Mélanie Peres: fait un retour en force

Avec le soutien de
 Mélanie Peres ft. Paf’me recevant son trophée des mains de Michel Pitot, CEO du groupe Attitude.

 Mélanie Peres  recevant son trophée des mains de Michel Pitot, CEO du groupe Attitude.

Un retour sur scène en triomphe pour Mélanie Peres. La jeune chanteuse est la lauréate de la seconde édition du concours Konpoz to Lamizik mis sur pied par le groupe hôtelier Attitude.

La musique rythmée et contemporaine portée sur des mots créoles d’un autre temps a fait mouche. Les deux compositions de Mélanie Peres ft. Paf’Me n’ont laissé insensible ni le public, ni le jury de la seconde édition de Konpoz to Lamizik, compétition organisée par le groupe Attitude. Avant même les délibérations,ceux présents n’avaient aucun doute que «Sarouyar» et «Krike Krake», les deux titres du groupe, avaient fait la différence.

La participation de Mélanie Peres à ce concours dédié aux compositeurs marque le retour de la chanteuse sur scène. D’ailleurs, lors de la remise de son trophée des mains du CEO du groupe Attitude, Jean Michel Pitot, elle a lancé : «Mélanie Peres is back !». Après une absence de trois ans de la scène, la jeune femme âgée de 23 ans fait un retour en force.

«Je ne m’attendais pas du tout à cette victoire. Surtout de me remettre dans le bain aussi vite après trois ans d’absence», a expliqué la gagnante après son sacre. Quel nom donner à cette musique où le bobre et le kayamb se marient aux instruments électroniques ? «On voulait faire une musique contemporaine mais nous n’avons pas trouvé de nom. Toutefois, pour moi, ce que je veux c’est de faire une musique trans-générationnelle, soit un mariage des sons d’autrefois et ce qui se fait aujourd’hui», souligne Mélanie Peres.

Depuis très tôt Mélanie Peres est tombée dans la marmite artistique. « Mon papa, feu Patrick Perès, était un musicien auteur-compositeur- interprète, un ségatier et c’est grâce à lui que j’ai commencé dans la musique», souligne Mélanie Peres. Après un parcours au sein de la troupe Favory, elle avait fait entendre sa voix au sein du groupe Flashback. Amoureuse de la langue créole, elle s’était également révélée dans la littérature. Son premier roman, «Tigann, traverse enn madam dan divan kontrer» avait remporté le premier prix, catégorie roman, au concours littéraire organisé par la Creole Speaking Union (CSU) en 2016. Elle avait fait une pause de la scène à la naissance de sa fille.

«Je me suis immergée dans cet univers créole et c’est pourquoi mes textes sont un mélange du créole contemporain et ancien qu’on a tendance à oublier», explique Mélanie Peres. D’ailleurs, dans une de ses compositions, à savoir «Krike Krake», «je me suis inspirée d’un texte de François Chrétien datant de 1822, «La Créole Philosophe », et j’écris mes textes par rapport à ces femmes qui sont torturées, battues et qui meurent sous les coups parce qu’elles n’ont pas eu le courage de parler. La musique est ce que j’aime faire, mais l’écriture et la littérature sont mes vocations».

On entendra très bientôt reparler de Mélanie Peres, car la jeune femme travaille actuellement à la mise sur pied de sa comédie musicale intitulée «Tigann» adaptée de son roman. La comédie musicale devrait être présentée l’année prochaine.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires