous.» 

Maiden speech aussi que celui du candidat «ki koz koze ki bizin koze». Gilbert Bablee, du n°15.

Le deepfake menace la campagne électorale

Photo prise sur la page Facebook de Navin Ramgoolam…

C’est un nouveau phénomène international. Et Maurice pourrait être touché durant ces élections. Il s’agit du deepfake, aussi connu comme l’hypertrucage de vidéos.

Lire la suite de l'article: Le deepfake menace la campagne électorale 

Anil Seeruttun, candidat du MMM: «Je n’ai jamais eu de démêlés avec la justice»

«On me confond avec un certain Anil Seeruttun, employé de l’État civil qui a été récemment condamné à des travaux d’intérêt général pour pots-de-vin.» C’est ce que nous a répondu Anil Seeruttun, candidat du MMM dans la circonscription n°5 (Pamplemousses-Triolet), jeudi 17 octobre. 

D’ailleurs, lors de la présentation des candidats, aujourd’hui, Paul Bérenger a ironisé, «le vrai Anil Seeruttun», en l’annonçant.

Cet habitant de Triolet rappelle qu’il est enseignant au collège Cosmopolitan de Plaine-des-Papayes et qu’il est au MMM depuis 1982. Il a même été candidat de ce parti aux élections générales de 2010. 

De faire ressortir qu’à part une contravention pour excès de vitesse, il n’a jamais eu affaire à la police. Il se souvient que quelques mois de cela, il devait prendre l’avion, mais dans un premier temps, la police l’a confondu avec l’autre Seeruttun.

Le candidat mauve espère que cela doit être clair pour ses adversaires, qui pourraient tirer un capital politique de cette confusion.

Candidat Mahmad Bocus: une BMW 530 achetée sans l’aval du ministère quand il était à l’ICTA

Extrait d’une lettre faisant mention de l’achat d’une berline pour Mahmad Bocus, ex-président du «board» de l’ICTA, au coût de Rs 3,2 millions.

Un extrait d’une Management Letter du bureau de l’audit de l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA), qui a examiné les comptes de l’autorité au 30 juin 2018, a fait surface ces jours-ci, après la démission du président du conseil d’administration de l’organisme, Mahmad Bocus, le 9 octobre. L’ex-Chairman est désormais candidat pour l’Alliance Morisien au n°3.

Cette lettre, qui porte la mention «draft», en date du 18 septembre, fait mention de l’achat d’une berline pour Mahmad Bocus, dans le cadre de sa fonction. Mention est faite que l’achat de cette voiture de fonction a été fait sans l’aval du ministère de la Technologie, de l’innovation et de la communication.

En effet, le 13 mars 2018, l’ICTA fait l’acquisition d’une BMW 530 auprès de Leal & Co Ltd, au coût de Rs 3,2 millions. Cette voiture a été proposée au Chairman, comme cela a été le cas dans le passé, précise le Finance Committee de l’autorité régulatrice le 6 mars 2018.

Aucune provision budgétaire

Le bureau de l’audit de l’organisme observe que dans une lettre en date du 18 mai 2017, le ministère de tutelle avait donné des directives pour que le Chairman utilise une des voitures qui se trouvent dans la flotte de l’ICTA. Aucune voiture n’a été achetée à l’époque pour le Chairman. De même, il n’y avait aucune provision budgétaire pour la période 2017-18 pour l’achat d’une nouvelle voiture pour Mahmad Bocus et aucune autorisation n’a été obtenue du ministère.

Selon le bureau de l’Audit, basé sur le Hansard du 11 avril 2017 et le rapport Errors and Omissions du PRB du 2013, l’ICTA n’aurait jamais dû faire acquisition de cette berline allemande. De plus, seuls les juges et des hauts fonctionnaires, qui touchent Rs 102 000 comme salaire mensuel, ont droit à une voiture de fonction. Il n’y a pas de provisions dans le contrat du président du conseil d’administration de l’organisme régulateur pour qu’une voiture officielle soit mise à sa disposition.

Le National Audit Office souligne qu’il y avait des voitures en parfaite condition dans la flotte de véhicules de l’ICTA. Et que, si l’autorité avait appliqué les directives de 2017, Rs 3,2 millions seraient restées dans ses caisses. Il faut savoir que la voiture reste dans la flotte de l’organisme, au départ du Chairman.

«Il était temps de la remplacer»

L’express a contacté Mahmad Bocus, qui souligne que comme un directeur du board et aussi comme Chairman, l’ICTA doit mettre une voiture à sa disposition. «Dans mon cas, cela fait partie de mes conditions de travail. La voiture qui avait été mise à ma disposition a été utilisée par l’ancien Chairman. C’était une Mercedes. Il était temps de la remplacer, selon la politique en place. Lorsque cette voiture a été remplacée, j’ai utilisé la nouvelle voiture.»

Pourtant, une affaire d’acquisition directe avait éclaboussé l’ICTA lorsque plusieurs cadres, dont l’ex-directeur général Krishna Oolun, auraient usé de leurs prérogatives pour l’achat de berlines, en 2015. Ils avaient été arrêtés et suspendus de leurs fonctions. Le directeur général avait même été limogé, mais les charges retenues contre lui ont été abandonnées après quelques mois.

Hôpital Jawaharlal Nehru: un vivier d’aspirants politiciens

Dhanilall (Dev) Kowlessur (g.) ne sera finalement pas candidat. Kailesh Jagatpal était pressenti dès le départ.

Cinq médecins de l’État ont démissionné de leur poste pour être candidats aux prochaines élections générales. Le point commun entre eux : ils étaient tous affectés à l’hôpital Jawaharlal Nehru, à Rose-Belle. Le psychiatre Dr Kailesh Jagatpal a ouvert le bal. Fin juin, il soumet sa démission comme président du Medical Council car il est pressenti pour être candidat aux législatives. Par la suite, en août, il démissionne du ministère de la Santé et descend sur le terrain au n°13 (Rivière-des- Anguilles–Souillac).

Lire la suite de l'article: Hôpital Jawaharlal Nehru: un vivier d’aspirants politiciens 

Parieurs, attention !

Vous voulez parier sur quel cheval Morisien, National ou Mauve ou indépendant ou autre va remporter le jour de la photo finish des élections générales ? Prenez garde ! La Gambling Regulatory Authority (GRA) a émis un communiqué, ce vendredi 18 octobre, pour rappeler que les paris politiques sont illégaux. Aucune licence n’a été octroyée.

A la clé : une forte amende voire une peine de prison !


Ci-dessous le communiqué de la GRA :

Rashid Daureeawoo et Gupta Gopaul, «Campaign Managers» de l’Alliance Morisien

Ils sont deux à coordonner la campagne de l’Alliance Morisien à Stanley–Rose-Hill. Ils sont Rashid Daureeawoo, époux de la candidate Fazila Jeewa-Daureeawoo, et Gupta Gopaul, haut cadre de Velogic Ltd, le pôle logistique du groupe Rogers. Le tandem Daureeawoo-Gopaul est à la tête d’un comité de campagne d’une trentaine de personnes destinées à quadriller la circonscription. «Nous ne laissons rien au hasard. Tout est organisé d’une manière scientifique», souligne Gupta Gopaul, qui a une expérience de plus de 40 ans dans l’organisation des élections.

No19: Lysie Ribot épaule les trois candidats de l’Alliance Morisien

Ex-candidate du MMM aux élections générales de 2005 et 2014, Lysie Ribot a décidé de soutenir les trois candidats de l’Alliance Morisien, soit Ivan Collendavelloo, Seety Naidoo et Fazila Jeewa-Daureeawoo du MSM. Cette ex-enseignante, qui a travaillé aux côtés de Paul Bérenger et de Deven Nagalingum dans le passé, avant de faire un bref passage au sein du MP d’Alan Ganoo, a animé plusieurs réunions à Trèfles et à Camp-Levieux.  Elle a notamment défendu le bilan de Pravind Jugnauth ces quatre dernières années et invité les partisans de Stanley–Rose-Hill à cautionner massivement l’alliance gouvernementale sortante. 

Par ailleurs, une autre ex-candidate du MMM, Jenny Mooteealoo, qui avait pris ses distances du parti en 2014, après avoir brigué les suffrages au n°4, est venue également prêter main-forte aux trois candidats du ML. Elle a été aperçue dans plusieurs réunions privées, justifiant l’élection des trois candidats de l’Alliance Morisien dans cette circonscription.

N°14: un ancien agent de Ganoo pour jeter ce dernier

Vassan Carooppunnen, enseignant au Keats College, qui se dit ancien bras droit d’Alan Ganoo, sollicite un ticket rouge. Plusieurs ONG de la circonscription l’ont encouragé à chercher cette investiture auprès des Rouges «afin de se mesurer à Alan Ganoo». Une réunion de mobilisation s’est tenue hier, à Baie-du-Cap.

Manifeste électoral, ça existe ?

On le savait, ce n’est pas un programme électoral qui fait les élections. Ce n’est même pas la préoccupation du Premier ministre. Interrogé ce vendredi après la présentation des candidats, sur le moment auquel il va présenter le manifeste électoral de l’Allliance Morisien, Pravind Jugnauth a répondu : «ça on verra après !»

Présentation des candidats de l’Alliance Morisien: à l’heure des discours

Après avoir rendue officielle la liste des candidats aux élections  novembre, le leader du MSM, Pravind Jugnauth, et celui du Muvman Liberater, Ivan Collendavelloo, se sont exprimés, au Sun Trust Building, ce vendredi. 

Le Premier ministre sortant commente ces investitures : «Il y a des femmes, des jeunes, une équipe qui partage les mêmes valeurs que mois la même philosophie.» Les candidats sont sur le terrain et, bref, tout se passe bien dans le meilleur des mondes et l’Alliance Morisien est exemplaire de fraternité et on va vers la victoire et bla et bla.

Quant à Ivan Collendavelloo, il reconnait qu’il n’y a pas assez de femmes candidates (12 sur 60 !) qu’il faut faire des efforts mais que c’est la faute à l’opposition qui n’a pas voté le projet de loi sur la réforme électorale… Et un clap clap à la camaraderie, la victoire et bla et bla.

Candidats de l’Alliance Morisien aux élections: découvrez leurs visages

Vous venez d’avoir confirmation de la liste des candidats de l’Alliance Morisien. Voici les visages de ces 60 candidats, par circonscription, présentés ce vendredi 18 octobre au Sun Trust Building (de gauche à droite) : 

Circonscription n°1: Clive Auffray - Dorine Chukowry - Nilen Vencadasmy
Circonscription n°2: Zouber Joomaye - Shakila Jahangeer - Abdullah Hossen
Circonscription n°3: Parwez Nurwoollah - Anwar Husnoo - Mahmad Bocus
Circonscription n°4: Joanne Tour - Subashnee Luchmun Roy - Joe Lesjongard
Circonscription n°5: Chavanand Ramkaun - Jairajsing Lutchoo - Soodesh Callichurn 
Circonscription n°6:  Avinash Teeluck - Anjiv Ramdhany - Ashit Gungah
Circonscription n°7: Kalpana Koonjoo Shah - Maneesh Gobin - Ravi Dhaliah 
Circonscription n°8: Yogida Sawmynaden - Pravind Jugnauth - Leela Devi Dookun-Luchoomun
Circonscription n°9: Vikash Nuckcheddy - Sudhir Maudhoo - Deepak Balgobin
Circonscription n°10: Zahid Nazurally - Vikram Hurdoyal - Sunil Bholah 
Circonscription n°11: Mahen Seeruttun - Naveena Ramyad - Teenah Jutton
Circonscription n°12: Stephan Toussaint - Bobby Hurreeram - Rameshwar Kavi Doolub
Circonscription n°13: Ismael Rawoo - Renganaden Padayachy -  Kailesh Jagutpal 
Circonscription n°14: Prakash Ramchurrun - Sandra Mayotte - Alan Ganoo 
Circonscription n°15: Mahen Jhugroo - Mahmadally Burkutoola - Gilbert Bablee
Circonscription n°16: Ashley Ittoo - Françoise Labelle - Nando Bodha
Circonscription n°17: Eddy Boissezon - Kenny Dhunnoo - Steve Obeegadoo
Circonscription n°18: Kavi Ramano - Tania Diolle - Vikash Peerun
Circonscription n°19: Ivan Collendavelloo - Fazila Daureeawoo - Seety Naidoo
Circonscription n°20: Gilles L'Entêté - Ken Fong -Toolsyraj Benydin

Elections générales: voici la liste officielle des candidats de l’Alliance Morisien

L’Alliance Morisien, composée du Mouvement socialiste militant (MSM) et du Muvman Liberater (ML), rend publique, ce vendredi 18 octobre, sa liste de candidats aux élections générales. 

Cette officialisation est organisée au Sun Trust Building, à Port-Louis. 

Veuillez retrouver ci-dessous la liste complète, qui a connu quelques modifications par rapport aux noms qui avaient circulé précédemment, au n°10 et au n°7 par exemple :

Circonscription n°1: Clive Auffray - Dorine Chukowry - Nilen Vencadasmy

Circonscription n°2: Zouber Joomaye - Shakila Jahangeer - Abdullah Hossen

Circonscription n°3: Parwez Nurwoollah - Anwar Husnoo - Mahmad Bocus

Circonscription n°4: Joanne Tour - Subashnee Luchmun Roy - Joe Lesjongard

Circonscription n°5: Chavanand Ramkaun - Jairajsing Lutchoo - Soodesh Callichurn 

Circonscription n°6: Anjiv Ramdhany - Avinash Teeluck - Ashit Gungah

Circonscription n°7: Ravi Dhaliah - Kalpana Koonjoo Shah - Maneesh Gobin

Circonscription n°8: Yogida Sawmynaden - Pravind Jugnauth - Leela Devi Dookun-Luchoomun

Circonscription n°9: Vikash Nuckcheddy - Sudhir Maudhoo - Deepak Balgobin

Circonscription n°10: Zahid Nazurally - Vikram Hurdoyal - Sunil Bholah 

Circonscription n°11: Mahen Seeruttun - Naveena Ramyad - Teenah Jutton  

Circonscription n°12: Stephan Toussaint - Bobby Hurreeram - Rameshwar Kavi Doolub

Circonscription n°13: Ismael Rawoo - Renganaden Padayachy -  Kailesh Jagutpal 

Circonscription n°14: Prakash Ramchurrun - Sandra Mayotte - Alan Ganoo 

Circonscription n°15: Mahen Jhugroo - Mahmadally Burkutoola - Gilbert Bablee  

Circonscription n°16: Ashley Ittoo - Françoise Labelle - Nando Bodha

Circonscription n°17: Eddy Boissezon - Kenny Dhunnoo - Steve Obeegadoo 

Circonscription n°18: Kavi Ramano - Tania Diolle - Vikash Peerun

Circonscription n°19: Ivan Collendavelloo - Fazila Daureeawoo - Seety Naidoo

Circonscription n°20: Gilles L'Entêté - Ken Fong -Toolsyraj Benydin

 

Elections générales : suivez la présentation des candidats de l'Alliance Morisien

L’Alliance Morisien, composée du Mouvement socialiste militant (MSM) et du Muvman Liberater (ML), présente, ce vendredi 18 octobre, sa liste de candidats aux élections générales du 7 novembre, au Sun Trust Building, à Port-Louis.

Le n°20 très courtisé

Alors que le leader des Rouges n’a toujours pas finalisé la liste de ses candidats à Beau-Bassin–Petite-Rivière, le nombre de prétendants ne cesse d’augmenter. «Tou dimounn anvi poz kandida niméro 20», nous lance un activiste rouge. L’équipe du PTr en alliance avec le PMSD, parti qui aligne le député sortant Guito Lepoigneur dans cette circonscription, ne fait que s’agrandir. Lors du porte-à-porte conjoint des deux partis, un véritable cortège de Rouges se déplace. Une situation qui causerait la confusion non seulement des électeurs de cette circonscription mais également des activistes des deux alliances et les potentiels candidats eux-mêmes.

Débat électoral: Bhadain, Baloomoody et Varma enfilent leurs gants

Suivez le 2e round du «Ring de la Campagne» ce vendredi 18 octobre, sur lexpress.mu et Facebook. Ce live au siège de «l'express» est arbitré par Axcel Chenney. Seront présents : Roshi Bhadain (Reform Party), Veda Baloomoody (Mouvement militant mauricien) et Yatin Varma (Parti travailliste).

Candidats du MMM: l'ex-démissionnaire Govinden Venkatasami réagit

«Nous étions tous les deux dans la course. Il est arrivé ce qui est arrivé, on ne peut revenir en arrière.» Interrogé après la présentation des candidats du MMM, ce vendredi, Govinden Vekatasami commente sa candidature à la place de Sanjeeven Permall qui, lui, a bien claqué la porte  du parti.

Mahmadally Burkutoola: le parcours bancaire du poulain de Soodhun au n°15

C’est un ex-conseiller de Showkutally Soodhun qui est pressenti pour être l’un des trois candidats de l’Alliance Morisien à la circonscription n°15, La Caverne–Phoenix. Il s’agit de Mahmadally Burkutoola, président du conseil d’administration de la MauBank. Il aura comme colistiers le ministre du Logement, Mahen Jhugroo, et l’ex-animateur de Radio Plus Gilbert Bablee.

Lire la suite de l'article: Mahmadally Burkutoola: le parcours bancaire du poulain de Soodhun au n°15

Candidats du MMM aux élections: découvrez leurs visages

Vous venez d’avoir confirmation de la liste des candidats du Mouvement militant mauricien (MMM), sans surprise par rapport à celle qui a déjà 
circulé. 

Voici les visages de ces 60 candidats, par circonscription, présentés ce vendredi 18 octobre à l’hôtel Labourdonnais (de gauche à droite) : 

Circonscription n°1: Giovanni Catherine - Arianne Navarre-Marie - Veda Baloomoody.
Circonscription n°2: Nabil Moolna - Reza Uteem - Reza Gunny.
Circonscription n°3: Fawzi Allymun - Aadil Ameer Meea - Aslam Hossenally.
Circonscription n°4: Robert Hungley - Anand Heeroo - Ludovic Caserne.
Circonscription n°5: Jean-Marc Ah Foo - Anil Seeruttun - Nitin Busguth.
Circonscription n°6: Sébastien Lamy - Madan Dulloo - Akash Beejan.
Circonscription n°7: Vinod Gooriah - Subash Kissoondoyal - Pravin Kumar Ramtohul.
Circonscription n°8: Govinden Venkatasami - Neera Seebarun - Dr Parmessur Ramloll.
Circonscription n°9: Vinaye Ancharaz - Chetan Baboolall - Anoop Poonith.
Circonscription n°10: Parvez Sadul -  Vinay Koonjul -  Lucia Melanie.
Circonscription n°11: Nitin Jeeha - Sheila Bunwaree - Dave Kissoondoyal.
Circonscription n°12: Kishore Pertab - Rouma Bahadoor - Tony Apollon.
Circonscription n°13: Munsoo Korrimbaccus - Avi Thancanamootoo - Prem Aumeer.
Circonscription n°14: Ravin Jugurnauth - Jasmine Toulouse - Critanand Atma.
Circonscription n°15: Fazlek Hosseny - Gayatree Dayal - Frédéric Curé.
Circonscription n°16: Dhanraj Boodhoo - Joanna Bérenger - Ajay Gunness.
Circonscription n°17: Lindsay Paul - France Marie - Avinaash Munohur.
Circonscription n°18: Dany Perrier - Satish Boolell - Ansheela Iyempermal.
Circonscription n°19: Deven Nagalingum - Jenny Adebiro - Paul Bérenger.
Circonscription n°20: Rajesh Bhagwan - Karen Foo Kune - Franco Quirin.

 

Elections générales: voici la liste officielle des candidats du MMM

Le Mouvement militant mauricien (MMM) officialise ce vendredi 18 octobre sa liste de candidats aux élections générales du 7 novembre, dans les 20 circonscriptions. La présentation s’est tenue à l’hôtel Labourdonnais, à Port-Louis, trois par trois.

Paul Bérenger a appelé à créer «une nouvelle île Maurice». Le leader du parti est revenu sur les 20 mesures prioritaires du MMM «pour un vrai changement». Il a cité entre autres la justice sociale, consolidation de la démocratie, l’environnement, la réforme du système électoral… 

Lire la suite de l'aticle: Elections générales: voici la liste officielle des candidats du MMM

Elections: la présentation des candidats du MMM en direct

Le Mouvement militant mauricien (MMM) annonce ce vendredi 18 octobre ses candidats aux élections générales du 7 novembre. Suivez la présentation, à l’hôtel Labourdonnais, à Port-Louis.

 

Swaley Kasenally président de la République si les Mauves passent

Swaley Kasenally a été ministre de l'Energie.

Le Professeur Swaley Kasenally à la présidence et le haut fonctionnaire à la retraite Kris Poonoosamy à la vice-présidence. C’est ce que prévoit le Mouvement militant mauricien (MMM) s’il accède au pouvoir après ces législatives. 

Paul Bérenger devrait l’annoncer dans les prochains jours. D’ailleurs, mercredi 16 octobre, à l’hôtel «Hennessy», à Ébène, lors de la présentation des 20 mesures prioritaires du parti, en réponse à une question de «l’express», il a demandé un peu de patience en ce qui concerne la présentation du «Front Bench» du MMM si le parti accède au pouvoir.

N°4: le pape au centre de la campagne

«Le Pape fine dire vote Pravin+Ivan (sic)» Cette phrase, inscrite sur un morceau de papier attaché à une feuille manuscrite, et qui donne des consignes pour voter pour l’alliance MSM-ML, a été adressée visiblement aux électeurs de foi catholique. Plus précisément ceux de la circonscription de Port-Louis Nord-Montagne-Longue. 

Dans ce message, il est écrit qu’Arvin Boolell «pa kontent qui Gouvernement Pravin Jagnath fine invite le Pape François à Moris (sic)». Ou encore : «Jamais ene gouvernement travailliste ti faire renovation Reine de la Paix et Père Laval (sic)», «Arvin Boolell et Shakeel Mohamed dire fine depense 50 millions rupees pou narien. Zotte pena respect pou le Pape (sic)». 

L’auteur du message poursuit : «Nou bisin suive Pravin comme PM. Nou bisin marche avec MSM. MMM fine dégringolé. Pravin donne congé public quand Pape fine vini, Chagossiens pe retourne à Chagos. Congé pou Jeux des Iles, la case NHDC pou nou famille defavorisé. C’est tout grace avec le PM Pravind Jugnauth (sic)». 

Interrogé, le chef de file de l’alliance MSM-ML au n°4, Joe Lesjongard, nous a dit qu’il n’est au courant de rien concernant ce message et a ajouté que cela ne pourrait être l’œuvre de l’Alliance Morisien.

Ci-dessous la lettre :

 

Nawshad Mohamed Damaree fait tout pour se faire connaître…

Il se lance dans la politique pour la première fois. Nawshad Mohamed Damaree, un habitant de Terre-Rouge, est un des candidats du Reform Party confirmé pour la circonscription n°4 (Port-Louis-Nord - Montagne-Longue). Depuis mercredi matin, une vidéo de lui circule sur la Toile. L’on avance qu’il fait tout pour se faire connaître et propager les messages de son parti.

N°17: Rouges et Bleus battent la campagne à Dubreuil

La guerre des tickets semble s’être apaisée entre le PTr et le PMSD. Alors que des rumeurs mentionnaient des remous de Rouges quant à la candidature des Bleus, hier, jeudi 17 octobre, Malini Sewocksingh, Adrien Duval, Michael Sik Yuen et Edley Chimon ont fait leur première sortie commune à Dubreuil.  Ils sont tous pressentis comme candidats. Par la suite, une réunion pour inaugurer le bureau du PTr à la rue Abbé de la Caille, à Curepipe, était largement marquée par des allocutions et les commentaires de l’assistance soutenant la candidature de Michael Sik Yuen. Ce dernier a affirmé ne pas s’inquiéter des détenants du ticket, du moment d’oeuvrer pour une victoire de l’Alliance Nationale à Curepipe-Midlands. «C’est notre leader qui tranchera sur les candidats. Nous devons faire cause commune. Nous sommes en alliance», a soutenu Edley Chimon.

N°5 : frictions entre partisans Rouges et Oranges

Grande tension à Triolet. La police a dû intervenir à plusieurs reprises, mardi soir, dans la circonscription n°5, où des activistes du PTr et du MSM ont failli en venir aux mains. C’est une affaire de banderoles et d’affiches qui est à l’origine de ces accrochages. Les officiers ont patrouillé toute la région mercredi soir pour empêcher d’autres dérapages.

Synthèse des discours d’hier: Pravind Jugnauth cible davantage le MMM

La rhétorique a un peu changé. Il est plus virulent contre Paul Bérenger, alors qu’avant il ne s’attaquait quasiment qu’à Navin Ramgoolam dans ses précédents discours.

Sortie marathon pour Pravind Jugnauth dans trois circonscriptions de la capitale hier, jeudi 17 octobre, après avoir été dans son fief du n°8. Le Premier ministre a critiqué Paul Bérenger sur l’après élections. «Ou trouv Paul Bérenger vinn Premie minis ? Li pe koz apre éleksion. Zot pe panse mont kadadak, apre éleksion. Pas pou mont kadadak ar nou. Ou trouvesa parti la kinn vini zordi ?», Pravind Jugnauth était présent à la Tour-Koenig, à la rue St Denis et à Plaine-Verte. 

Lire la suite de l'article: Synthèse des discours d’hier: Pravind Jugnauth cible davantage le MMM 

 

Le Journal des Elections | J-20: Pas de métro avant les élections

L’express vous présente le Journal des Elections. Au sommaire de ce numéro, le métro ne sera pas gratuit avant les élections.

L’actu du jour : Lalit procède à un tirage au sort pour attribuer à ses candidats leur communauté au hasard.

Autre sujet : la campagne de désinformation s’intensifie sur les réseaux sociaux. Un phénomène qui exaspère.

 




 

 

J-21 avant les élections. La saga Serenity s’invite dans la campagne. Pravind Jugnauth multiplie les congrès, mettant en avant ses arguments contre Ramgoolam entre autres. Dans le camp de l’opposition, le MMM semble fin prêt en annonçant ses 20 engagements tandis qu’au PTr, l’on affine encore la liste des candidats…

Pravind Jugnauth au n°11: «Zot pan sanzé kuma mwa»

Le leader de l’Alliance Morisien, Pravind Jugnauth était en congrès à Nouvelle-France, ce mercredi 16 octobre. Lors de son discours il n’a pas manqué de faire de ressortir que c’est la circonscription numéro 11 (Vieux-Grand-Port – Rose-Belle) qui l’avait élu pour la première fois, sollicitant le soutien des habitants pour les prochaines élections. Mettant en avant les projets qu’il a accomplis pendant ses deux ans et demi, ce dernier n’a pas oublié de rabaisser le Parti travailliste en disant que Rama Sithanen est un «vampire qui buvait le sang des habitants» et de qualifier Rajesh Jeetah d’«université marron». 

Patrice Armance: merci à Pravind Jugnauth pour les élections

«Mersi Pravind tonn donn nou eleksion. Il y avait des députés ici qui n’avaient pas de considération pour les habitants du n°1 » Patrice Armance, du Parti mauricien social-démocrate, s’exprimait lors d’une réunion nocturne de l’Alliance Nationale, ce soir, aux Salines. 

Il s’est attaqué au «bilan catastrophique» du Mouvement socialiste militant (MSM). «Nous avons quitté le MSM et leur politique de vengeance.» Egalement à son menu, les gaspillages (caméras, Côte-d’Or) alors qu’aucune maison n’a été construite au n°1. «PNQ fer zot dimal. 9 heures quand la liste PNQ sorti minis tranblé telefon nou pou gagn la list. Zot per. Wong, ti minis ki so bilan?»

 

Alexandre Laridon a lui évoqué la surenchère sur la pension de vieillesse. «Met for gagn for lor pension vieillesse. Depuis que notre leader du PTr a dit en meeting qu’il augmenterait la pension de vieillesse dès qu’il serait au pouvoir en décembre, la Pravind Jugnauth vient dire Rs 9 000. Au lieu de parler de son bilan, li p pass diber e fer promes.» Il a ironisé sur le Mouvement Serenity Mauricien. Il s’est aussi attaqué à Nilen Vencadasmy. «Get bann kandida MSM pe amene, enn ladan li ti avoka blok 104 la kin arrive?» 

Jean-Claude Barbier, du Mouvement patriotique, a justifié son choix d’alliance «naturelle». Parmi ses griefs : l’eau qui ne coule pas 24/7, les scandales, le déficit de la balance commerciale…

Fabrice David en a fait appel à la mémoire son père. «La première fois que James Burty David a été élu son colistier était Jean-Claude Barbier. Nou dan les Salines zot koné sa gran dimounn la pe repose, avan Nomination Day mo pou vinn pran so benediksion.»

 

 

Shakeel Mohamed: Husnoo le nouvel esclave de Pravind Jugnauth

A Plaine-Verte ce soir, Anwar Husnoo et Raouf Gulbul ont a pris pour leur grade.  Salim Abbas Mamode a lancé qu’au lieu d’un gouvernement sortant il voyait une compagnie familiale. «Ils ont fait le contraire de leur programme.» Au n°3 vendredi et dimanche il n’y a pas d’eau. «MSM pe vinn perdi zot letan e lenerzi.» 

Eshan Juman a allégué que le MSM avait boycotté le n°3. «Akoz sa ena otan kinn travay lor lari. Zordi ena inn vinn businessman. (…)» 

Il a évoqué le sujet de la drogue. «Enn dimounn inn dir PJ pe dir lor MBC Alliance Nationale so kanpagn finanse par baron ladrog. Il dit qu’il mène le combat contre la drogue, qu’il a mis la commission d’enquête en place. Et qui est blâmé par elle ? Une ministre MSM parce que son nom est cité, un Deputy Speaker. Il y a un camarde qui se lève et parle sans honte : Raouf Gulbul (NdlR, Campaign Manager de l’Alliance Morisien). (…) Tractopelle, 95 kg, 4 bal, eskorte par VIPSU ziska dan Pailles…» Il a cité ce qu’avait dit Peroomal Veeren devant la commission Lam Shang Leen. 

Quant à Shakeel Mohamed, il est revenu sur le cas au Privy Council des employés de la Mauritius Shipping Corporation, qu’ils ont remporté. «Governman finn fane, MSC pou bizin pey sak dimounn 3 mwa pou sak ané ervis, zot deside pou pap payé. Lerla al Privy Council. Mem zour ziz dir bizin pey bann travayer. Me zot souffrance pa kapav efase.» 

Il s’est lui aussi attaqué à Anwar Husnoo. «Bizin Pravind Jugnauth inn donn lord so nouvo esclav Husnoo pou fini mwa dan n°3.» «Quand j’ai dit que je devais aller à l’ICAC, je disais qu’il faut faire une enquête sur Husnoo parce que des personnes ont raconté qu’elles devaient payer pour avoir une promotion», s’est défendu Shakeel Mohamed. NdlR, Anwar Husnoo avait dit dans un meeting que Shakeel Mohamed voulait faire enquête sur les gens qui ont eu du travail au n°3.

Autre sujet : le Best Loser System.

Appartenance communautaire, symbole, parti… ces «raisons» qui conditionnent le choix de l’électeur

Dans l’isoloir nombreux sont ceux qui ont tendance à voter «bloc».

Le 7 novembre, 941 719 citoyens seront appelés aux urnes. Sur quoi se basent-ils pour voter ? Certains sont-ils indécis ? Quel est le poids du manifeste électoral des partis sur leur choix ? Explications.

Cameramen free-lance pour couvrir la campagne: «Pas un calcul», se défend la MBC

 Un cameraman de la MBC couvrant une réunion de l’alliance MSM-ML.

Des cameramen privés sont déployés par la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) pour assurer la couverture des activités politiques. Celles de l’opposition, notamment. Patrick Assirvaden l’a affirmé, vendredi, lors de son allocution au premier grand rassemblement de l’Alliance Nationale, à Flacq.

Didier Moutou (Alliance Nationale): «Mo pou kontignn vin lor terin»

Ce mercredi, Didier Moutou et Manoj Ramnauth, candidats probables du Parti travailliste, ont rencontré les habitants de Cité la Cure. Ils ont écouté les doléances des mères et pères de familles, qui, à chaque averse, se retrouvent inondés. Il y a aussi le cas d’une dame qui a déjà payé pour avoir un terrain à bail, mais qui ne peut pas y aller à case d’un problème administratif. D’autres, dans l’assistance, ont fait savoir que c’est la première fois en 18 ans qu’un candidat potentiel se déplace pour venir à leur rencontre.  

«Mais nous nous engageons à continuer à être présent sur le terrain. Dayer, nou napa fer gro congré nou. Nou vin direk koz are ban dimounn» a fait ressortir Didier Moutou.

 

MMM au n°16: un désir de candidat de proximité…

Une nouvelle sortie et une nouvelle fois la bonne entente s’est faite ressentie pour les candidats du MMM de la circonscription n°16. Ce mercredi, Ajay Gunness, Joanna Bérenger et Dhamraj Boodhoo se sont rendus du côté de Henrietta. 

Selon le leader-adjoint des mauves, les candidats souhaitent un changement. «Nous avons été bien reçus et nous avons profité de l’occasion pour présenter les 20 mesures que nous avons annoncées ce matin. Les électeurs ont bien accueilli les propositions. Et nous continuerons durant la campagne à mettre l’accent sur ces mesures.»  

De son côté Joanna Bérenger a souligné que les électeurs «ont le cœur lourd et veulent vider leur sac». Alors que Dhamraj Boodhoo a mis l’accent sur le fait que les votants ont émis le vœu que les députés sortent de la circonscription. «Ils veulent des candidats de proximité car les débutés et ministres de la région les ont négligés.»

Soodhun en verve contre Ramgoolam et Sithanen

Il avait le sens de l’image ce mercredi 16 octobre, au MKS Hall à Caroline. Showkutally Soodhun, dans un congrès de l’Alliance Morisien, a demandé si Navin Ramgoolam avait fouillé dans le sol pour trouver ses coffres forts avec leurs Rs 220 millions. Avec des «dollars so so sorti dan four». Pour Rama Sithanen, qui se représente comme candidat de l’Alliance Nationale, il a aussi été en verve : «Lin manz lisien so lamour prop.»

Tony Ah Yu à une réunion de l’Alliance Nationale à Chebel

Il animait déjà des réunions dans la circonscription n°20 (Beau-Bassin – Petite-Rivière) depuis septembre. Mais l’adhésion de l’ancien président de la Chinese Business Chamber-Mauritius, Tony Ah Yu, au Parti travailliste (PTr) n’avait pas été encore avalisée et n’était pas au goût de quelques membres du Constituency Labour Party de la région. 

Il cependant été présenté comme membre du PTr ce mercredi soir, lors d’une réunion nocturne de l’Alliance Nationale à Chebel. Quant à la confirmation de sa candidature, elle se fera comme tous les autres, lundi.

Au n°16, l’Alliance Morisien veut être à l’écoute des électeurs

L’Alliance Morisien se veut être plus proche de ses électeurs. Et ce mercredi, pour son deuxième jour de porte à porte, elle a décidé de visiter les habitants de la Mairée et d’Engrais Martial. Dans un premier temps, c’était la région de Mangalkhan qui a été choisie mais à cause d’une célébration religieuse, ils ont opté pour les deux autres lieux. 

C’est sous la pluie que les trois candidats, nommément Ashley Ittoo, Nando Bodha et Françoise Labelle, ont rencontré les votants. «Depuis hier, nous avons un bon ‘response’. Les gens reconnaissent que le pays a progressé lors de ces dernières années. Et ils veulent que cela continue», confie Françoise Labelle. 

L’ex-MMM reconnait que certes certaines personnes ne sont pas satisfaites. «On ne peut pas tout réaliser durant un mandat. Mais, il est naturel que la population exprime sa frustration. Mais en faisant le porte à porte, cela permet aux électeurs de nous faire part de ce qu’ils voient qu’il faut améliorer et surtout ce qu’ils espèrent avoir dans leur circonscription.»

Dépôt de candidatures: la liste des Nomination Centre

Voici la liste de Nomination Centre définie par la Commission électorale. Soit les centres qui accueilleront les candidats qui veulent s’inscrire aux élections générales, le 22 octobre. 

La voici ci-dessous :

 
 

Porte à Porte MMM: les habitants de Batterie-Cassée veulent du changement dans leur quartier

«Person pann fer nanir pou nou», déclarent des habitants de Batterie-Cassée. La situation est alarmante dans le quartier et ils veulent des développements. Ce mercredi après-midi, Anand Heeroo, Robert Hungley et Ludovic Caserne, candidats du Mouvement militant mauricien (MMM) ont été faire du porte à porte à Batterie Cassée et à Karo Kalyptus. 

«Le centre est utile mais jusqu’à présent, il n’a pas été amélioré. Il n’y a pas eu d’autres développements, même pas de jardin d’enfant, rien», explique Rose Noëlle, habitante du quartier, à Anand Heeroo. Le centre se trouve dans un containeur.

Comme la situation ne s’est pas arrangée durant les dernières années, les habitants ne veulent plus de promesses. Ils déclarent que c’est toujours la même chose et qu’après les élections, plus rien. 

Certains ne veulent plus aller voter, et d’autres souhaitent voir ce que Paul Bérenger peut apporter. Car ils font face à beaucoup de problèmes et se sentent délaissés. Certains ont des problèmes de logement, d’autres sont chômeurs ; beaucoup de jeunes, sans emploi. D’ailleurs, ils se réjouissent de la promesse de Rs 5 000 qu’on attribuera aux jeunes de 18 à 25 ans si le MMM passe au pouvoir.

 

Porte-à-porte au n°16: Beeharry, Anquetil et Thodda labourent

L’Alliance Nationale a choisi Résidence Mangalkhan pour lancer sa campagne. Même si les potentiels candidats sous la bannière rouge/bleu attendent toujours de découvrir qui sont ceux qui défendront la circonscription numéro 16 (Vacoas/Floréal) lors des élections du 7 novembre.

En tout cas, c’est dans la bonne ambiance que Joy Beeharry, Stéphanie Anquetil et Tangavel Thodda et ont parcouru les rues de la résidence pour discuter avec les électeurs. A l’issue de ce porte à porte, Stéphanie Anquetil ne peut cacher sa satisfaction. «L’Alliance Nationale PTr/PMSD a eu droit à un accueil chaleureux. Les habitants nous ont fait part de leur ras-le-bol. Ils se disent dégoûté par les abus.» Ces potentiels candidats espèrent malgré le court laps de temps rencontrer le maximum de personnes de la circonscription.

Élections: pas d’école le 22 octobre et les 6 et 8 novembre

Les enfants du primaire auront un pont de trois jours début novembre.

Les élèves du primaire et du pré-primaire n’iront pas à l’école le jour du Nomination Day, le mardi 22 octobre. Ni le mercredi 6 novembre, veille des élections, ni le jour du dépouillement, le vendredi 8 novembre. Sachant que le 7 novembre est férié, cela va faire un sacré pont…

Rodrigues: la vision du PMSD

Plusieurs mesures sont annoncées pour le développement de l’île.

Le Parti mauricien social-démocrate (PMSD), qui compte aligner deux candidats à Rodrigues pour le scrutin du 7 novembre, a choisi comme thème pour ces élections : «Rodrigues: Ansam vers l’autonomie économique.» Ce parti dit vouloir revaloriser les pêcheurs, revoir le secteur artistique et culturel avec une présence soutenue dans des évènements internationaux. Les bleus souhaitent aussi créer une Web TV pour l’art et la culture rodriguaise ou encore une radio privée. 

Lire la suite de l'article: Rodrigues: la vision du PMSD 

Reform Party: les 15 mesures proposées

 

  1.  «Top-up allowance» pour les salariés, qui aidera à augmenter le salaire de base actuel jusqu’à Rs 15 000 par mois.
     
  2. «Top-up allowance» pour les personnes âgées de 65 et plus, où la pension sera de Rs 10 000 par mois à partir de janvier 2020. Cette somme atteindra les Rs 15 000 dans les prochains cinq ans. 
     
  3. «Zéro loan-Zéro dépôt» pour les jeunes de 20 à 35 ans. Les jeunes auront la possibilité d’acheter un appartement moderne avec des frais de déduction de Rs 10 000 par mois de leur salaire. Si ces derniers décident d’acheter une voiture, ils pourront l’avoir en duty-free.
     
  4. «Travay vin rode ou». Les centres d’appels seront présents dans les villes et villages. Ceux qui sont la recherche d’un emploi pourront directement faire une demande dans le privé et public. Tous les emplois disponibles seront affichés sur un serveur disponible dans chaque bureau de travail. 
     
  5. «Lakaz ti-dimounes - zéro dêpot». Ceux dont le revenu est moins de Rs 20 000 et dont le revenu familial ne dépassent pas Rs 30 000 pourront avoir un emprunt sans dépôt.
     
  6. «Arrête boir di-sang dimoun». Abolition de la pension à vie pour les ministres, députés et présidents. Le parti propose aussi une réduction de salaire comme suit : Premier ministre Rs 150 000 par mois, les ministres, le président de la république et le speaker Rs 100 000 par mois. Et enfin, les allocations des députés seront réduites de Rs 50 000 et le poste de vice-président sera aboli.
     
  7. «Tax lor super-riches». L’introduction de la wealth tax de 20 % pour ceux ayant un revenu mensuelle de plus de Rs 350 000 par mois. Il y aura aussi l’introduction de l’inheritance tax de 20 % pour les bénéficiaires de propriété et ceux ayant plus de Rs 50 millions ou plus.
     
  8. «Aret gaspiyaze, fraude ek kokin». L’introduction d’un zéro based budget pour réduire le gaspillage dans les différents ministères et les autres terrains appartenant au ministère. Il y aura aussi la Whistleblowers Act et l’Access of information Act pour les gros contrats publics.
     
  9.  «Tourist Solidarity Fund». La mise en oeuvre d’un exit fee de 30 euros par touriste qui entrera dans la caisse publique. 
     
  10.  «Éducation-Ar Nou péna Fail». Plus de rejet, la Grade 9 sera optionnelle. Les élèves auront trois choix : l’University track, le General track,  le Vocational track.
     
  11.  «Prévention contre la maladie». 1 000 médecins à domicile dans chaque endroit pour des tests et pour la prévention contre les maladies comme le diabète, le cholestérol, tension et les maladies du cœur. Les femmes bénéficieront d’un dépistage gratuit chaque trois ans pour le cancer du sein et de l’utérus. 
     
  12.  «Sécurité - Law and Order». La loi sera plus sévère contre les crimes physiques, financiers et les unexplained wealth. En ce sens, il y aura des formations et équipements additionnels au sein de la police. Le parti compte abolir le police sentry devant les maisons des ministres, ex-Premier ministre et ex-président. L’introduction d’un soft loan pour les policiers et la promotion sera basée sur le mérite.
     
  13.  «Revalorise nou sportifs ek artis». Les sportives enregistrées auront un voucher de Rs 5 000 pour l’achat des équipements. Un autre voucher de Rs 50 000 pour les équipes de football locales enregistrées, pour l’achat des équipements. Concernant les artistes, il y aura la création d’un Council of artists, une One-stop shop pour faciliter les permis pour les concerts et un Artist Fund de Rs 100 millions pour les projets. 
     
  14.  «Augmente nou population». Pour ceux qui habitent à l’étranger, un incentive sera proposé pour qu’ils retournent au pays. Les couples mariés ne pouvant pas avoir d’enfant auront un one-off grant de Rs 50 000 pour faciliter le in-vitro. Pour les dames travaillant à temps plein, une allocation de Rs 2 000 est à prévoir pour la crèche des enfants. 
     
  15.  «Relance nou l’économie : 8 priorités». L’océanographie, le secteur manufacturier, les Petites et Moyennes Entreprises (PME), l’agriculture, l’élevage, les services financiers, le tourisme et le divertissement.

N°16: les mauves continuent leur campagne

Ils essayent de ratisser le plus de terrain possible. Les trois candidats du Mouvement militant mauricien (MMM), Ajay Guness, Joanna Bérenger et Dhamraj Boodhoo ont visité la région de Glen Park, hier, mardi 15 octobre. Selon eux, le public s’est plaint de l’absence des élus de cette circonscription. Cet après-midi, ils seront de nouveau dans les rues, du côté de Henrietta à partir de 16 heures. 

Résidence Mangalkhan pris d’assaut aujourd’hui

Les deux principales alliances tenteront de convaincre les habitants de Résidence Mangalkhan, ce mercredi après-midi. En effet, l’Alliance Morisien avec Nando Bodha, Françoise Labelle et Ashley Ittoo y effectueront leur deuxième porte-à-porte. L’Alliance Nationale composée pour le moment de Joy Beeharry, Stéphanie Anquetil et Thagavel Thodda seront également dans les rues de cette région, pour convaincre les habitants de voter pour eux, le 7 novembre.

Campagne électorale: bienvenue dans le Ring

Lexpress.mu vous propose dès ce mercredi 16 octobre, un plateau sur le bilan du gouvernement. Huit rounds pour des débats sur des thèmes d’intérêt national : la corruption, l’écologie, la jeunesse avec notre journaliste Axcel Chenney. À suivre jusqu’au jour des élections.

Xavier-Luc Duval à Rodrigues

Le leader du PMSD est déterminé à placer deux candidats dans la 21e circonscription, Rodrigues. Il nous revient qu’il sera dans l’île pendant le week-end pour animer un congrès. Ce sera probablement l’occasion pour lui de dévoiler le nom des deux candidats bleus. Sa présence n’est pas au goût de l’OPR de Serge Clair, adversaire légendaire des Bleus.

Karen Foo Kune enfin sur le terrain

Des militants du n° 20 ont exprimé leur mécontentement face à leur candidate Karen Foo Kune, absente. Les habitants de Canot, Gros-Cailloux et les environs ont menacé de ne pas lui octroyer de vote si elle ne descendait pas sur le terrain. Du coup, la candidate, qui brigue les suffrages sous la bannière du MMM, a été aperçue avec son colistier Franco Quirin faisant du porte-à-porte.

N°16: Siram Sakaram ne fait pas l’unanimité

Il était présent à la municipalité de Vacoas lundi, à l’occasion du lancement de la campagne de l’Alliance Morisien. Toutefois sa présence ne fait pas l’unanimité auprès des activistes de la circonscription n°16 (Vacoas – Floréal). Siram Sakaram, ancien député mauve de la région et ex-collègue de Leela Devi Dookun au St-Esprit, est passé à l’orange depuis peu. S’il espère apporter sa connaissance de la circonscription à son nouveau parti, cela ne semble pas au goût de certains qui n’ont même pas voulu poser à ses côtés pour une photo souvenir.

N°16: les Rouges s’activent tandis que Dan Baboo se la joue solo

Trois potentiels candidats du Parti travailliste (PTr), nommément Stéphanie Anquetil, Tangavel Thodda et Joy Beeharry, commencent à mettre les bouchées doubles dans la circonscription n°16 (Vacoas – Floréal). Ils attendent ce lundi pour être fixés sur ceux qui défendront la couleur rouge dans la région. Le nom de Dan Baboo pour le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) circule aussi au sein de cette circonscription. Pour le moment, le député sortant se la joue en solo et effectue même des sessions de porte-à-porte.

MMM: la pension de vieillesse alignée au salaire minimum préconisée

Le Mouvement militant mauricien (MMM) a rendu publiques ses 20 mesures prioritaires si les mauves sont élus. Parmi elles, la pension de vieillesse qui sera alignée au salaire minimum ou encore une allocation chômage de Rs 5 000 pour les jeunes de 18 à 25 ans. Retrouvez les 20 mesures proposées.

 

N°14: Alan Ganoo, cible du PTr et du MMM

L’homme fort de la circonscription, Alan Ganoo, fait face aux critiques tantôt du côté des Rouges et tantôt venant des Mauves. La triangulaire au n°14 sera intéressante vu que le PTr et le MMM ont une cible déjà identifiée en la personne de l’ancien président du MP.

N°14: Ezra Jhuboo en solo en attendant ses colistiers

Les Rouges au n°14 en mode mobilisation avant la confirmation des candidats de l’Alliance Nationale. Ezra Jhuboo est le seul candidat confirmé à Savanne–Rivière-Noire même si Jean-Noël Sandian laboure le terrain et que Véronique Leu-Govind est aussi citée comme ses probables colistiers.

N°13: le bon Rouge ?

Deux candidats potentiels travaillistes qui s’agitent pour décrocher le «ticket» au n°13, Rivière-des-Anguilles–Souillac, ne sont pas en ballottage favorable. Avocate de profession, elle est la fille d’une famille traditionnelle rouge et son père était ambassadeur, alors que le second est un médecin exerçant dans le public qui ne veut pas démissionner tant qu’il n’aura pas la confirmation d’avoir l’investiture de l’Alliance Nationale. L’état-major travailliste recherche d’autres candidats avant de fixer son choix d’ici demain. Une réunion des agents a eu lieu hier soir pour passer tous les noms en revue.

N°10: Jim Seetaram et Reza Saumtally actifs

Alors que le flou persiste autour de l’éventuelle candidature de Navin Ramgoolam, leader des Rouges, au n°10, les deux autres candidats qui aspirent à obtenir une investiture sous la bannière de l’Alliance Nationale, à savoir Jim Seetaram et Reza Saumtally, labourent déjà le terrain dans la circonscription. Ils ont tenu une réunion privée, lundi soir, dans la région de Bel-Air.

Dépôt de candidatures: cafouillage pour la Grade 6 dans les Nomination Centres

Comme si trouver des centres de vote alternatifs le jour du scrutin, en raison des examens du SC et du HSC qui se tiennent dans des collèges ce jour-là, ne suffisait pas, voici un autre casse-tête pour la Commission électorale. Des élèves de Grade 6, qui participeront aux examens du Primary School Achievement Certificate à partir de fin octobre, seront présents à l’école, pour les révisions, le jour du dépôt de candidatures, mardi 22 octobre. 

Lire la suite de l'article: Dépôt de candidatures: cafouillage pour la Grade 6 dans les Nomination Centres

MMM: présentation des 20 mesures prioritaires d’un gouvernement mauve

Circonscription n°3: politiciens, tous les mêmes

«Zot vini alé touzour parey. Misié la vini dir li pou fer sa, prosen rakont enn lot zistwar mé prozé res en plas.» Jovany Hypolite, habitant du n°3, en a ras-le-bol. Lui, la politique, ce n’est pas son dada. Cela fait longtemps que la valse des députés et politiciens le laisse indifférent. Pendant plus de 20 ans, soutient Jovany Hypolite, il n’y a pas eu de vrais projets dans la région, que des paroles en l’air, des promesses. C’est pour cela qu’il préfère donner un coup de pouce là où il peut, dans le sport, dans l’accompagnement des jeunes.

Lire la suite de l'article: Circonscription n°3: politiciens, tous les mêmes

N°9: Dayal toujours en réunion

«Je suis en réunion.» Avec qui ? Pourquoi ? Où ça ? Nous n’en saurons rien. Pourtant c’est la réplique mise en avant par l’ex-ministre de l’Environnement, Raj Dayal, à chaque fois que nous avons essayé de le joindre au téléphone depuis samedi. À savoir qu’il est aussi absent lors des différentes réunions de l’Alliance Morisien au n°9, Flacq–Bon-Accueil. Cela, depuis le début de la campagne électorale. Est-ce pour se consacrer à son propre parti, le Mouvement démocratique national ?

N°7: un quartier général au verger

Il y cultive des bananiers et des papayers. Le verger de Praveen Ramtohul, un des trois candidats du MMM au n°7, Piton–Rivière-du- Rempart, accueille également depuis peu le quartier général des Mauves dans la circonscription. Face à des propriétaires qui refusent de louer leur bâtiment pour un mois seulement ou encore ceux qui ne veulent pas s’afficher comme partisans du MMM, l’ex-banquier et enseignant a mis son verger situé à L’Espérance-Trébuchet, qui comprend déjà un abri de trois pièces, à la disposition de ses deux colistiers et de leurs partisans. D’ailleurs, ils y ont tenu leur première réunion, lundi.

N°5: des agents du PTr impatients

Une réunion du MSM et un grand congrès de l’Alliance Morisien en l’espace de cinq jours à Triolet, sans que le PTr puisse organiser une grande réunion en retour. Il y a de quoi agacer des agents rouges, qui se demandent toujours que fera Navin Ramgoolam. À hier, il n’avait pas encore annoncé où il sera candidat.

N°4: des doutes subsistent

Il y a toujours des doutes concernant les candidats potentiels de l’Alliance Nationale de la circonscription n°4 (Port Louis Nord– Montagne-Longue). Entre réunions et porte-à-porte, Mireille Martin, Aurore Perraud, Didier Moutou et Manoj Ramnauth sont sur le terrain à la chasse d’un «ticket». Mahen Goondeea et Audie Travailleur sont aussi très présents sur le terrain. Que le meilleur gagne !

N°2: places très disputées dans l’équipe économique des Rouges

Xavier-Luc Duval, partenaire de l’Alliance Nationale, aurait négocié pour le portefeuille des Finances, en cas de victoire. Il a pour colistier l’ancien ministre des Finances Rama Sithanen. Quelle place alors pour l’économiste Éric Ng, dont la candidature se précise au n°2 Port-Louis-Sud-Port-Louis-Central ? Interrogé lors d’un porte-à-porte au Ward IV hier, le principal concerné esquive : «C’est la prérogative du Premier ministre de nommer les ministres. Je serais confortable dans n’importe quel ministère. La priorité est de gagner les élections.» L’économiste précise que s’il a «toujours eu des affinités avec le Parti travailliste », il n’en est «pas encore un adhérent».

Lent démarrage au n°1

Si les candidats MSM-ML ont débuté le porte-à-porte au n°1 (Grande-Rivière-Nord-Ouest–Port-Louis-Ouest), du côté des autres partis le démarrage est un peu lent. Chez les Mauves, l’on favorise les rencontres avec les familles plutôt que le porteà- porte. Toutefois, comme il y a encore des incertitudes pour les candidats de l’Alliance Nationale, les agents comme les probables candidats ont du mal à s’organiser en équipe et travaillent pour l’instant le terrain chacun de leur côté.

Des conseillers en colère

Ils déplorent les congés de Vikram Hurdoyal du conseil de district de Flacq. Ces conseillers sont d’avis que le président aurait dû démissionner pour être candidat. «Il a été confirmé et il fait déjà campagne au n°10 (Montagne Blanche–Grande-Rivière-Sud-Est).» Selon eux, il aurait dû céder sa place à un nouveau président. Sollicité, le principal concerné n’a pas réagi à nos appels. Parallèlement, la présence d’autres présidents de conseil comme Prembhoodas Ellayah, de Rivière-du-Rempart, ou encore Sunael Purgus, de Pamplemousses, est à souligner dans les nombreux congrès tenus dans le Nord par l’Alliance Morisien.

N°3: Anwar Husnoo injurié

Un marchand ambulant aurait injurié le Dr Anwar Husnoo, lorsqu’il faisait du porte-à-porte au n°3, hier. Il était à moto, est passé à côté du candidat de l’Alliance Morisien et l’a insulté. Ensuite, il a fait demi-tour pour revenir l’injurier à nouveau. Il a failli se faire tabasser par des partisans du MSM.

N°19: Au coeur des promesses

Au n°19, Stanley–Rose-Hill, selon nos sources, il y a eu pas mal de nouvelles recrues au Central Electricity Board. Idem pour la Central Water Authority (CWA). C’est dans cette circonscription que le leader du Muvman Liberater, Ivan Collendavelloo, ministre sortant de l’Énergie et des services publics, sollicite un nouveau mandat…

Sesungkur à Washington

Après avoir élevé la voix contre sa non-participation aux élections générales au sein de l’Alliance Morisien, Sudhir Sesungkur a pris l’avion samedi soir pour Washington, DC, où il assiste à la conférence annuelle du Fonds monétaire international. Il sera de retour au pays durant le week-end. Après ce dernier voyage comme ministre, il fera connaître, sans doute, sa position sur l’échiquier politique.

Séance photos pour les Mauves

Séance photos pour les 60 candidats du Mouvement militant mauricien (MMM) à l’hôtel Hennessy, à Ébène, hier. Les Mauves, conviés d’abord à un briefing, étaient sur leur 31. Certains candidats confient que c’est la première fois qu’ils avaient droit à une séance maquillage avant le photoshooting.

Annonce du PM: la pension à Rs 9 000, la terrible surenchère

Le 3e âge et la police sont les cibles privilégiées des leaders. Au congrès de l’Alliance Morisien, hier, au n°18 (Belle- Rose–Quatre-Bornes), Pravind Jugnauth a surenchéri sur la proposition de Navin Ramgoolam, vendredi en rappelant son engagement aux aînés en 2014.

«Ramgoolam avait dit que ce n’était pas possible. Mais nous avons fait les efforts nécessaires car nos aînés doivent vivre confortablement. J’avais annoncé Rs 13 500 pour mon prochain mandat. Ramgoolam a créé le doute dans votre esprit. Je vous annonce donc que la pension sera de Rs 9 000 en décembre. Elle sera alignée sur le salaire minimum.»

Lire la suite de l'article: Annonce du PM: la pension à Rs 9 000, la terrible surenchère

Le Journal des Elections | J-22 : Le match Kobita v/s Veena expliqué

Lexpress.mu vous présente le Journal Des Elections. Au sommaire : les épouses des politiciens sont-elles des arguments de campagne? Quel est le poids de ces premières dames dans cette joute? Eclairage. 

L’actu du jour : Pravind Jugnauth annonce une pension de vieillesse de Rs 9 000 dès décembre 2019. 

Dans cette édition, vous verrez aussi un Ashok Subron furieux contre le Premier ministre… Il l’accuse d’avoir assassiné la démocratie. 

Notre microtrottoir : Seriez-vous d’accord avec une alliance post-électorale ? Les Mauriciens s’en méfient…




 

 

 

J-23 : les attaques se font personnelles, déplore Pravind Jugnauth. Et ce dernier réplique par son argument de taille : l'affaire des coffres-forts. Navin Ramgoolam, lui, sera-t-il au n°5 ou n°10 ? Le leader de PTr n'a jusqu'ici pas confirmé. Suivez l'actu politique dans notre fil rouge.

Résidence Barkly: les travaux du métro express au cœur des discussions

«La route principale à Barkly a été transformée en un chemin de fer. Vous avez été incommodé par le bruit. Vous ne pouviez plus fermer l’œil de la nuit.» Pour Rodney Rama, l’un des candidats probables de l’Alliance nationale, les habitants de Barkly passent un calvaire avec les travaux du métro express. C’était ce mardi 15 octobre à Barkly, lors de la première réunion de mobilisation chez Patricia Fortuno, une habitante de la région. Étaient aussi présents, Guito Lepoigneur et Dhanisha Sornum, deux autres potentiels candidats dans la circonscription n°20.

Lire la suite de l'article Résidence Barkly: les travaux du métro express au cœur des discussions

Vikash Oree: «Pravind Jugnauth zenfan bondié»

C’est un Vikash Oree très en verve qui a pris la parole devant environ 350 personnes lors d’une réunion du MSM à Montagne-Longue, dans la soirée de ce mardi 15 octobre. Selon le député sortant du n°4, au vu des accomplissements du Premier ministre en deux ans et demi, il ne peut être nul autre que «zenfan bondié». 

Il a profité de sa présence pour justifier pourquoi il avait souvent les yeux fermés. Non, ce n’est pas parce qu’il dormait. «Mo fer lamizik mwa. Kan ferm lizié, védir ou pé konsantré. Sinon, tou dimounn ki ale prié ferm lizié, védir zot pé dormi ?» a-t-il demandé.

Les trois candidats de l’Alliance Morisien ont aussi pris la parole. Si Subhashinee Lutchmun-Roy et Joanne Tour ont réitéré leur volonté d’œuvrer pour les femmes et la jeunesse, Joe Lesjongard, lui, a consacré une bonne partie de son discours à fustiger Navin Ramgoolam. 

Par ailleurs, la présence de Jayprakash Meenowa à la rencontre l’est pas passée inaperçue.

 

N°4: les habitants de cite La-Cure se sentent délaissés

«Nos vies n'ont pas changé depuis 2014 alors qu’on nous avait promis beaucoup de choses», ont déclaré les habitants de Crown Land lors d’une réunion du Parti travailliste à cité La-Cure. 

«Vous avez voulu du changement. Vous en avez eu. Vous avez été témoins du système actuel qui est un vrai bordel», a soutenu Audie Travailleur, candidat potentiel de l’Alliance Nationale. 

Ils étaient plus d’une centaine à être présents. À la fin de la réunion, Audie Travailleur a pris les noms des habitants de Crown Land. Cela, afin de connaître le nombre de personnes en difficultés pour ensuite voir comment on peut leur venir en aide.

 

Zouberr Joomaye: du mauve, il passe à l’orange et voit rouge

Après plus d’une semaine d’agitations, la direction du Mouvement socialiste mauricien (MSM) a finalement tranché. Zouberr Joomaye, l’ancien député de la circonscription Rivière-des-Anguilles – Souillac a été contraint de déposer ses valises à Port-Louis Sud – Port-Louis Central après des embrouilles avec des activistes du MSM, censés travailler pour lui au n°13. D’ailleurs, une vidéo dans laquelle on voit un partisan du MSM et le député échangeant des propos peu amicaux lors d’une réunion est en circulation.

Lire la suite de l'article Zouberr Joomaye: du mauve, il passe à l’orange et voit rouge

N°17: les trois candidats de l’Alliance Morisien rencontrent les partisans

Eddy Boissézon, Kenny Dhunoo et Steve Obeegadoo de l’Alliance Morisien étaient à cité Malherbes, ce mardi 15 octobre. Le dernier nommé a invité les partisans au grand congrès qui aura lieu mardi le 29 octobre. Pravind Junauth y sera aussi présent.

Eddy Boissézon : «J’aime Curepie…»

«Certains disent qu’ils ne me connaissant pas. J’ai étudié au collège St-Joseph. J’y étais enseignant par la suite. J’ai aussi travaillé à la Barclays ici. En 2000, j’ai aussi travaillé avec le MSM. J’ai les mains propres.»

Kenny Dhunoo : «J’ai une vision»

«Je suis là aujourd’hui pour aider les autres. Je ne fais pas de politique, je fais du social. J’ai une vision. C’est la première fois que Pravind Jugnauth se présente comme Premier ministre à une élection. Ce gouvernement a fait beaucoup de choses. Le choix est entre Pravind Jugnauth ou Navin Ramgoolam.»

Steve Obeegadoo: «Une nouvelle génération de candidats du MSM»

«L’appétit de Navin Ramgoolam est encore plus fort. Le MMM, lui, n’a aucune chance dans ces élections. Tout le monde le sait. Pravind Jugnauth donne à de nouveaux candidats leur chance. C’est une nouvelle génération de candidats du MSM.»

Jasmine Toulouse: «Personn pa pou kapav asté zot konscience»

Elle a demandé aux partisans du MMM au n°14 de réfléchir avant de voter. Jasmine Toulouse a fortement critiqué ceux qui «bribe» le public pour obtenir des votes. «Kan zot donn zot boutey, pran li. Pa bliyé ki kan ou pé voté, personn pa pou kapav asté ou konscience.»

N°18 : Vikash Peerun, fils de l’ex-patron du NSS, candidat de l’Alliance Morisien

Le choix de l’Alliance Morisien est finalement tombé sur Vikash Peerun pour la circonscription n°18 aux élections générales à Belle-Rose –Quatre Bornes. Il aura pour colistier Kavi Ramano, ex-député MMM qui a siégé en indépendant depuis 2015 et Tania Diolle, ex-candidate du Mouvement patriotique à l’élection partielle de la même circonscription en décembre 2017. Il avait été aperçu au Sun Trust, la semaine dernière, lors de la valse des candidats probables.

Fils de Narain Krishna Peerun, ex-directeur général du National Security Service (NSS), Vikash Peerun a démission de son poste de chef de la division anti-fraude pour se lancer dans la politique active. Ce mardi 15 octobre, la sœur du nouveau candidat, Vedita Peerun, a pris un congé de la commission électorale jusqu’à la fin des législatives.

Détenteur d’une maîtrise en International Securities et Investment Banking de l’university of Keele et d’une double licence en Business Administration et Environmental Management, Vikash Peerun a été assistant de Roshi Bhadain alors que celui dirigeait la division d’Anti-Money Laundering de l’ICAC de juin 2003 à juin 2006. Il a agi parallèlement comme consultant en fraude financière auprès de nombreuses sociétés.

Adil Ameer Meeah sur les caméras Safe City: pas d’accord avec le coût, mais pas d’accord qu’on les enlève

Au Parlement, nous avons dénoncé l’allocation du contrat pour les caméras de Safe City. C’est ce qu’à rappeler Adil Ameer Meea, député sortant du n°3 Port-Louis Est-Port-Louis Maritime, lors d’une réunion nocturne du Mouvement Militant Mauricien (MMM), ce mardi 15 octobre, à la route Cocoterie, à Roche-Bois. «Un contrat de Rs 19 milliards alloué sans transparence», a-t-il martelé. 

Mais, le député mauve a insisté «sur le principe qu’il faut des caméras pour assurer la sécurité». Adil Ameer Meea a sévèrement critiqué l’annonce de Navin Ramgoolam concernant Safe City. Le leader du Parti travailliste a en effet promis que s’il retourne au pouvoir, il fera enlever ces caméras. «Ki kalite iresponsabilite sa ? Il ne faut pas faire de démagogie. Sur le principe de sécurité, nous sommes d’accord qu’il y ait des caméras.» 

Cette réunion nocturne était le baptême de feu du candidat Fawzi Allymun, devant un public. Le troisième candidat MMM, l’ancien lord-maire Aslam Hossenally a également pris la parole.

Paul Bérenger: «Le MSM est pire que le PTr»

«Les jeunes doivent savoir que tous les politiciens ne sont pas pourris.» Paul Bérenger était dans sa circonscription au n°19, ce mardi 15 octobre. Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) a répondu aux attaques de Pravind Jugnauth, lors d’une réunion au n°19. Il a aussi critiqué le bilan du Parti travailliste de 2005 à 2014.

Lire la suite de l'article Paul Bérenger: «Le MSM est pire que le PTr»

Pravind Jugnauth: «Navin Ramgoolam a trouvé un complice en Top FM»

Pravind Jugnauth a encore donné la réplique à Krish Kaunhye, directeur de Top FM. Le chef du gouvernement sortant soutient que Navin Ramgoolam a trouvé un complice en Top FM. «Krish Kaunhye était venu demander des faveurs.

Lire la suite de l'article: Pravind Jugnauth: «Navin Ramgoolam a trouvé un complice en Top FM»

Pravind Jugnauth sur Rama Sithanen: «Ou pou les enn vampire révinn bwar ou disang enkor ?»

Le Premier ministre sortant a aussi pris pour cibles Arvin Boolell et Rama Sithanen qui seront les candidats de l’Alliance Nationale en compagnie de Xavier-Luc Duval. «Il avait fait enlever la tripartite et nous l’avons remise. Nous sommes à l’écoute de patronat car sans le patronat il n’y a pas de travail. Il faut une ‘win win situation’. Rama Sithanen regardait dans la direction des capitalistes uniquement et avait mis en place tou kalité package pou zot.»

Et d'ajouter : «Nous allons créer 10 000 emplois pour les diplômés pendant le prochain mandat.»

Pravind Jugnauth: «Un well off performance bonus aux policiers»

Après l’annonce d’une assurance santé pour tous les policiers, le Premier ministre a annoncé, ce mardi au n°18, un «well off performance bonus». Les gardiens de prison sont aussi concernés par cette mesure.

Pravind Jugnauth: «La pension de vieillesse passera à Rs 9 000 en décembre»

«Je veux que les aînés puissent vivre confortablement.» Pravind Jugnauth a promis que «la pension de vieillesse passera à Rs 9 000 dès le mois de décembre». C’était ce mardi 15 octobre lors d’un congrès de l’Alliance Morisien dans le n°18, Belle-Rose—Quatre-Bornes.

N°16: premier test pour l’Alliance Morisien

Le premier porte-à-porte de l’Alliance Morisien dans les rues de la circonscription n°16, Vacoas-Floréal s’est déroulé sans bavure. Les trois candidats, nommément Françoise Labelle, Nando Bodha et Ashley Ittoo ont invité les habitants, restaurateurs et travailleurs de la croisée Diolle à Glen Park au congrès qui se tiendra ce vendredi au même endroit. 

Certains ont demandé quelques explications à Françoise Labelle sur son choix de s’unir à cette alliance. Par contre, ils étaient nombreux à vouloir découvrir le candidat Ashley Ittoo, résidant de Bois-Chéri, qui démarre tout juste dans le monde politique. 

Les habitants de la région ont surtout profité de la présence du ministre sortant des Infrastructures publiques pour lui faire part de leur grief. Ils souhaitent que les routes soient plus éclairées.

100 % Citoyens change de symbole

Leur symbole n’a pas été approuvé suite à la promulgation du président de la République par intérim. Ce qui dérangerait en effet serait que le logo à l’image du nom du parti, contient des lettres et également des chiffres.

«Suite à une ligne ajoutée dans les règlements pour viser précisément notre logo, on a du apporter les modifications», soutient le leader-adjoint du parti, Yvan Luckhun. De ce fait, 100 % Citoyens a été contraint d’abonnir le logo qu’il utilisait depuis la création du parti, soit en avril dernier. Leur symbole qui était un ‘C’et d’un ‘100% citoyens’ à l’intérieur a été tout bonnement changé. Le ‘100% Citoyens n’y figure plus. «L’Electoral Supervisory Commission considérait le pourcentage dans le symbole comme étant un alphanumérique», souligne Yvan Luckhun. Désormais, le logo compte uniquement d’un ‘C’ et un du symbole d’un pourcentage à l’envers à l’intérieur de la lettre.

N°2 (Port-Louis sud/ Port-Louis central): la candidature d’Eric Ng se précise

L’économiste Eric Ng Ping Cheun laboure le terrain dans la circonscription n°2 (Port-Louis sud/Port-Louis central). Ce mardi 15 octobre, il faisait du porte-à-porte dans le Ward IV. C’est aussi là qu’il habite. Àses côtés, pour l’Alliance Nationale, Parti travailliste/Parti mauricien social-démocrate (PTr/PMSD), le député sortant Osman Mahomed. Quant au troisième candidat, bien qu’actif sur le terrain, ce jeune entrepreneur dans le secteur automobile n’a pas souhaité être cité, car son ticket ne serait pas encore confirmé par le leader des rouges. L'investiture devrait se jouer entre l'entrepreneur et un gynecologue bien connu.

Promesses électorales: les candidats du Reform Party jurent un affidavit en cour

Ils ont déclaré sous serment les 15 mesures qu'ils appliqueront s’ils remportent les élections. Quinze candidats du Reform Party, en compagnie de leur leader Roshi Bhadain, se sont rendus en cour intermédiaire, ce mardi 15 octobre. 

Ils ont aussi juré qu’ils ne quitteront pas leur parti en cas de victoire. Selon Roshi Bhadain, trop de promesses électorales sont non tenues lorsqu’un parti ou une alliance remporte les législatives.

La poire d’Alan Ganoo et les cerises de Barbier pas incluses avec le symbole des alliances

La liste des partis et alliances enregistrés ainsi que leur symbole respectif est en ligne sur le site de la commission électorale depuis ce mardi 15 octobre. Donc, ni la poire d'Alan Ganoo n'est intégrée au carré-carré dans soleil, ni les deux cerises de Jean-Claude Barbier/Atma Bumma ne le sont aux côtés de la clé et du coq. L'Electoral Supervisory Commission a tranché pour la rose, samedi. Soit, au lendemain de la date limite de l'enregistrement des partis et alliances.

 

«Zot inn pran nou pou poubelle»

Pas simple de faire face au mécontentement du peuple. Stephan Toussaint l'a appris à ses dépens dimanche alors qu'il se trouvait dans la circonscription n°12 où il est candidat pour l'Alliance Morisien, Mahebourg-Plaine-Magnien.  

«Zot inn pran nou pou poubelle», scandent des habitants face à Stephan Toussaint qui a eu le malheur de vouloir prendre un bain de foule après le rassemblement de l’Alliance Morisien à Mahebourg Waterfront ce jour-là. Et cette scène qui a été filmée fait le buzz sur Facebook.

Circonscription n°2: «Bann politisien-la koumadir 6e boulet dan bol 5»

«Non, rien de rien…» David Lee n’est pas en train de remixer la chanson culte d’Edith Piaf. Des regrets, cependant, le gérant de snack en a plein. La politique à Maurice, dit-il, est loin d’être aussi propre qu’un bol de mines après qu’un client affamé en a avalé le contenu.

Le retour de Richard Duval

Les trois candidats potentiels de l’Alliance Nationale à la circonscription no12 ont été présentés hier soir à Remy Ollier. Fait notable : Richard Duval, ancien député, a effectué son grand retour dans le bouillonnement des réunions politiques. C’est bien lui qui remplacera le controversé Thierry Henry. Le demi-frère de Xavier-Luc Duval y briguera les suffrages en companie de Ritesh Ramful et du nouveau, Avinash Bissessur, du Parti travailliste.

Lobby pour Rughoobur

Il y a un fort lobby pour que l’ancien député du MSM Sudesh Rughoobur ait un ticket. Ce sont quelques proches des activistes du parti soleil dans la circonscription de Grand-Baie – Poudre-d’Or qui souhaitent qu’il reçoive une investiture pour les législatives du 7 novembre. Sudesh Rughoobur a été privé de ticket car il serait considéré comme un de ces députés qui n’a pas sa langue dans sa poche. À titre d’exemple, il s’était rangé aux côtés de ses mandants pour éviter l’abattage des arbres à Anse-la-Raie.

Le Journal Des Elections | J- 23 : Ramgoolam se méfie du MMM

 

Lexpress.mu vous présente le Journal Des Elections. Au sommaire de ce numéro du JDE, la prudence de Navin Ramgoolam face au MMM. 

Notre dossier justement : quelle est la force du MMM dans ce scrutin ?

L’actu du jour : Pravind Jugnauth répond sur le Serenitygate

Incursion : l’avant-match du duel Pravind-Ashock au numéro 8

 

 




 

 

J-24. Les mobilisations s’accentuent. Plus qu’une semaine avant le Nomination Day. Le MMM a, lui, validé sa liste de candidats par son assemblée des délégués au Plaza. La campagne est bien lancée. Retrouvez les dernières infos sur l’actu politique dans notre fil rouge.

Alliance Morisien à Goodlands: l’imagination des partisans

Un coffre-fort en carton, une photo de cotomili… C’est l’ambiance au congrès de l’Alliance Morisien à Goodlands, ce lundi soir.

 

Commission électorale: difficile mobilisation de fonctionnaires

Après les centres de vote alternatifs, la commission électorale doit trouver du nouveau personnel pour le scrutin.

À J-24 du scrutin, la commission électorale a fort à faire. Depuis l’annonce de la dissolution du Parlement et de la date des élections, la commission électorale a du pain sur la planche. La première de sa longue liste de problèmes a été de trouver de nouveaux bureaux de vote pour éviter de gêner les examens du School Certificate (SC) et du Higher School Certificate (HSC) prévus le jour du Nomination Day, le scrutin prévu le 7 novembre et le counting le lendemain.

Campagne électorale: Veena Ramgoolam affiche son soutien à son mari

Elle s’est exprimée sur la page Facebook de son mari. Veena Ramgoolam vient de poster un message pour afficher son soutien à Navin Ramgoolam pour le poste de Premier ministre. L’épouse veut en même temps recentrer les débats sur «les besoins de la nation». Autrement dit, pas les affaires personnelles…

 

Souillac: le lapsus de Seety Naidoo

Parti à la rencontre des habitants de Souillac avec Kailesh Jugutpal et Ismael Rawoo les deux autres candidats de l’Alliance Morisien au n°13, Seety Naidoo s’est mélangé les pinceaux avec son alliance. Visiblement l’Alliance Morisien n’est pas encore entrée dans les têtes. A la place, il a  parlé d’alliance MMM-Mouvement libérateur. Peu probable aussi… De plus, un membre dans la foule a cassé l’ambiance, se plaignant de ne pas avoir obtenu de travail.

 
 

 

Mahébourg-Plaine Magnien: les trois candidats de l’Alliance Nationale presque confirmés

Avinash Bissessur (Parti travailliste-PTr), Ritesh Ramful (PTr) et Richard Duval (PMSD). Voici les trois candidats presque confirmés au n°12. Ils ont tenu un meeting ce soir à Remy Ollier. Etait également présent Thierry Henry.

N°10: Zahid Nazurally pour remplacer Ismael Rawoo à l'Alliance Morisien

Réunion de l'Alliance Morisien ce soir à Trou-d'Eau-d-Douce, dans la circonscription n°10 (Montagne-Blanche - Grande-Rivière-Sud-Est). Zahid Nazurally est le nouveau candidat aux côtés de Sunil Bholah et Vikram Hurdoyal. Il remplace Ismaël Rawoo. Il est avocat et représentait la conseillère de village dans l'affaire «karokann».

Circonscription n°16: Nando Bodha demande un nouveau mandat

La première réunion de l’Alliance Morisien de la circonscription numéro 16 (Vacoas/Floréal), tenue à la municipalité de Vacoas, a permis au ministre Nando Bodha de demander un nouveau mandat. Il a fait un rapide survol des réalisations effectuées durant ces dernières années. «Jamais dans l’histoire de Maurice, il y a eu autant de développement en l’espace de si peu de temps.» 

Selon ce dernier, les gens ne veulent pas que Navin Ramgoolam retourne au pouvoir. «Encore moins les dames… Quand nous avons pris le pays en 2014, il y avait des dettes partout.» 

En ce qui concerne le MMM, le ministre des Infrastructures publiques demandera à ceux présents ce que les mauves ont fait pour eux durant ces derniers 20 ans. «Bilan zéro.» 

Nando Bodha annonce plusieurs réunions au sein de la circonscription avec même la présence de sir Anerood Jugnauth. «Le 18 octobre rendez-vous à la croisée Diolle où Pravind Jugnauth, Ivan Collendavelloo et même Steve Obeegadoo seront présents à nos côtés.»

Quant à Françoise Labelle (de la plateforme militante passée au MSM), elle dit ne pas regretter son choix et continuera à travailler pour cette alliance. A noter la présence du maire de Curepipe, Hans Margueritte.

Serenity: Pravind Jugnauth sort de son mutisme

Pravind Jugnauth à son arrivée au congrès de l’Alliance Morisien, ce lundi 14 octobre, à Triolet.

Il a repris presque les mêmes arguments que l’Economic Development Board, ce lundi soir dans un congrès de l’Alliance Morisien à Triolet. Parvind Jugnauth a affirmé que l’équipe de tournage de «Serenity» avait logé à l’hôtel Trou-aux-Biches et à Be Cosy, appartenant à Ezra Jhuboo, élu et candidat travailliste.

Rectificatif pour un article sur Me Kailash Trilochun

Nous avons publié, lundi 14 octobre, dans l’urgence, une photo de Vir Abhi Manuyu Trilochun en indiquant qu’il s’agissait de Me Kailash Trilochun. Nous avons retiré l’article peu après, dès que nous avons pris connaissance de notre erreur. Le texte, sous le titre «l’avocat aux Rs 19 millions en campagne à Vacoas», n’avait donc rien à voir avec Vir Abhi Manuyu Trilochun. Nous nous en excusons auprès des deux concernés. 

Linley Moothien pose candidat pour défendre les animaux

Ils ne peuvent pas voter, il leur faut donc un humain qui soutienne leur cause. Les animaux auront leur défenseur durant cette campagne, en la personne de Linley Moothien. Le responsable de l'ONG 4 Tilapat a annoncé qu'il se porterait candidat au n°1, Grande-Rivière-Nord-Ouest - Port-Louis-Ouest.

Congrès Alliance Morisien à Triolet: un avant-goût

Dan so paviyon pena triaz ! Little India, Petite France, Small America, semble proclamer ce partisan orange avec tous ses drapeaux. Voici quelques clichés du congrès de l’Alliance Morisien à Triolet, qui se tient ce lundi soir.

 

L’Alliance Nationale présentera ses candidats lundi

Navin Ramgoolam, aux Salines, ce lundi 14 octobre, a annoncé que les candidats seront connus la veille du Nomination Day.

Vous devrez patienter encore une semaine pour connaitre les candidats de l’Alliance Nationale (Parti travailliste, Parti mauricien social-démocrate).

Mobilisation au n°1

Porte à porte dans la circonscription n°1 des candidats MSM, Dorine Chukowry, Nilen Vencadasmy et Clive Auffray.  Un exercice qui se passe dans le calme, le temps de donner des consignes de vote. Plusieurs habitants n'hésitent pas à faire part de leurs doléances. D'autres de leur reprocher de ne jamais les voir, mais uniquement lorsqu'approchent les élections...

Travaillistes: colère d’un activiste après le comité exécutif

Navin Ramgoolam est un Dieu pour lui. Il a évoqué les Rs 220 millions des coffres forts de Navin Ramgoolam et les a comparés aux Rs 218 millions de Serenity. "Touletan zot ti kritik Navin, aster inn vinn 218 millions, kot inn gagn ça ? (...) saem ki pou fer zot koulé." (Pravind Jugnauth et non Navin Ramgoolam). «Deep» un activiste vétéran du Parti travailliste (PTr), a crié sa colère à la sortie de la réunion des membres exécutifs du PTr, ce lundi 14 octobre, au quartier général du parti aux Salines. Au bord de la crise de nerf, d’autres travaillistes l’ont fait taire, n’appréciant guère qu’il s’exprime devant la presse.

«Anerood Kumar Jugnauth»: Dev Kowlessur paye pour sa bourde

Kavi Doolub est, depuis ce lundi 14 octobre, le nouveau candidat de l’Alliance Morisien à Mahébourg-Plaine-Magnien.

Ils ont ri sur le coup, mais la plaisanterie a été de courte durée. Le Dr Dev Kowlessur, qui a eu le malheur de rebaptiser Pravind Jugnauth Anerood Kumar Jugnauth, dimanche 13 octobre à Mahébourg, lors d’un congrès de l’Alliance Morisien, a été évincé.

Ambiance électorale: au rythme des chansons de campagne

Le vétéran Claudio Veeraragoo et ses danseuses étaient sur l’estrade du Mouvement socialiste militant-Muvman Liberater (MSM-ML), le mercredi 9 septembre. Il a interprété plusieurs de ses tubes au congrès marquant le lancement de la campagne au n°4, Port-Louis Nord/Montagne-Longue. Les trois candidats (Joe Lesjongard, Joanne Tour et Subhashnee Luchmun Roy) et le Premier ministre Pravind Jugnauth se sont tenus par la main pendant de longues minutes alors que le chanteur entonnait le refrain, «Bare ala nou vini». Sollicité par la suite pour une déclaration, Claudio Veeraragoo est resté indisponible malgré plusieurs appels et messages.

Le chant distinctif d’un coq. Des rythmes de ragga pour faire bouger l’électeur du n°2, Port-Louis Sud-Port-Louis Centre. Même s’il est encore un candidat probable du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) dans cette circonscription, Jean Paul Lam a déjà sa chanson de campagne. Elle est signée Lensley Sylva (nom de scène Johnny Sylva), un chanteur de la région de Tranquebar et Fabrice Labonne, alias Virus. Avec fierté, le beau-père de Lensley Sylva (qui a aussi participé à cette chanson) se présente également. Il s’appelle Balik Taroo, chanteur de séga qui a notamment popularisé le titre Lucky Luke.

«Kan monn trouv misie Jean Paul vini, nou finn gagn lasans koz enn tigit», explique-t-il. «Lerla mo dir la inn ler pou fer enn travay serie pou misie-la.» Pour Lensley Sylva, le candidat probable «inn pran kont zenes». Avant la campagne électorale, le chanteur a collaboré – par l’intermédiaire du candidat probable – à un spectacle au Caudan et au festival de Chinatown. «Il m’a redonné la chance de revenir vers la musique», ajoute celui qui exerce comme agent de sécurité. La chanson a été réalisée «en cinq jours».

En 2003, le chanteur de Tranquebar avait déjà sorti un album intitulé Dans avek mwa. «Après j’ai reculé, j’ai abandonné la chanson. La nou finn revinn ar konba la ankor.» Il envisage de réaliser un nouvel album. Ses registres de prédilection : le ragga, le reggae et le zouk.

Flacq–Bon-Accueil: candidats MSM au n°9, drôles de coïncidences

Deepak Balgobin, Sudhir Maudhoo et Vikash Nuckcheddy ont été présentés au Sunrise Hall à Belle-Mare, dimanche 13 octobre.

Vikash Nuckcheddy, Sudhir Maudhoo et Deepak Balgobin. Ce sont-là les trois candidats du MSM qui brigueront les suffrages au n°9, Flacq–Bon-Accueil. Ils ont été officiellement présentés aux partisans orange lors d’une réunion au Sunrise Hall, à Belle-Mare, hier.

Sesungkur s'excuse

Il s'est exprimé sur sa page Facebook ce lundi 14 octobre. Le ministre Sudhir Sesungkur s'était montré exaspéré contre son parti, le MSM, qui ne lui a pas donné d'investiture, à Caroline, vendredi. Il avait notamment déclaré «ti marsan pe pass lor nou isi».

Aliance Morisien: Roubina Jadoo-Jaunbocus Campaign Manager au n°2

Premier porte-à-porte des trois candidats de l’Alliance Morisien au n°2, Port-Louis Sud/Port-Louis Centre. Dans l’après-midi de ce lundi 14 octobre, Zouberr Joomaye, parachuté du n°13, Rivière-des-Anguilles/Souillac, a rejoint ses nouveaux colistiers : Abdullah Hossen et Shakilla Jhungeer, qui a démissionné de l’Independent commission against corruption la semaine dernière.

Leur Campaign manager, Roubina Jadoo-Jaunbocus, était aussi de la partie, saluant des citadins sur son passage. Si la plupart se contente de serrer la main des candidats, une habitante ne s’est pas privée pour lancer à Abdullah Hossen : «Ounn deza vini ou. Problem drin la ankor parey.

 

Élections générales: ceux qui ne peuvent voter

Ils ne peuvent voter… Pourtant ils estiment qu’ils sont ceux qui en ont le plus «besoin ». C’est le triste sort des centaines, voire des milliers, de sans domicile fixe (SDF) et squatters à Maurice. Une situation pesante pour eux, surtout que leur vie de tous les jours est déjà minée par la stigmatisation, la discrimination. Ne pas pouvoir accomplir leur droit civique parce qu’ils n’ont pas d’adresse – ou alors elle est «illégale » – ajoute à ce sentiment de rejet.

Démission: Jahangeer s’explique sur son rôle au Parlement

Pour lui, il était normal qu’il pose des questions à l’Assemblée nationale. Il ne comprend pas pourquoi un ministre doit se sentir embarrassé parce qu’on l’interroge. C’est qu’il ne connaît pas son dossier, estime l’ex-député démissionnaire du Mouvement socialiste militant. Il explique les raisons de son départ du parti.

Circonscription n°1: historiquement MMM

Avec 41 536 électeurs, la circonscription n°1 (Grande-Rivière Nord Ouest–Port-Louis Ouest) est la deuxième circonscription la plus importante de la région de Port-Louis. Pendant presque quatre décennies, le Mouvement militant mauricien (MMM) y est indétrônable. Les trois candidats y sont toujours élus. 

Lire la suite de l'article: Circonscription n°1: historiquement MMM

Déclaration ethnique: «Nou paré pou laguer!»

Non, il ne se laissera pas démonter par l’objection de la commission électorale et de l’Etat pour le remplacement d’un juge dans le «Constitutional Case» intenté par Rezistans et Alternativ contre l’État. Le procès a été appelé ce lundi 14 octobre et l’Electoral Supervisory Commission par le biais de Me Anwar Mollan, le représentant du Parquet, Prameeta Devi Goordyal-Chittoo et Me Kumari Kamlesh-Domah pour la commission électorale ont objecté à la motion visant à remplacer le juge Caunhye qui est actuellement en mission à l’étranger.

Bashir Jahangeer tire un trait sur le MSM

«Monn zoinn MSM en 1995…» Bashir Jahangeer tire cependant un trait sur le MSM, mécontent de n’avoir pas eu d’investiture pour ces législatives. Pourquoi ? Face à la presse ce lundi 14 octobre, il a soutenu qu’il est sous l’impression d’avoir été écarté parce que «mo trop poz question dans Parlement. Pas coné si vrai».

Lire la suite de l'article: Bashir Jahangeer tire un trait sur le MSM

 

MSM-ML: la liste de ceux qui sont «out»

Ils ont dû céder la place aux nouvelles recrues. Une vingtaine de députés de l’alliance MSM-ML, rebaptisée depuis Alliance Nationale, repartent bredouilles. Tarolah, Sesungkur, Dayal, Rutnah, Koonjoo, Sinatambou ou encore Boygah et Gayan (voir ci-dessous) n’ont pas eu de ticket pour ces élections générales. 

Lire la suite de l'article: MSM-ML: la liste de ceux qui sont «out»

 

Pradeep Jeeha en force au PTr?

La rumeur enfle. Pradeep Jeeha pourrait être candidat de l’Alliance Nationale à Vieux-Grand-Port-Rose-Belle. Le démissionnaire du MMM et ex-membre de la Plateforme militante aurait pour cible Mahen Seeruttun, le ministre de l’Agro-industrie. À savoir que Pradeep Jeeha est aussi le porte-parole du Mouvement Ti Planter Cannes. Toutefois, pour l’heure, il n’est pas actif dans la circonscription. On y voit principalement un groupe de cinq candidats potentiels rouges, autour de Rajesh Jeetah.

«Serenitygate»: silence total!

Pas un mot, même pas un clin d’œil, au scandale «Serenitygate». Pravind Jugnauth était pourtant présent à deux congrès de l’Alliance  Morisien  dans  le  Sud,  hier,  soit à  Mahébourg  et  Bambous Virieux. Mais il a soigneusement  évité  d’aborder  la  polémique  impliquant  le  clan Jugnauth-Ramdanee.

Le Journal Des Elections | J- 24 : Bhagwan justifie les agressions contre les cameramen de presse

Lexpress.mu vous présente le Journal Des Elections. Au sommaire de ce 1er numéro du JDE, la phrase de trop de Rajesh Bhagwan devant les caméras de l’express. 

A voir aussi : les aînés refroidis par l’annonce que la pension de vieillesse n’atteindra la somme promise qu’en 2024. 

Notre dossier : les animatrices et chanteuses candidates répliquent aux critiques

La bourde : un candidat du MSM ne connaît pas le nom de son leader




 

 

J-25. La campagne se poursuit dans les différentes circonscriptions de l'île. L'Assemblée des délégués du Mouvement militant mauricien (MMM) ratifiera la liste des 60 candidats. L’Alliance Morisien (MSM-ML) lancera sa campagne aux nos 11, 12 et 14 alors que PTr tient son congrès annuel à Phoenix pour renouveler ses instances.

Les enjeux de la campagne 2.0

Photo d'illustration: les candidats potentiels de différents bords n’hésitent pas non plus à utiliser les réseaux sociaux pour faire leurs annonces, proposer leur point de vue, montrer leurs faits et gestes sur le terrain.

Vire mam. Clip culte utilisé, par le MSM, où l’on fustigeait notamment l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, lors de la campagne en 2014, sur la Toile, diront de nombreux observateurs. Et, nombreux sont ceux qui avancent qu’Internet, surtout les réseaux sociaux, sont devenus un outil indispensable si l’on veut livrer bataille pendant les élections.

Lire la suite de l'article: Les enjeux de la campagne 2.0

SAJ confirme son retrait de la politique

Sir Anerood Jugnauth éatit en mission à Rodrigues.

Il l’avait déjà annoncé, en juin, à l’Assemblée nationale. Et samedi, à Grande-Montagne, à l’occasion du 17e anniversaire de l’accession de Rodrigues à l’autonomie, sir Anerood Jugnauth (SAJ), ministre mentor et de Rodrigues, l’a confirmé : il quittera la politique active cette année, après une carrière longue de 63 ans. Il était l’invité d’honneur de l’Assemblée régionale de Rodrigues lors de ces festivités.

Lire la suite de l'article: SAJ confirme son retrait de la politique

Réseaux sociaux: on essaie de faire taire la presse et les citoyens

Presse et citoyens ont les mains liées.

Il l’a déclaré lui-même hier. Xavier-Luc Duval, candidat de l’Alliance Nationale, a affirmé que son compte Facebook a été piraté. La veille, une vidéo de Top TV contenant une enquête autour du film Serenity a été enlevée de Facebook pour quelques heures. Il y a peu de temps, c’est le compte de Hassenjee Ruhomally qui avait été désactivé. Une autre page politique a aussi été restreinte. Est-ce une tentative de museler les internautes ? Est-ce qu’une firme israélienne est à l’œuvre pour aider le gouvernement dans cette démarche, comme le clame l’Alliance Nationale ?

Soodhun: «Mo finn gagn Rs 17 milliards pou amenn métro léger Flacq»

Showkutally Soodhun était dans la circonscription n°9 (Flacq—Bon-Accueil), ce dimanche 13 octobre, pour le lancement de la campagne. Les trois candidats qui brigueront les suffrages pour l’Alliance Morisien sont Vikash Nuckcheddy, Sudhir Maudhoo et Deepak Balgobin.

L’ancien ministre a promis que le Metro Express passera par Flacq. «Mo finn gagn Rs 17 milliards pou amenn métro léger Flacq», a-t-il déclaré.

Harshani Mahadoo, animatrice et candidate au n°12: «Je suis pour la dépénalisation du cannabis»

Harshani Mahadoo, animatrice et candidate au no 12.

Depuis que leur candidature a été annoncée, les blagues et autres mèmes sur Harshani Mahadoo, Sandra Mayotte et Subhashnee Luchmun-Roy ont envahi Facebook. Certains s’interrogent sur leur expérience en politique alors que d’autres critiques, plus acerbes, se demandent si «dan Parlman bizin animatris ek santez»…

MSM: retrouvez l’incident survenu au n°13

Zooberr Joomaye sera candidat dans la circonscription n°2. L’incident qui a eu lieu mercredi à Bois-Chéri (no 13) est-il la raison derrière cette mutation ? Si le député sortant confirme qu’il sera candidat au n°2, il soutient que c’est une «décision stratégique» du Pravind Jugnauth et du MSM.

Retrouvez la vidéo de l’incident survenu au n°13, mercredi.

N°9: Deepak Balgobin confirmé comme candidat MSM

L’ex-président du Conseil d’administration du Mauritius Housing Corporation, Deepak Balgobin sera bel et bien candidat du MSM aux législatives. Il aura comme colistiers Sudhir Maudhoo et Vikash Nuckcheddy. Le premier nommé était l’attaché de presse d’Anil Bachoo, qui sera aussi candidat dans cette circonscription.

Pravind Jugnauth: «Tou dimounn koné Paul Bérenger pa pou vinn Premier ministre»

Le MMM n’est qu’un figurant aux élections du 7 novembre. C’est Pravind Jugnauth qui l’affirme. Il a pris pour cible les mauves lors du lancement de la campagne de l’Alliance Morisien à Bambous-Virieux dans le n°11, ce dimanche 13 octobre. C’est d’ailleurs la première fois que le chef du gouvernement sortant s’en prend au MMM depuis le début de la campagne.

Alan Ganoo: «Zamé mo pa sali dimounn»

Il était ému lors de son discours. Sans doute pour avoir été pris pour une poire. Alan Ganoo avait la gorge nouée quand il s’est adressé à l’assistance à Chemin-Grenier au n°14, ce dimanche 13 octobre. Il a affirmé être différent des autres politiciens. «Zamé mo pa sali dimounn.»

MMM: les 60 candidats validés

L’Assemblée des délégués du Mouvement militant mauricien (MMM) a validé la liste des 60 candidats pour les élections du 7 novembre, ce dimanche 13 octobre, au Plaza. La confiance semble de mise chez les mauves, qui lancement leur campagne au no 19 dimanche prochain.

Navin Ramgoolam: «Pravind Jugnauth en fou pa mal ar zot»

Ils ont eu peur que la dernière affaire en cour ne soit rayée, comme les dix précédentes. Peur de tenir les élections partielles au n°7 (Piton—Rivière-du-Rempart) car Anil Bachoo est candidat. Et finalement parce qu'on a dit à Pravind Jugnauth que : «Ramgoolam pé monté.» Ce sont là les trois raisons probables qui expliqueraient pourquoi le Premier ministre sortant a déclaré les élections. C'est ce qu'a affirmé le leader du Parti travailliste (PTr), Navin Ramgoolam, lors du congrès annuel des rouges à Phoenix, ce dimanche 13 octobre.

Pravind Jugnauth : «Mo ankor zenn et mo pou la tan ki zot anvi mo la

Il ne finit pas de rappeler le bilan de son gouvernement, congrès après congrès. À Mahébourg ce dimanche 13 octobre, Pravind Jugnauth n'y a pas fait exception. Metro Express, le salaire minimum ou encore la pension de vieillesse. Le Premier ministre a aussi réitéré que la pension de vieillesse passera à Rs 13 500 s'il est réélu. Un comité se réunira également en janvier pour revoir le montant du salaire minimum.

Pravind Jugnauth : «Si oulé mo vinn Prémier minis enkor, donn mwa mo dé lamé»

Il n’a aucun doute. «On va vers une victoire écrasante.» C’est un Pravind Jugnauth confiant qui s’est adressé aux partisans oranges lors du lancement de la campagne de l’Alliance Morisien dans la circonscription n°12 (Mahébourg—Plaine-Magnien).

Navin Ramgoolam : «En 2014, li ti éna kom plan met so piti san pass par élektion»

«Ils avaient promis un miracle politique, mais cela n’a été qu’un mirage.» Propos de Navin Ramgoolam au congrès annuel du Parti travailliste (PTr), à Phoenix, ce dimanche 13 octobre. Il a aussi critiqué le deal papa-piti.

Congrès annuel à Phoenix: Navin Ramgoolam reconduit comme leader du PTr

Sans surprise, l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam a été reconduit comme leader du Parti travailliste (PTr). C’était au congrès annuel du parti à Val de Vie à Phoenix. Patrick Assirvaden a, lui, reconduit comme président, alors que le comité central sera composé des mêmes membres.

Stephan Toussaint : «Navin Ramgoolam enn gorer»

Le ministre sortant des Sports, Stephan Toussaint a pris pour cible le leader des rouges lors du congrès de l’Alliance Morisien au n°12.

Assemblée des délégués: l’hymne du MMM résonne

L’Assemblée des délégués du MMM a démarré avec l'hymne du parti, la chanson mythique Soldat Lalit de Siven Chinien. Madan Dulloo en a profité pour faire quelques pas de danse.

N°12: la bourde du Dr Kowlessur

Il était visiblement paniqué pour son premier discours face aux partisans orange. Le Dr Kowlessur s’est emmêlé les pinceaux en saluant le Premier ministre, au congrès de l’Alliance Morisien au ,n° 12 (Mahébourg―Plaine-Magnien). Pravind Jugnauth lui a gentiment rappelé son nom quand il a repris sa place.

Congrès à Phoenix : les partisans du PTr sont là

Le congrès de l’Alliance Nationale à Van de Vie à Phoenix débute bientôt. Les partisans ont répondu présent. Les prochains candidats et membres du Parti travailliste se sont aussi déplacés.

Un bureau politique devrait avoir lieu après le congrès.

 

PTr : lutte serrée entre Jayshree Mohabeer et Artee Boodhonee

Si les candidatures d’Ashok Jugnauth et de Suren Dayal sont plus ou moins confirmées dans la circonscription n°8, Quartier-Militaire-Moka, par contre le PTr a des difficultés à choisir entre Jayshree Mohabeer et Artee Boodhonee. La première, une habitante de Moka, a plus de chance de faire partie du trio, surtout qu’elle a été systématiquement sur le terrain durant ces cinq dernières années et que la dernière fois, son nom avait été enlevé in extremis de la liste de candidats. L’autre prétendante à un ticket, elle, habite le nord du pays et a été une candidate malheureuse de l’Union nationale aux élections de 2010 dans la circonscription de Piton – Rivière-du-Rempart, soit au n°7.

N°4 : Lesjongard pas content

Lors d’une réunion tenue jeudi après-midi avec les agents du MSM à Le Hochet, au n°4, Joe Lesjongard a été critique envers certains agents du MSM, estimant qu’ils n’ont pas fait de leur mieux pour attirer plus de monde au premier meeting de l’Alliance Morisien qui a eu à Ste-Croix, mercredi. Par ailleurs, il a même demandé aux agents de ne faire aucune déclaration à la presse. «C’est moi qui suis responsable de la campagne au no 4, de ce fait, c’est moi qui ai le droit de parler aux journalistes», a-t-il fait comprendre.

Candidats MSM et Mazavaroo aperçus au n°1

Deux candidats qui affichent leur appartenance au parti soleil, à savoir Dorine Chukowry et Nilen Vencadasmy, faisaient du porte à porte dans leur circonscription – soit au n°1, lorsqu’ils ont été aperçus avec des copies du journal Mazavaroo entre les mains. Est-ce un coup de pub ? Est-ce pour les distribuer aux habitants ? Contacté à ce propos, Nilen Vencadasmy explique que c’était pour leur «usage personnel».

L’imposte au rendez-vous

Il n’a pas manqué d’attirer le regard de la foule lorsqu’il a fait son entrée lors du congrès de l’Alliance Nationale, à Flacq, vendredi soir. Cet homme a, en tout cas, fait preuve d’originalité et s’est pointé avec un cadre en guise d’«imposte». Lors des discours des différents orateurs, il n’hésitait pas à passer la tête à travers à chaque fois que le nom de Pravind Jugnauth était mentionné. Ce qui n’a pas echappé à Navin Ramgoolam. «Ena enn misié inn amenn so linpostla.. » a-t-il tenu à souligner en riant.

Décision 2019: un jour... une circonscription

Pendant 21 jours, nos équipes sillonneront toutes les circonscriptions du pays en marge des élections générales qui se tiendront le 7 novembre. Nous irons au coeur de Maurice, à votre rencontre.  Quelles sont vos attentes ? Vos espoirs ? Vos griefs ? Rendez-vous chaque jour sur lexpress.mu...




J-26. Encore une journée remplie d’événements. Ce samedi 12 octobre, la Commission électorale a convoqué la presse pour présenter la liste officielle des partis et des alliances enregistrés pour les élections du 7 novembre. Le Mouvement militant mauricien tiendra sa conférence de presse hebdomadaire, Rezistans ek Alternativ rencontrera également la presse et dans l’après-midi, le Mouvement socialiste militant réunira son comité central également. Suivez en fil rouge l’actu électorale…

Élections générales: ils font leur baptême du feu

C’est la première fois qu’ils brigueront les suffrages à une élection générale. Ces candidats ne sont pas tous pour autant des novices en politique, ayant été par exemple conseillers municipaux ou simplement actifs au sein de leurs partis respectifs. D’autres ont été engagés dans le social, dans le sport ou dans le domaine artistique.

L'Alliance Morisien continue la tournée de la circonscription 

Ce soir, les trois candidats confirmés de l’Alliance Morisien au n°4, Subhashinee Lutchmun-Roy, Joanne Tour et Joe Lesjongard, ainsi que les deux députés sortants du MSM, Vikash Oree et Marie-Claire Monty, étaient à Terre-Rouge, à la rencontre des habitants, lors d’une séance de prière. Ils étaient accompagnés de Daniel Laurent.

 

Soirée marathon pour Mireille Martin

La candidate potentielle de la circonscription n°4 a enchaîné les rencontres ce soir. Après avoir animé une réunion a Vallee-des-Prêtres, elle s'est rendue à une séance de prière a Sainte-Croix avant de rendre visite au Club des Champions, un club de judo à Cité Briquetterie.

 

Pravind Jugnauth: «Bann propo Seesungkur inakseptab !»

Pravind Jugnauth a répondu aux questions de la presse après le comité central de son parti.

Pravind Jugnauth a répondu aux questions de la presse à l’issue de son comité central au Sun Trust à Port-Louis. Il a été interrogé suite aux propos tenus par Sudhir Seesungkur qui se trouve être toujours ministre au sein du caretaker government de Pravind Jugnauth.

Elections générales: Rezistans ek Alternativ dévoile huit de ses candidats

Rezistans ek Alternativ a rencontré la presse ce samedi 12 octobre.

Le mouvement Rezistans ek Alternativ a validé huit candidats sur les 20 qui seront en lice lors des prochaines élections du 7 novembre. Ainsi, l’on retrouve dans la circonscription n°1, Michel Chiffonne. Dans la circonscription n°2, Dany Marie. Puis au n°8, c’est Veena Dholah qui sera de nouveau candidate. 

La rose out: La poire attribuée au Mouvement Alan Ganoo fait rire Jean-Claude Barbier et son équipe

Jean Claude Barbier répondait aux questions de l’express après avoir lu la décision de la Commission électorale.

Le Mouvement Patriotique de Jean Claude Barbier sera enregistré comme Mouvement Jean Claude Barbier avec le symbole des deux cerises. Il estime qu’après une consultation avec les hommes de loi du parti, il annoncera la marche à suivre. Sauf qu’il ne s’est pas privé de rire en annonçant que le parti d’Alan Ganoo, qui sera reconnu par la Commission électorale comme Mouvement Alan Ganoo avait été attribué le symbole de la poire…

Commission électorale: on vire la rose, on remplace par la mangue, les cerises et la poire…

Les trois parties ont pris connaissance de la décision de la Commission électorale par un huissier.

Non ce n’est pas une blague ! La rose du Mouvement Patriotique est out ! Et à la place, la Commission électorale a enregistré les trois groupes qui se disputaient la pauvre rose des bois comme…une mangue, deux cerises et une poire.

Commission électorale: mystère autour du groupe qui décroche la rose du Mouvement Patriotique

La Commission électorale a rencontré la presse ce samedi 12 octobre.

Qui d’Alan Ganoo, de Jean-Claude Barbier ou du duo Dayenranath Keerpal et Sougan Ramma est reparti avec la rose du Mouvement Patriotique ? Pour l’heure, seule la Commission électorale le sait. Elle a fait envoyer sa décision par le biais d’un huissier aux représentants de ces trois groupes qui se déclarent être les membres du Mouvement Patriotique. 

MMM: Moolna, Allymun, Hosseny, Gunny et Munohur confirmés

Les cinq candidats dont le nom n'avait encore confirmé par le comité central du Mouvement Militant Mauricien (MMM) sont désormais connus. Paul Bérenger leader du MMM en a fait état lors d'une conférence tenue ce samedi à l'hôtel Hennessy Park, à Ébène.

Commission électorale : les délibérations toujours en cours

La Commission électorale avait prévu de rencontrer la presse ce samedi 12 octobre à 09h30. Mais ce rendez-vous a été repoussé une première fois à 11h30 puis encore une fois. Ceci en raison des consultations en cours depuis hier. La Commission devrait incessamment se prononcer sur le cas de la rose convoitée par Alan Ganoo, Jean- Claude Barbier et le duo Keerpal Dayenranath et Sougan Ramma. Elle devrait aussi annoncer la liste des partis qui se sont enregistrés pour les élections du 7 novembre prochain.

Le Commissaire électoral Irfan Raman a, toutefois, pris la peine de s’adresser aux journalistes pour leur demander d’attendre quelques minutes supplémentaires. Des chaises et de l’eau ont été mises à leur disposition.

L’Alliance Morisien rencontre les habitants au n°4

Ce samedi matin, Subashinee Lutchmun-Roy, Joanne Tour et Joe Lesjongard étaient à la foire de Sainte-Croix pour se présenter à l’électorat. Les deux novices en politique se sont présentées aux marchands et clients du lieu, alors que l’ancien député de la circonscription Port-Louis Nord – Montagne-Longue a écouté les doléances et critiques. Lors de cette rencontre, l’équipe, qui est aussi composée de Daniel Laurent, ancien Lord-Maire, a croisé Pradeep Jeeha…

 

Dans les entrailles du pouvoir: Shakeel Mohamed dénonce «la démocratie version Jugnauth»

Shakeel Mohamed surfe sur la vague de polémique qui s’est formée depuis que l’enquête de Top TV a été enlevée du réseau social Facebook deux heures à peine après sa publication. Le candidat du Parti travailliste au N°3 dénonce ce qu’il appelle une «démocratie version Jugnauth». Il s’est exprimé sur sa page publique dans une vidéo en live sur Facebook.

Aurore Perraud descend à Sainte-Croix

Les candidats de l'Alliance Nationale n'ont pas encore été désignés, mais la députée sortante du PMSD de la circonscription n°4 laboure déjà le terrain. Ce matin, elle rencontrait ses mandants à la foire de Sainte-Croix. Accompagnée de son équipe, elle a noté les doléances et critiques des marchands et des habitants de l'endroit. 

MMM : Paul Bérenger annonce sa liste de candidats finalisés

Il vient tout juste de démarrer sa conférence de presse de ce samedi 12 octobre. Paul Bérenger a annoncé que le comité central qui s’est réuni hier à l’hôtel Labourdonnais a finalisé la liste de candidats pour toutes les circonscriptions. Il a donc annoncé les noms des 60 candidats qui seront présentés demain à l’assemblée des délégués au Plaza.

Xavier-Luc Duval se dit victime de hackers

Il a fait un statut Facebook, ce samedi 12 octobre, pour dénoncer des hackers qui auraient sévit sur son compte la veille. Xavier-Luc Duval met en garde ses abonnés contre des gens «sans scrupules et très dangereux».

«Mon compte Facebook a été hacked hier, et en même temps 47 nouveaux fake profiles ont été créés. Nous sommes face à des gens, sans scrupules, très dangereux et capables de tout», affirme Xavier-Luc Duval sur sa page Facebook.

Il appelle même à une sanction lors des élections du 7 novembre prochain.

Mouvement patriotique : la Commission électorale décide du sort de la rose

Qui va finalement avoir la joie d’enregistrer le Mouvement patriotique (MP) comme son parti légitime ? Alan Ganoo, Jean-Claude Barbier et le duo Keerpal Dayenranath et Sougan Ramma se disputent l’emblème, le nom et la couleur du parti. Les trois partis sont suspendus à la décision d’Irfan Rahman, le commissaire électoral. Ce dernier aura le dernier mot sur qui pourra légitimement utiliser le nom Mouvement patriotique, l’emblème de la rose ainsi que la couleur bordeaux pour les législatives, aujourd’hui.

Affaire Rezistans ek Alternativ: la juge Matadeen remplace le SPJ Caunhye

Rebondissement à quelques jours du Nomination Day en vue des élections générales. Comme le temps presse, la motion de Rezistans ek Alternativ sur la non-déclaration ethnique des candidats sera débattue lundi prochain. Le chef juge Eddy Balancy a dû modifier la constitution du Full Bench de la Cour suprême, étant donné l’indisponibilité du Senior Puisne Judge (SPJ) Asraf Caunhye, en mission à Genève. Comme il ne rentrera au pays qu’à la fin du mois, le chef juge a nommé la SPJ suppléante, Nalini Matadeen, pour le remplacer. Dans sa motion, le parti de gauche demande un ordre de la cour autorisant les aspirants candidats au scrutin national, prévu le 7 novembre, à ne pas décliner leur appartenance ethnique lors du Nomination Day.




 

 

Dernier jour pour les inscriptions des partis à la commission électorale aujourd'hui. Suite de la présentation des candidats dans les circonscriptions. J-27 : ce vendredi 11 octobre s'anime davantage au rythme de la campagne.

A Trèfles: Ivan Collendavelloo veut empêcher Ramgoolam de reprendre le pouvoir

«Problem tou letan nou ena, mais solision tou letan nu ena aussi. L’Alliance Mauricien ki konté, saki nou bizin gagne, ek anpes Navin revinn o pouvwar dan sa pei la.» Tels sont les propos tenus par Ivan Collendavelloo, Deputy Prime Minister, ce vendredi 11 octobre au soir, à Trèfles, Rose-Hill. 

Il n’a pas voulu répondre aux questions des journalistes sur la liste des candidats. Mais a évoqué les problèmes récurrents (voir la vidéo plus bas).

Les trois candidats de l’Alliance Morisien, Ivan Collendavelloo, Fazila Daureeawoo et Seety Naidoo de la circonscription n°19 ont fait  l’éloge du travail accompli par le gouvernement MSM ML durant les quatre 4 dernières années.

La Vice Première ministre a, pour sa part, annoncé qu’une City Clinic serait aménagée pour les habitants de Stanley Rose Hill. «Biento nu p poz premie pier dan nou zoli ti landrwa ek li enn gran premier pou nou bann abitan.»

«Lavi ou pa apran dan liv sa ou bizin viv li, bann gran dimounn se enn bibliothèque ek li ti nou devwar kum enn governma ogmant pansion nou gran dimounn», souligne Fazila Daureeawoo au sujet des personnes âgées qu’elle respecte énormément.

Quant à Seety Naidoo le nouveau venu, ex-Chairman du Central Electrictity Board  et «zanfan lakaz», il a affirmé qu’il y aurait un travail de continuité avec l’équipe MSM/ML pour les habitants de la région. Et il a saisi l’opportunité pour saluer le travail d’Ivan Collendavelloo et Fazila Daureeawoo.

Ivan Collendavelloo sur la liste de candidats: «Sa touletan ena problem sa»

 
 

Interrogé sur toutes les permutations de candidats qui ont lieu sur la liste de l’Alliance Morisien, Ivan Collendavelloo, du Muvman Liberater, estime que sur les listes de prétendants, il y a toujours des problèmes. Mais aussi des solutions. Il intervenait lors d’une réunion du ML à Trèfles, ce vendredi 11 octobre.

Journalistes agressés: on condamne !

Les congrès, meetings et autres réunions politiques démarrent à peine que l’on dénombre déjà des actes condamnables contre des journalistes. Au collège Prof. Basdeo Bissoondoyal à Flacq, hier après-midi, jeudi 10 octobre, des partisans du Mouvement socialiste militant (MSM) ont bousculé avant d’asséner deux coups de poing à un confrère d’ION News, l’intimant à quitter les lieux sur le champ. 

Ce dernier était présent au moment où des agents du parti soleil exprimaient leur mécontentement face à la mauvaise performance des trois députés sortants de la circonscription n°9 (Flacq/Bon-Accueil). Cette réunion était prévue pour présenter les trois candidats de l’Alliance Morisien. Étaient également sur place à ce moment-là, Vikash Nuckcheddy, le candidat désigné de l’Alliance Morisien dans cette circonscription et Prakash Maunthrooa. Le journaliste a porté plainte.
    
Toujours hier soir, cette fois au n°15 (La Caverne-Phoenix), une autre réunion houleuse du MSM à la mairie a vu un second confrère de Zordi, journaliste reporter d’images, qui ne faisait que son travail, être pris à partie par des partisans orange. Après l’avoir malmené, on a voulu lui arracher son appareil photo, soit son outil de travail. 

Le pire : la police sur place n’est pas intervenue dans un premier temps. Ce n’est que par la suite qu’elle a approché le journaliste en question. Celui-ci a aussi porté plainte. Tout cela s’est déroulé lorsque des partisans hors d’eux ont commencé à se faire entendre pendant le discours d’Eddy Boissézon. 

L’ancien maire, Navin Ramsoondar, a dû calmer les esprits. Pourtant plus tôt, le ministre du Logement et des terres sortant, Mahen Jhugroo, avait demandé à l’assistance de prôner la discipline. «Enn parti discipliné zamé maltrait zurnalis. Rant lakaz ener dimatin pu ki demin ou kapav pe manz gato, lir zournal», avait-il déclaré.

Ce n’est pas tout. Plus tôt, au Sun Trust à Port-Louis, quartier-général du MSM, alors que les candidats de l’Alliance Morisien étaient attendus pour un briefing avec le leader, Pravind Jugnauth, des journalistes sur place ont eu du mal à exercer leurs fonctions. Il y a eu un accrochage entre journalistes et vigiles en uniforme aussi bien qu’en civil à l’entrée qui mène au QG du parti soleil.

Congrès à Flacq: Ramgoolam s’engage à enlever les caméras de Safe City

La liberté (entre autres) au cœur du discours de Navin Ramgoolam. L’Alliance Nationale tenait un congrès à Flacq, ce vendredi 11 octobre.

100% Citoyens: démission de quatre candidats en raison de pressions politiques

A peine formé, le jeune parti 100% CIYOYENS est-il au bord d’une scission ?  C’est la question que des observateurs politiques se posent suivant la démission de certains candidats potentiels aux prochaines élections générales.

N°13: Zouberr Joomaye out

Zouberr Joomaye ne convainc pas au n°13 (Rivière-des-Anguilles – Souillac), les habitants préfèrent Ismael Rawoo dentiste, qui serait plus actif et populaire. Ce dernier était annoncé au n°3 depuis des mois, mais a été parachuté au n°10. Dans l’après-midi Zooberr Joomaye faisait du porte-à-porte au n°13. Il y a eu un incident au village hall de Bois-Cheri ensuite. Et après Joomaye a été mis à l’écart de la circonscription. Visiblement il bougerait au n°2 (Port-Louis Sud et Centre)

Reform Party: la venue de Danielle Selvon entraine une démission

Sulakshna Runjeet était pressentie pour être candidate au n°6 (Grand-Baie – Poudre-d’Or). Mais avec l’arrivée de l’ex-députée Danielle Selvon, le leader lui a demandé de bouger au n°9 (Flacq – Bon-Accueil). Vu qu’elle a travaillé au n°6 et qu’elle y réside, elle ne souhaite pas «embêter» les habitants du n°9. Elle a donc remis sa démission, hier, jeudi 10 octobre. Et souhaite bonne chance à Selvon. Elle l’a annoncé sur sa page Facebook.

Candidats de l’Alliance Morisien: Bablee et Boissézon permutent

L’ancien ministre Eddy Boissézon sera finalement candidat dans la circonscription n°17 (Curepipe - Midlands). Gilbert Bablee le remplacera au n°15 (La Caverne - Phoenix). Ce après des tensions hier soir dans cette circonscription.
 

Les examens de SC / HSC maintenus malgré le jour férié

Le Mauritius Examinations Syndicate a émis un communiqué ce vendredi 11 octobre pour informer les candidats de School Certificate et Higher School Certificate que les examens seraient maintenus dans leurs centres respectifs, aux horaires préétablis.

Commission électorale: Irfan Rahman fait le point

 

 
 

Le commissaire électoral a tenu une conférence de presse ce vendredi 11 octobre. Il a notamment expliqué comment les élections vont s’organiser compte tenu des examens et le système de vote par procuration.

Rajesh Jeetah pédale

Non ce n’est pas Yves Montand à bicyclette mais Rajesh Jeetah monté sur vélo… 

Au n°11 (Vieux-Grand-Port - Rose-Belle), la campagne de l'alliance Nationale (PTr-PMSD) se fait en mode champêtre. Cet après-midi Rajesh Jeetah fait du porte à porte en pédalant à Quatre-Sœurs pour rencontrer les habitants.

30 partis enregistrés aujourd’hui

Au total, sur les trois jours d’enregistrement à la Commission électorale, 67 partis et alliances se sont inscrits. L’exercice a débuté mercredi et s’est achevé ce vendredi 11 octobre à 15 heures. Ci-dessous la liste du jour :

 

Elections: le 7 novembre sera bien férié

On s’en doutait… Le Conseil des ministres l’a annoncé ce vendredi 11 octobre. Le jeudi 7 novembre sera bien un jour férié. Pour cause d’élections nationales.

Lire la suite de l'article: Elections: le 7 novembre sera bien férié

Commission électorale: Le Mouvement patriotique s’enregistre… fois deux !

«Nous sommes légitimement le Mouvement patriotique», commente Jean-Claude Barbier après l’inscription du parti à la Commission électorale ce vendredi. Sauf que le groupe d’Alan Ganoo, a aussi été enregistré ce vendredi 11 octobre. 

Lire la suite de l'article: Commission électorale: Le Mouvement patriotique s’enregistre… fois deux !

Naissance de l’alliance de l’espoir

En force Maurice et Nou Repiblik s’allient et créent l'alliance de l'espoir. Yuvan Beejadhur et Patrick Philogène expliquent qu’il n’y a pas de petit parti ou de grand parti. Ils veulent donner de nouveaux politiciens au pays, car il n’y a plus de démocratie. Ils seront présents dans toutes les circonscriptions.

Colère des «papas» reconnus du MP

Après la joie du jugement en leur faveur, la frustration. Jean-Claude Barbier et Atma Bumma sont en colère à la Commission électorale ce vendredi 11 octobre. Ils en ont assez d’attendre pour inscrire le Mouvement patriotique. Eux étaient là avant le prononcé du jugement, qui a ensuite été apporté à la Commission. Mais le commissaire Irfan Rahman est sorti.

Commission électorale: l’alliance Nationale s’inscrit

Il va falloir vous y faire : les Rouges, les Bleus sont regroupés sous l’alliance Nationale. Le Parti travailliste (PTr) et le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) se sont rendus à la Commission électorale, ce vendredi 11 octobre, à la mi-journée. 

The Liberals: Maharajah Madhewoo is back

On se souvient de son combat contre la carte d’identité biométrique. Le Dr Maharajah Madhewoo revient pour ces élections générales. Il sera candidat dans la circonscription n°13 (Rivière-des-Anguilles – Souillac). Avec Mohamad Seeb Monaff, ils ont inscrit leur parti, The Liberals, à la Commission électorale, ce vendredi.

Déclaration ethnique: un nouveau full bench de juges constitué

En l’absence du juge Asraf Caunhye, le full bench devra être reconstitué pour les débats sur la motion de Rezistans ek Alternativ quant au Constitutional Case. C’est ce qu’a décidé le chef juge, Eddy Balancy ce vendredi 11 octobre, en Cour suprême. 

Mouvement patriotique: Ganoo perd la bataille

La décision est tombée ce vendredi 11 octobre. La juge Rita Teelock, siégeant en référé, a rejeté la demande de Yasin Humuth. Il avait réclamé qu'un ordre soit émis pour empêcher Jean-Claude Barbier, Atma Bumma Soudesh Roopun d'utiliser le nom, symbole et couleur du parti Mouvement patriotique (MP).

Lire la suite de l'article: Mouvement patriotique: Ganoo perd la bataille

 

Commission électorale: Monsieur malin veut du cola pour fêter ça

Que serait une élection sans Party Malin ? L’inénarrable Danrajsingh Aubeeluck s’est présenté à la Commission électorale pour enregistrer son parti. Pour fêter « ce grand événement » il a souhaité du Pepsi ou du Coca. Sans grand résultat.

Revoilà le Party L'histoire Moris Selectif

Kesshoo Parsad Chattoo et Sooresh Jankee sont revenus ce vendredi. Ils s’étaient présentés à la Commission électorale hier mais n’avaient pas d’emblème pour leur groupe : le Party L’histoire Moris Selectif (sic).

Les Ilois aussi

Karl Lamarque et Edmond Louis Bruno ont inscrit l’Union Patriots Ilois Mauricien.

Alliance Morisien: la liste des candidats pressentis

Les candidats de l'alliance avec le MSM ont été presque tous désignés. Ci-dessous la liste réactualisée, sachant qu'il peut toujours y avoir des changements jusqu'au Nomination Day.

Lire la suite de l'article : Alliance Morisien: la liste des candidats pressentis

Le parti d’Ashok Jugnauth se présente

Ashfaque Ellahee et Said Baichoo ont inscrit l’Union nationale en fin de matinée à la Commission électorale. C’est le parti d’Ashok Jugnauth, qui devrait être en face de son neveu dans la circonscription n°8.

Nouveau Front Politik: pour convaincre les jeunes

Mohammud Ackhmez Chuttoo et Ivann Smith Bibi ont enregistré le Nouveau Front Politik.

Ene sel direction: combattre le mal !

Salim Nauzeer et Nooraya Permessur du Mouvement ene sel direction inscrivent leur parti ce 11 octobre.

Non, ce n’est pas la version mauricienne du groupe One Direction. Le Mouvement ene sel direction s’est inscrit à la Commission électorale. 
Le parti politique veut combattre le mal. Ses représentants sont Salim Nauzeer et Nooraya Permessur. 

Candidatures: Ramgoolam en mode attente

Navin Ramgoolam aurait demandé à ses agents de quadriller le terrain dans au moins deux circonscriptions.

Pourquoi prend-il son temps pour annoncer la circonscription où il sera candidat ? Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, a répondu à la presse, mardi, qu’il n’a pas encore fait son choix et pourrait être candidat au n°10 (Montagne-Blanche-Grande-Rivière-Nord-Ouest) ou au n°5 (Pamplemousses-Triolet) ou encore au n°9 (Flacq-Bon-Accueil)… Il a avancé cette dernière, disant en souriant, l’avoir vu dans la presse.

Lire la suite de l'article: Candidatures: Ramgoolam en mode attente

Un parti avec la couronne du RCPL comme modèle de son symbole

Chandraman Moona (à g) et Seebaru Sooneeduth ont inscrit le Mouvement conservateur des Mascareignes ce vendredi 11 octobre.

Le Mouvement conservateur des Mascareignes s'est enregistré à la commission électorale ce vendredi matin. Il va aligner des candidats au numéro 7 (Piton – Rivière-du-Rempart). 

Ils ont choisi la couronne du collège Royal de Port-Louis (RCPL) comme emblème. Un des deux représentants de ce parti, Chandraman Moona, a dû dessiner le symbole à la main. Il était accompagné de Seebaru Sooneeduth.

Pour votre gouverne, voici l’exemple du RCPL :

 

Commission électorale: les inscriptions reprennent avec la République en marche

Joomun Nassooralkhan et Dravindra Kumar ont inscrit leur parti à la Commission électorale, ce vendredi 11 octobre.

Joomun Nassooralkhan et Dravindra Kumar, de La République en marche, ont ouvert le bal des enregistrements à la Commission électorale, à Port-Louis, ce vendredi 11 octobre.

Sont également très attendus aujourd’hui, vers midi, les membres de l’alliance Parti travailliste PMSD.

 

Des candidats face à Kobita Jugnauth et Sherry Singh

Outre le président du MSM, Showkutally Soodhun, des candidats du parti ont rencontré Kobita Jugnauth et Sherry Singh hier au Sun Trust. Ce dernier, qui, on le savait, a eu plusieurs rencontres avec le leader orange depuis mardi, a déjà dit qu’il donne un grand coup de main à Pravind Jugnauth. Les réajustements de dernière heure, comme le come-back de Sharvanand Ramkaun au n°5, sont l’oeuvre de deux conseillers en matière du choix des candidats du MSM.

Mahen Kundasamy «back in business»

Mahen Kundasamy signe son retour à Maurice pour prêter main forte au Parti travailliste lors des élections générales. Auparavant «Assistant Secretary General» du parti, il est considéré comme un proche de Navin Ramgoolam. Récemment, il était en poste au Soudan du Sud comme directeur de stratégie au sein de la «Joint Monitoring Evaluation Commission» (JMEC) chargé de la mise en oeuvre de l’accord de paix dans ce pays déchiré par une guerre civile ayant fait près de 400 000 morts depuis son indépendance en 2011. La JMEC est dirigée par l’ancien président du Botswana Festus Mogae. La crise humanitaire au Soudan du Sud a entraîné plus de 2 millions de réfugiés vers les pays voisins et 1,7 million déplacés internes. Avant d’occuper ce poste international, Mahen Kundasamy a été Haut-Commissaire de Maurice en Afrique du Sud, puis au Royaume-Uni.

Malaise au sein du ML ?

Des membres du ML commencent à montrer des signes d’impatience et des mécontentements. Ils ne savent toujours pas combien de tickets le parti aura. D’autant plus que contrairement aux dernières élections, le PMSD ne fait plus partie de l’alliance. D’ailleurs, la démission de Sangeet Fowdar et d’Anwar Abbasakoor, dit-on, est une preuve de ce malaise.

PTr: un candidat probable se fait rabrouer

La direction du PTr a passé un savon à un de ses candidats ayant obtenu un ticket dans une région rurale. On lui a reproché de faire cavalier seul et d’écarter les autres membres du parti ayant le même profil que lui. Un cadre du PTr lui a fait savoir s’il continue, il n’aura pas de ticket. Ne voulant pas revivre cette expérience, il a vite compris qu’il faut travailler en équipe.

Voici les nouveaux centres de vote de 105 000 électeurs

Pour la première fois, la commission électorale doit changer de centres de vote à un mois du scrutin. Elle a accouché, hier jeudi 10 octobre, de la nouvelle liste. Soyez attentifs, vos habitudes de vote pourraient changer.

Des village halls, des centres de formation, des gymnases, voire, la piscine de Maréchal à Rodrigues… Au bout de quatre jours d’acrobaties et de longues heures supplémentaires, la commission électorale est finalement parvenue à 20 h 35, hier, à une liste des centres de vote alternatifs. Ce, afin que quelque 105 000 électeurs de 17 des 21 circonscriptions aient un endroit pour aller voter le 7 novembre, jour du scrutin annoncé par le Premier ministre, dimanche.

 

Scrutin du 7 novembre: un jour férié fort probablement décrété

Le jour du scrutin sera-t-il férié ? Le Bureau du Premier ministre ne s’est pas encore prononcé et pourrait trancher lors du Conseil des ministres d’aujourd’hui, vendredi 11 octobre. Entre-temps, ce congé additionnel ralentira une fois de plus les activités économiques, estime le secteur privé.




 

 

J-28: l’effervescence s’accentue. Les partis finalisent leurs listes de candidats. Les réunions et congrès se font plus fréquents à travers l’île. A la commission électorale, le défilé pour l’enregistrement des partis se poursuit ce jeudi. Suivez en fil rouge l’actu électorale…

«Enn trio de choc» pour le no. 18

Rama Sithanen, Arvin Boolell et Xavier Duval. Au n°18 ce jeudi 10 octobre, l’alliance Nationale a officiellement donné le coup d’envoi de sa campagne dans cette circonscription.

Showkutally Soodhun: «Je ne vais pas bien»

Ce n’est pas parce qu’il n’a pas eu de ticket qu’il ne briguera pas les suffrages le 7 novembre. «Je ne vais pas bien. Je viens de me rendre à la clinique», a déclaré Showkutally Soodhun, lors d’une réunion régionale au n°15, dans la soirée de ce jeudi 10 octobre.

L’ancien ministre a, toutefois, soutenu qu’il ira «jusqu’au bout» de la campagne.

Fond-du-Sac: la campagne du PTr lancée

C’est dans la Cour des Seeboccus sise au Roshnee Road, Fond-du-Sac que l’Alliance nationale a officiellement lancé sa campagne électorale des prochaines élections générales dans la circonscription n°6 Grand Baie-Poudre d’Or.  Cette réunion était présidée par Rohit Guttee, ex-Parliamentary Private Secretary. Aussi présents Avinash Ramkalawon, enseignant de profession, Raviraj Beechook, homme d’affaires Et Mahen Gungapersad, ex-recteur au Rabindranath Tagore Secondary School.  

Le premier a soutenu que les habitants ont une bonne raison d’éviter un retour au pouvoir de Pravind Jugnauth. «Les besoins fondamentaux des résidents de la circonscription n’ont pas été satisfaits», soutient-il.

Pour Raviraj Beeckook, les réalisations de Pravind Jugnauth ont eu pour résultat une détérioration du niveau d’endettement du pays. Tandis que Mahen Gungapersad a mis l’accent sur l’arme redoutable qu’est Mauritius Broadcasting Corporation dans cette joute électorale.

N°3: les candidats MSM insistent sur le progrès accompli

Mahmad Bocus, Anwar Husnoo et Parwez Nurwoollah aux côtés de Raouf Gulbul au no. 3 jeudi 10 octobre.

Trois candidats ont été désignés par le MSM au n°3 : Mahmad Bocus, Anwar Husnoo et Parwez Nurwoollah. Tous étaient présents lors d’une réunion dans la circonscription ce jeudi soir. 

Leevy Frivet candidat du Reform Party au n°1

Laissé sur la touche par le MSM, Leevy Frivet, ex-attaché de presse du ministre Soodesh Callichurn a rejoint le Reform Party de Roshi Bhadain. Il sera candidat au n°1, circonscription qu'il laboure depuis quatre mois environ. 

«A la demande de la direction du MSM, je suis descendu dans la circonscription il y a deux mois. L'accueil a été tellement chaleureux que je ne peux me permettre d'abandonner la région juste parce que le MSM ne m'a pas finalement donné d'investiture. Le MSM n'a pas su reconnaître ma valeur, le Reform Party m'a approché et j'y suis aujourd'hui surtout pour les habitants», dit-il à l'express.

Roshi Bhadain a pour sa part indiqué qu’il n’a eu aucune hésitation à accueillir Leevy Frivet au sein de son parti. «Il est un jeune avec un gros potentiel et une débrouillardise sur le terrain», confie le leader du Reform Party.

PTr-PMSD à Roche-Bois: «Nou pou propoz zot kelke choz de diferan»

Pétarades et applaudissements ont accueilli l’alliance Nationale à Roche- Bois ce soir. Shakeel Mohamed, Salim Abbas Mamode et Bashir Nazeer y étaient présents. 

«Ki projet sa gouvernema la inn fer pou Roche Bois pendan cinq ans ? Nanier», a lancé Shakeel Mohamed. Il a fait comprendre que le PTr revient après quatre années avec de nouveaux objectifs. «Nou kone ki isi pa finn ena developman ki ti bizin. Nou pou propoz zot kelke choz de diferan.» 

«Kan PTr ek PMSD ti travay ensam dan le pasé, nou ti fer boukou mirak», a quant à lui déclaré Salim Abbas Mamode.

N°15​​​​​​​: le troisième candidat du MMM désigné vendredi

Qui de Zabeen Mooraby (Photo) et Fazlek Hosseny sera désigné troisième candidat des mauves au n°15 (La Caverne-Phoenix)? Ce sont les deux noms en circulation, après ceux de Frédéric Curé et Gayetree Dayal. 

A l'issue de la régionale à la municipalité de Vacoas-Phoenix, le leader du MMM, Paul Bérenger, a déclaré que «le comité central qui se rencontre vendredi devra approuver la liste des 60 candidats sur laquelle l'assemblée des délégués va se pencher, dimanche». 

Au n°15, a-t-il enchaîné «on a dé dimounn de valer. Tout le monde a fait des propositions dans le respect des uns et des autres. La décision sera prise entre deux candidats.»

 

Pravind Jugnauth: «Mo travay, kan monn paré mo montré zot»

Les partisans de la circonscription n°8, Quartier-Militaire-Moka ont répondu présent pour la première sortie de Pravind Jugnauth dans cette campagne électorale, ce jeudi 10 octobre. Le Premier ministre sortant en a profité pour rappeler certains projets phares réalisés par son gouvernement. Il a aussi pas manqué de tacler Navin Ramgoolam.

À la commission électorale, on compile toujours la nouvelle liste des centres de vote

N°6: les trois candidats MSM au front

Les candidats alignés par le MSM, Anjiv Ramdhanee, Avinash Teeluck et Ashit Gungah au cours d’une réunion au no. 6 ce jeudi 10 octobre.

Les trois candidats désignés au n°6, Anjiv Ramdhanee, Avinash Teeluck et Ashit Gungah se sont présentés au cours d’une réunion privée ce jeudi 10 octobre.

Lire la suite de l'article: N°6: les trois candidats MSM au front

N°15: Soodhun out, son ancien Advisor in ?

Bis repetita. C'est le cas de le dire pour Eddy Boissezon qui a obtenu une investiture au n°15 (La Caverne-Phoenix). Mercredi, il a été la cible indirect de Toolsiraj Benydin qui a été muté au n°20 (Beau-Bassin-Petite-Rivière). Le député sortant de la circonscription. Ce jeudi, alors qu'il s'apprêtait à prendre la parole après Mahen Jhugroo, aussi candidat de la circonscription, des partisans ont levé la voix. 

Lire la suite de l'article: N°15: Soodhun out, son ancien Advisor in ?

Pravind Jugnauth sur le projet Safe City

«Mo envi nou vine parey kouma Singapour» Pravind Jugnauth a aussi abordé le projet Safe City. Il a soutenu qu’il ne souhaite que la sécurité des Mauriciens.

Pravind Jugnauth au no 8: «3 000 enfants de moins de 15 ans bénéficient d’une pension d’invalide»

Le Premier ministre a rappelé que 3 000 enfants des moins de 15 ans bénéficient de la pension d’invalide. Il était présent dans sa circonscription au n°8, dans la soirée.

Pravind Jugnauth a aussi soutenu que le prix du gaz ménager est au plus bas depuis 2005. «Otan ki nou kapav soulage la popilasyon nou pou fer li.»

Mahen Goondeea: «Kan kass bwat, nou ki bizin gagné»

Même si le PTr n'a pas officiellement désigné ses candidats, les troupes s'activent pour mobiliser les habitants du n°4. Ce soir, Mahen Goondeea, ancien lord maire et Audie Travailleur (en vert), ancien conseiller municipal, ont tenu une réunion pour rappeler aux gens qu'avant, lorsqu'ils étaient à la municipalité de Port-Louis, la région était bien meilleure. «Zot pe rod fer laba vin New York. Mais ici ti deza couma New York», a soutenu Mahen Goondeea. Puis, ces cinq dernières années, les habitants ont été laissés pour compte. Raison pour laquelle il a demandé à ceux présents de mobiliser leurs proches pour les prochaines élections.

Le MMM laboure le terrain à Vallée-des-Prêtres

Ce jeudi soir, les trois candidats désignés du MMM au n°4 ont poursuivi l'exercice de porte a porte. Robert Hungley, Ludovic Casernes et Anand Heeroo ont rencontré les habitants de Carreau Lalo et ont écouté leurs doléances. Les problèmes majeurs évoqués sont les inondations fréquentes lors des pluies torrentielles et l'insécurité dans la région. Plusieurs d'entre eux ont déploré le fait que le poste de police tant promis n'a toujours pas vu le jour.

