Langue créole à Rodrigues: une spécificité qui sait se faire entendre

Avec le soutien de
Le professeur Vassen Naeck, du Mauritius Institute of Education, a supervisé la contextualisation des manuels qui seront utilisés.

Le professeur Vassen Naeck, du Mauritius Institute of Education, a supervisé la contextualisation des manuels qui seront utilisés.

Deux étapes décisives pour la langue créole de Rodrigues sont attendues, la semaine prochaine. Il y a d’abord la validation des manuels par les enseignants, puis l’examen par l’Akademi Kreol Rodrigues.

Dire qu’au départ, la langue créole de Rodrigues, «nou pa ti tro koné par ki bout pou trap li». Aveu d’Arnaud Carpooran, auteur du Diksioner morisien. C’était jeudi, lors de son discours de circonstance à l’inauguration de l’Akademi Kreol Repiblik Moris et le lancement de la troisième édition du dictionnaire.

Pourtant, la spécificité de la langue va franchir deux étapes décisives la semaine prochaine. Lundi et mardi, celle de la validation des manuels scolaires de Grades 1 à 4 par les enseignants de Rodrigues. Suivie, le mercredi 9 octobre, par l’examen par l’Akademi Kreol Rodrigues, «l’instance suprême».

Les manuels qui seront utilisés au primaire dans l’île autonome ont été «contextualisés» par une équipe dont fait partie le professeur Vassen Naeck, du Mauritius Institute of Education. Selon Arnaud Carpooran, son collègue de l’institut a été choisi pour «fast track» les procédures.

La «contextualisation» des manuels est à trois volets, explique Vassen Naeck. Il y a l’aspect linguistique, car «les Rodriguais parlent créole d’une manière différente». Vient l’aspect du patrimoine culturel, ainsi que celui de l’iconographie, c’est-à- dire le choix des images. «Par exemple, si on montre un dodo, on peut aussi montrer un solitaire.» L’objectif, précise-il, c’est que le manuel «fasse sens pour l’enfant de Rodrigues, qu’il y retrouve son contexte». Une fois validés, les livres de Grades 1 à 4 seront utilisés dès la prochaine rentrée des classes, en 2020. Il restera alors à approuver ceux de Grades 5 et 6 pour respecter la prochaine échéance, qui est un examen de kreol, au niveau du Primary School Achievement Certificate, spécifique à Rodrigues, en 2021.

Autant d’étapes initiées «à la demande de l’Assemblée régionale de Rodrigues», souligne Arnaud Carpooran. Il explique qu’en 2011, quand l’Akademi Kreol Morisien a proposé une graphie nationale, «nous avons pris pour acquis que ce serait applicable partout». Surtout que l’une des règles de cette graphie c’est que «les sons s’écrivent comme ils se prononcent». Sauf que si cela s’applique à cette île de la République, alors «Rodrigé nepli koz kouma Rodrigé».

Le dictionnaire kreol rodriguais arrive

À ne pas confondre. D’une part le «sipleman» du kreol de Rodrigues, qui se trouve à la fin de la deuxième édition du Diksioner Morisien. (Tout comme le «sipleman» chagossien et martiniquais). Et un dictionnaire du kreol de Rodrigues autonome. Un prototype est actuellement en préparation. Il devrait sortir à la fin de l’année, indique Arnaud Carpooran. Ce prototype comprendra «les mots des sept premières lettres de l’alphabet». Une fois validé, le prototype pourra alors déployer ses ailes.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires