Violence conjugale: elle est agressée par son époux alors qu’elle détient une Protection Order

Avec le soutien de
La victime a porté plainte au poste de police de Pope Hennessy.

La victime a porté plainte au poste de police de Pope Hennessy.

Encore une Protection Order qui ne sert à rien. Hier, lundi 23 septembre, une habitante de la capitale, âgée de 34 ans, a été menacée et agressée verbalement par son époux alors qu’elle est munie de ce document de la cour. Elle a consigné une plainte contre son compagnon violent au poste de police de Pope Hennessy. 

Dans sa déposition, la trentenaire raconte qu’elle est victime de violences conjugales depuis plusieurs années. Elle est souvent agressée et battue, et ses deux fils, âgés de 16 et 11 ans, souffrent de la situation. La victime poursuit en confiant qu’elle a déménagé, et a demandé obtenu une protection order en février dernier.

Mais le document n’a pas empêché son époux de se rendre chez elle hier pour la menacer. Face au comportement violent, elle s’est enfermée dans sa chambre avec ses fils et a prévenu la police. 

Une enquête a été initiée.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x