Xavier Duval: «Pe poc poc akoz jugement Ramgoolam»

«Trois senior ministers au n°18. Enn trio de choc.» C’est ainsi que Xavier Luc Duval a abordé le lancement officiel de la campagne du PTr-PMSD à Belle-Rose – Quatre-Bornes. Aux côtés d’Arvin Boolell et de Rama Sithanen. 

Fowdar et Abbasakoor démissionnent du ML

Sangeet Fowdar et Anwar Abbasakoor ont pris leurs distances du ML depuis mardi.

Deux membres du Muvman Liberater (ML) à savoir Sangeet Fowdar et Anwar Abbasakoor ont pris leurs distances de leur parti. Les deux ont démissionné depuis mardi.

Lire la suite de l'article: Fowdar et Abbasakoor démissionnent du ML

N°14: présentation des trois candidats du MMM à Surinam

Les trois candidats, Rabin Jugurnauth, Jasmine Toulouse, Critanand Atmah ont été présentés à la branche de Surinam, cet après-midi. Le choix de ces candidats sera validé dimanche lors de l’Assemblée des délégués. 

Rabin Jugurnauth, qui appartient à cette la branche de Surinam, a souligné que la réunion avait pour but de présenter les candidats et ainsi donner les consignes de vote. 

Une réunion élargie aura lieu la semaine prochaine pour enfin lancer la campagne. Rabin Jugurnauth, Jasmine Toulouse, Critanand Atmah avait, un peu plus tôt, fait du porte à porte à Baie-du-Cap.

Lancement officiel de la campagne au n°18 Belle-Rose-Quatre-Bornes

Arvin Boolell, Xavier Duval, Rama Sithanen au Pavillon au n°18 pour le lancement officiel de la campagne dans cette circonscription.

Anwar Husnoo à Petit Verger: «Xavier dir bizin tir cann plant gandia !»

Lors de la réunion du MSM à Petit-Verger, le ministre Anwar Husnoo a pris la parole. Pour tirer à boulet rouges contre Xavier Duval et son combat pour la dépénalisation du gandia.

MSM: un ancien mauve parmi la troupe

Présence remarquée de Sanjeeven Permall ancien mauve, à Petit-Verger lors de la réunion du MSM.

Hans Margueritte en réflexion

Pendant ce temps, le maire de Curepipe et membre du MSM, s'interroge.

Ken Fong et Gilles L’Entêté en campagne cet après-midi à Beau-Bassin

Circonscription n°16: les Mauves continue le porte à porte

Après Résidence Loyseau, c'est à Résidence Mangalkhan que les trois candidats du MMM se sont présentés cet après-midi. Ainsi Ajay Gunness, Joanna Bérenger et Dhamraj Boodhoo ont rencontré les habitants de la région. «Le response que nous recevons est bon. Nous constatons que les militants retournent en force. L’on constate aussi un engouement et cela nous fait chaud au cœur», confie Dhanraj Boodhoo. La prochaine sortie des Mauves est prévue ce samedi, du côté de Vacoas.

 

MSM: Ajay Daby se retire comme candidat au n°9

Ajay Daby a provoqué une réunion houleuse à Flacq ce jeudi après avoir annoncé son retrait comme candidat MSM dans cette circonscription.

Il a informé le Premier ministre de sa décision. Ajay Daby dont le nom avait été annoncé au n°9 aux côtes de Vikash Nuckcheddy a finalement décidé de se retirer. Déjà, un peu plus tôt, une réunion houleuse s’est tenue à l’Eastern College en début de soirée jeudi 10 octobre suivant un différend entre les agents.

Et voilà Soodhun!

C'est à Petit-Verger que Showkutally Soodhun s'est pointé alors qu'il était attendu à Vacoas. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth est également présent au n°8.

Ramgoolam «pa pou sanzé sa»

Lors d’une réunion au n°5 ce soir, Sham Mathura tire à boulets rouges sur Navin Ramgoolam. «Li pas pou sanzé sa», a-t-il martelé face à la foule présente.

Au n°9: les esprits s’échauffent

Réunion houleuse à l’Eastern College dans la circonscription Flacq-Bon Accueil. Les partisans du MS sont fortement mécontents du bilan des anciens élus. Et Vikash Nuckcheddy, candidat MSM dans cette région, a eu toutes les peines du monde à calmer la foule présente. Au final, c’est Prakash Maunthrooa qui calmera les choses.   

La déception de Leevy Frivet

L’attaché de presse de Soodesh Callichurn ne cache pas son amertume. Il n’a pas obtenu de ticket pour ces élections. A la place, c’est Gilbert Bablee et Subashnee Luchmun Roy qui ont été alignés. Leevy Frivet a indiqué qu’il compte malgré tout se présenter. Et n’a pas hésité à critiquer Gilbert Bablee connu pour sa phrase «koz kozer ki bisin kozer». «Konn voter ki bisin voter !», a rétorqué le déçu.

Pradeep Roopun ne sera pas candidat pour le MSM

Les trois candidats mauves au n°5

Au n°5, pas de suspense. L’on sait déjà qui sont les candidats mauves : Jean Marc Ah Foo, Anil Seeruttun et Nitin Busguth (de g. à dr.), ici lors d’une réunion dans la circonscription Pamplemousses-Triolet.

Bataille juridique du MP: le jugement réservé

Les débats autour de la paternité du Mouvement patriotique (MP) se sont déroulés devant la juge Rita Teelock, en référé, ce jeudi 10 octobre. La juge Tellock se prononcera à une date ultérieure. Cela, dans le cadre de la demande d'injonction de Yasin Hamuth qui réclame qu'un ordre soit émis dans le but d'empêcher Atma Bumma, Jean-Claude Barbier et Soudesh Roopun d'utiliser le symbole, le nom et la couleur du MP lors des enregistrements des candidatures pour les élections générales.

22 partis inscrits

22 partis se sont inscrits auprès de la commission électorale et quatre partis à Rodrigues dans le cadre des élections. L’exercice reprend vendredi.

Une ambassadrice pour le Reform Party

Harshani Mahadoo a démissioné de Wazaa FM ce jeudi 10 octobre. L’animatrice sera candidate au n°12 sous la bannière Reform Party.

Candidats MSM: les confirmés

Circonscription n°1: Dorine Chukowry - Nilen Vencadasmy - Gilbert Bablee
Circonscription n°2: Abdullah Hossen - Shakila Jahangeer - 
Circonscription n°3: Mahmad Bocus - Parwez Nurwoollah-
Circonscription n°4: Subashnee Luchmun Roy - Joanne Tour - Joe Lesjongard
Circonscription n°5: Soodesh Callichurn - Chavanand Ramkaun - Jairajsing Lutchoo
Circonscription n°6: Anjiv Ramdhany - Avinash Teeluck - Ashit Gungah
Circonscription n°7: Prakash Meenowa - Kalpana Koonjoo Shah
Circonscription n°8: Pravind Jugnauth - Leela Devi Dookun-Luchoomun - Yogida Sawmynaden
Circonscription n°9: Vikash Nuckcheddy - Ajay Daby -
Circonscription n°10: Vikram Hurdoyal - Sunil Bholah - Ismael Rawoo
Circonscription n°11: Mahen Seeruttun - 
Circonscription n°12: Stephan Toussaint - Bobby Hurreeram -
Circonscription n°13: Kailesh Jagutpal - Renganaden Padayachy - Zouberr Joomaye
Circonscription n°14: Prakash Ramchurrun  - Alan Ganoo  - Sandra Mayotte
Circonscription n°15: Mahen Jhugroo -  Eddy Boissezon - 
Circonscription n°16: Françoise Labelle - Ashley Ittoo  - Nando bodha
Circonscription n°17: Steve Obeegadoo - Kenny Dhunnoo - 
Circonscription n°18: Kavy Ramano - Tania Diolle - Vikash Peerun
Circonscription n°19:  Fazila Jeewa-Daureeawoo - Ivan Collendavelloo - Seety Naidoo
Circonscription n°20: Gilles L'Entêté - Toolsyraj Benydin - Ken Fong

MSM: les candidats déjà connus

Plusieurs nouvelles têtes émergent dans la liste des candidats qui ont été confirmés pour une investiture dont la fille de Prem Koonjoo, Sandra Mayotte ou encore Shakila Jahangeer. 

Lire la suite de l'artcile: MSM: les candidats déjà connus

Déclaration ethnique: l’affaire mentionnée en Cour suprême demain

Le «Constitutional Case» intenté par Rezistans et Alternativ contre l’État a été sera mentionnée, en Cour suprême, demain vendredi 11 octobre. Cela, devant le Full bench présidé par le chef juge Eddy Balancy. Une date sera ensuite fixée pour les débats. Les membres du parti de gauche se sont élevés contre le décret émis par la State House lundi soir. Ce document revient sur l’obligation des candidats aux législatives à inscrire leur appartenance ethnique sur leur formulaire de candidature.

Lire la suite de l'article: Déclaration ethnique: l’affaire mentionnée en Cour suprême demain 

«Assurer une continuité»

Abdullah Hossen s’est livré à quelques commentaires après avoir eu confirmation qu’il aura une investiture au n°2. «Je connais déjà cette circonscription et y travailler assurer une continuité», indique-t-il.

N°6 : Anjiv Ramdhany, Avinash Teeluck et Ashit Gungah pressentis

Ils sont présents au Sun Trust. Anjiv Ramdhany, Avinash Teeluck et le ministre sortant Ashit Gungah seront-ils candidats du parti soleil dans la criconscription n°6 (Grand-Baie-Poudre d’Or) ?

Au Sun Trust: le MSM finalise sa liste de candidats

Défilé de candidats au Sun Trust ce matin, jeudi 9 octobre. La liste des candidats MSM devrait être finalisée à la fin de cette journée.  Déjà, ce que nous savons pour l’heure, c’est qu’Adbullah Hossen sera au no. 2 avec Shakila Jahangeer. Mahmad Bocus au no. 3. Soodesh Callichurn au no 5, Sandra Mayotte au no. 14, Françoise Labelle au no 16, Steven Obeegadoo au no 17, Kavi Ramano au no. 18 et au no.20, Gilles l’Entêté et Toolsiraj Benydin. 

Le remplaçant de Soodhun ?

Le nom du dentiste Ismael Rawoo revient de plus en plus comme celui qui remplacera Showkutally Soodhun au n°15. Une information qui reste toutefois à confirmer.

Bhagwan: «La liste des 60 candidats mauves divulguée ce dimanche»

Présents pour l’enregistrement du MMM à la commission électorale ce jeudi 10 octobre, Rajesh Bhagwan a indiqué que le parti finalisera sa liste de candidats d’ici dimanche. Il a aussi souhaité que cette courte campagne se fasse dans le respect de l’adversaire.

Commission électorale: 21 partis inscrits jusqu’ici

Le MMM représenté par Rajesh Bhagwan, Reza Uteem, Ariane Navarre Marie et Ajay Gunness à la commission électorale ce matin.

C’est vers 10 h 30 que le Mouvement militant mauricien (MMM) s’est présenté à la commission électorale ce jeudi 10 octobre. Pour représenter le parti : Rajesh Bhagwan, Reza Uteem, Ariane Navarre Marie et Ajay Gunness. Jusqu’ici 21 partis se sont enregistrés auprès de cette instance. L’exercice se poursuivra jusqu’à 15 heures ce vendredi.

«Ti planter pass trop bokou miser»

Ibrahim Fardeen Mohoboob, président du Small Planters Labourers and Farmers Party, s’est rendu à la commission électorale ce jeudi pour inscrire son parti. «Ti planter inn passe trop bokou miser dans sa pei la. Nou pe lever», a-t-il expliqué. Lui, compte proposer un plan d’assurance pour ceux dans ce secteur afin de les protéger en cas d’accident de travail. Ce qui le dérange aussi : le fait que les terrains soient abandonnés par manque de travailleurs. Il faudrait miser sur les ouvriers étrangers, dira-t-il.

Mais, il n’en est qu’à ses débuts. «Pou le moment mo pé al tousel au n°4. Mo gueter ki mo kav fer. Elections prochain, avan met maximum dimounn.»

 

Candidats aux élections: ils s'expliquent

Jasmine Toulouse, Sandra Mayotte et Subhashinee Mahadao-Luchmun Roy nous en parlent.

Deux profils émergent dans la liste des candidats potentiels : l'artistique et le radiophonique. Cela change des médecins et des avocats. Que comptent-ils apporter à la campagne électorale?

Lire la suite de l'article: Candidats aux élections: ils s'expliquent

Le MSM à Bel Air

Le MSM a officiellement ouvert sa base à Bel Air hier. Dans l’assistance, l’on remarquera Vikram Hurdoyal et Sunil Bholah.

Au mauvais endroit, au mauvais moment...

Jean-Pierre Sauzier a été aperçu devant le Prime Minister’s Office hier, ce qui a suscité des rumeurs. Quand on lui a demandé ce qu’il y faisait, il a ri. «Je ne peux passer devant le PMO sans susciter de questions.» Il ne faisait qu’y passer au moment où le photographe l’a capturé avec son appareil.

Vikash Nuckcheddy au n°12 ?

Vikash Nuckcheddy est pressenti pour le n°12, Mahébourg–Plaine-Magnien. Il s’était porté candidat de l’alliance MSM-ML pour la partielle qui était prevue le 13 novembre. Il a déclaré dans les colonnes de «l’express» qu’il se tient prêt pour n’importe quelle circonscription.

Dev Sunnasy à Stanley/Rose-Hill

Ses vidéos sur le salaire des députés, la dépénalisation du «gandia» ou encore les «roder bout» remportent un vif succès sur Facebook. Dev Sunnasy, le secrétaire général de 100 % Citoyens, qui s’était porté candidat au n°7, Piton–Rivière-du-Rempart, pour la pseudo partielle du 13 novembre, migre au n°19, Stanley–Rose-Hill. Son colistier sera le négociateur syndical Ivor Tan Yan. Le tandem affrontera le trio Paul Bérenger, Jenny Adebiro et Deven Nagalingum du MMM et Ivan Collendavelloo, Fazila Daureeawoo et probablement Seety Naidoo de l’alliance Morisien.

Le n°9 orphelin ?

L’absence des orange-blanc-vert (NdlR : vert est la couleur de la Plateforme de Steven Obeegadoo) au n°9, Flacq–Bon-Accueil, semble ouvrir un terrain fertile à leurs adversaires. Avec les trois députés Pradeep Roopun, Raj Dayal et Raj Rampertab «out» et aucune confirmation sur leurs remplaçants, des habitants se disent convaincus que le lancement de la campagne de l’alliance PTr-PMSD au n°9 vendredi est loin d’être un pur hasard.

Un nouvel adhérent qui passe mal

Des activistes du MSM à GRNO–Port-Louis-Ouest se sont réunis après la reunion de remerciements d’Alain Wong mardi à La-Tour-Koenig. Leur preoccupation tourne autour de la capacité d’un candidat de la circonscription à contrer les ténors du MMM et du PTr-PMSD, qui ne sont pas des novices sur le terrain.

Vikram Hurdoyal en congé

Vikram Hurdoyal a pris un congé comme président du conseil de district de Flacq depuis hier. Il a présidé une réunion spéciale pendant laquelle il a fait part de sa démarche aux autres conseillers. Il sera candidat du MSM au n°10, Montagne- Blanche–GRSE. Toutefois, sa façon de faire ne pas ferait pas l’unanimité chez la majorité des conseillers. Ils pensent qu’il aurait dû céder le fauteuil à quelqu’un d’autre au lieu de le garder au chaud… pour le reprendre s’il n’est pas élu. Il n’a pas répondu à nos appels téléphoniques.

Un candidat du gouvernement malmené verbalement

Un candidat du gouvernement et député sortant a été malmené hier soir. Alors qu’il arpentait les rues après des prières, il a été approché par un citadin qui lui a fait des reproches. Le ton entre les deux hommes est vite monté d’un cran.

Danielle Selvon au Reform Party

Danielle Selvon sera candidate au n°6, Grand-Baie–Poudre-d’Or, sous la bannière du Reform Party. Son époux, Sydney Selvon, a annoncé ce changement de parti sur sa page Facebook hier. Selon la principale concernée, ce sont les 15 réformes présentées par Roshi Bhadain qui l’ont convaincue. «Les autres partis n’ont rien changé lorsqu’ils étaient au pouvoir. Il y a des gens qui sont dans la misère et on ne fait rien pour combattre cela. Roshi est jeune et ensemble nous proposons ces changements», a déclaré celle qui avait été élue à la circonscription n°1, GRNO–Port-Louis-Ouest, sous la bannière de l’alliance Lepep en 2014. En novembre 2015, elle a démissionné du MSM pour siéger en indépendante. En septembre 2017, elle a adhéré au MMM, parti qu’elle a quitté le 3 septembre 2018, pour siéger à nouveau en indépendante, jusqu’à la dissolution du Parlement.

Ashok Jugnauth au n°8 avec les Rouges

Ashok Jugnauth serait candidat sous la bannière de l’alliance Nationale, au n°8, Quartier-Militaire–Moka. Son adversaire serait donc son neveu Pravind Jugnauth. C’est ce qu’il a annoncé hier, lors d’une réunion avec les agents de la circonscription à Camp-Thorel. Interrogé par la suite, le leader de l’Union nationale a confirmé qu’il serait un candidat rouge. Ses colistiers pourraient être Suren Dayal et Atma Bumma.

N°1: Leevy Frivet out

Son nom était cité pour être candidat au n°1, GRNO-Port-Louis Ouest. Toutefois, l’ancien conseiller en communication du ministre du Travail Soodesh Callichurn reste sur la touche. Leevy Frivet était à Richelieu hier, pour rencontrer des habitants. Il dit respecter la decision du Premier ministre. Robin Appaya, Chairman de l’IBA, est pressenti comme candidat dans la région.

Seety Naidoo au n°19

Alors qu’il était annoncé avec insistance au n°13, Rivière-des-Anguilles – Souillac, Seety Naidoo sera candidat pour le MSM au n°19, Stanley–Rose-Hill. C’est ce qu’il a confirmé lors d’une réunion du Muvman Liberater au Camp Diable Community Centre hier. Il était jusqu’à présent le Chairman du CEB. Cette confirmation laisse présager que Renganaden Padayachy, qui a démission de la BoM et de la FSC, sera le candidat du MSM au n°13.

Gilles L’Entêté démissionne et sera candidat au n°20

Le Managing Director de la National Housing Company Ltd, Gilles L’Entêté, a, hier soir, lors d’une régionale du MSM au n°20, Beau-Bassin– Petite-Rivière, confirmé sa démission, ainsi que sa candidature aux prochaines élections. «C’est en début d’après-midi (NdlR, hier apresmidi) que j’ai soumis ma démission avec un pincement au coeur, car je n’ai pa pu tout accomplir, mais j’ai quand même beaucoup fait», nous a-t-il expliqué, avant d’ajouter : «Mo enn zanfan Barkly. Mo’nn revinn dan mo landrwa pou fer oner mo Premie minis, lekip MSM e ML, osi, ar ki nou’nn fer lalians.» Si Gilles L’Entêté ne confirme pas le nom de ses colistiers au n°20, le nom de Ken Fong, maire de Beau-Bassin Rose-Hill est cité. Tulsiraj Benydin a plus tard dans la soirée annoncé qu'il y sera également muté.

Le Dr. Rajendranath Goordoyal démissionne pour le MSM au n°11

Il a fait ses adieux à ses collègues hier, mercredi 9 octobre. Le Dr Rajendranath Goordoyal, Regional Health Director de l’hôpital Nehru a démissionné hier. Il devrait être candidat MSM au n°11. Aux habitants de cette région, il leur a déjà demandé de «donn enn ti coud main».

Le MMM prêt au n°17

La liste des candidats du MMM pour la circonscription no.17 sera finalisée ce soir, jeudi 10 octobre. Une réunion à huit clos est prévue, indique Lindsay Paul, candidat pressenti chez les mauves. Ensuite, des activités sur le terrain, dont le porte-à-porte, démarreront.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires