Tennis: Djokovic trop fort pour Shapovalov à Shanghai

Avec le soutien de
Le Serbe Novak Djokovic intraitable au 2e tour du Masters 1000 de Shanghai face au Canadien Denis Shapovalov, le 9 octobre 2019.

Le Serbe Novak Djokovic intraitable au 2e tour du Masters 1000 de Shanghai face au Canadien Denis Shapovalov, le 9 octobre 2019.

Novak Djokovic, N.1 mondial, s’est montré intraitable mercredi au 2e tour du Masters 1000 de Shanghai pour éliminer le Canadien Denis Shapovalov (36e) 6-3, 6-3 en 1h10 de jeu.

Le Serbe, tenant du titre, affrontera jeudi John Isner (17e), tombeur du Français Lucas Pouille en deux manches (7-5, 6-3), pour une place en quarts de finale.

Pour son entrée en lice à Shanghai, où il était exempté de premier tour comme toutes les principales têtes de série, le quadruple vainqueur qui défend sa place de N.1 mondial en cette fin de saison a joué un tennis quasiment parfait.

Selon les statistiques de l’ATP, il n’a concédé qu’une balle de break, marqué 21 coups gagnants, remporté 39 points sur 47 sur son service, a marqué 89% des points joués sur son premier service et réussi 74% de premières balles, marqué 3 aces et commis aucune double faute...

Djokovic est sur la lancée du tournoi ATP 500 de Tokyo qu’il a remporté la semaine dernière pour son retour à la compétition après un abandon en 8es de finale à l’US Open en raison d’une épaule douloureuse.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x