L'express leaks du dimanche 22 septembre au vendredi 27 septembre

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

De nouveau ministre si…

Si Showkutally Soodhun affirme n’avoir rien demandé au Premier ministre après son acquittement dans l’affaire des propos sectaires, ses proches collaborateurs, eux, s’attendent qu’un portefeuille ministériel lui soit restitué. Selon eux, maintenant que le député du n°15 (La Caverne – Phoenix) a été blanchi, Pravind Jugnauth peut faire valoir ses prérogatives en tant que chef du gouvernement pour lui redonner un maroquin.

Allers-Retours de Reekoye

L’opération pour capturer le présumé meurtrier de Chansela Perrine, Jean Maurice Collet, à Rodrigues se poursuit. Une délégation de la police mauricienne, composée du surintendant de police Frichot, responsable de la CID de Port Louis Nord, de l’inspecteur Seewoo, du sergent Goodur et de l’officier Jummont de l’Anti-Robbery Squad SSU, sous la houlette du Deputy Commissioner of Police (DCP) Reekoye épaule la police rodriguaise. Mais de son côté le DCP Reekoye a dû prendre l’avion à quatre reprises. D’abord le samedi 14 septembre ensuite retour illico presto à Maurice dans le cadre de l’exercice de confirmation pour sa promotion et ensuite de nouveau le vendredi 20 septembre pour retourner à Rodrigues. Le revoilà à Maurice lundi.

Bill rapidos

On se doutait qu’il n’y aurait pas de grandes controverses au sujet du Road Traffic (Amendment) Bill voté au Parlement mardi. Mais on était quand même surpris de la rapidité avec laquelle ce projet de loi a été voté. En moins d’une heure, il a été présenté, débattu et voté en troisième lecture. Trois orateurs sur la liste n’ont pas pris la parole, dont Ravi Rutnah, expulsé un peu plus tôt. Le résumé du ministre Nando Bodha a duré environ cinq minutes. Et ce qui est plus rarissime, il n’y avait aucun item à l’ajournement des travaux. Renseignement pris, plusieurs parlementaires étaient pressés de se rendre aux célébrations de la fête nationale de l’Arabie saoudite.

Une maladie qui gêne

Situation cocasse à la Cour suprême, jeudi, pour les fonctionnaires du judiciaire. L’absence de la Master and Registrar, Mohana Naidoo, pour cause de maladie, a provoqué un vent de panique parmi le personnel administratif. La raison : le ou la Deputy Master and Registrar n’a pas encore été nommé. Donc, personne ne savait qui allait écouter les cas devant être traités par la Master and Registrar. La juge Nalini Matadeen, qui assure la suppléance au poste de chef juge, a pu trancher le noeud gordien en demandant à la juge Johan Moutou-Leckning, fraîchement nommée Puisne Judge le 23 septembre, de se mettre dans les souliers de la Master and Registrar. D’ailleurs, Johan Moutou-Leckning occupait cette fonction avant sa nomination comme juge. Dans la matinée, la juge Moutou-Leckning a ainsi présidé les procès ayant trait aux motions. Il y en avait plus de 80. L’après-midi, elle a également présidé la Master’s Court, où il y avait plus de 25 ventes à la barre. 

Copieux rafraichissements

Briani, pizza, riz frit, poulet frit chez une marque ayant pour emblème un colonel… Ce sont les «rafraîchissements» servis à l’issue des différents comités d’une mairie depuis la mi-juillet. Plus de Rs 40 000 ont été dépensées à cette fin. L’on déplore le gaspillage des fonds publics mais aussi une énorme perte de temps des fonctionnaires, qui doivent quitter leur travail pour placer et récupérer les commandes. Sans compter le réfrigérateur personnel du maire qui doit être toujours bien rempli. Certains prestataires, eux, se plaignent du fait que la mairie soit mauvais payeur.

Sinatambou mange… et paie

Le ministre Etienne Sinatambou a mangé des dholl puri hier à Bagatelle. Plusieurs témoins assurent l’avoir vu mettre la main à la poche pour payer sa consommation. Ce n’était certes pas des langoustes, mais le geste est suffisamment noble pour être salué. Bravo Etienne Sinatambou.

Nandanee a dit non !

Elle a dit non à l’argent qu’on lui a donné pour parler de son enfant. Mais elle ne se doutait pas que son autre fille céderait au pouvoir de l’argent sale, qui méprise le droit des enfants.

La préférée du PMO

La présence d’un Senior Advisor du PMO aux côtés d’une responsable de radio laisse croire que Sanjiv Teeluckdharry n’aura pas de «ticket» et que sa soeur pourrait être promue, encore une fois, à la MBC.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires