Période électorale: Ramgoolam et sa nouvelle image à vendre

Avec le soutien de
Navin Ramgoolam a enfilé ses vêtements de sport, le 6 septembre, pour participer au 8 km du Ferney Trail.

Navin Ramgoolam a enfilé ses vêtements de sport, le 6 septembre, pour participer au 8 km du Ferney Trail.

Ni de colorant, encore moins, de maquillage, l’ancien Premier ministre (PM) Navin Ramgoolam veut refaire son image. Il veut montrer qu’il n’est pas un «bandit» comme veulent le faire croire les Jugnauth. Sinon comment expliquer les changements observés ces dernières semaines.

Ses sorties publiques sont plus soignées. Mais pas que. Le leader du Parti travailliste (PTr) et son équipe sont conscients de l’importance des réseaux sociaux. Navin Ramgoolam a changé le nom de sa page sur Facebook et elle est désormais connue comme, «Navin Ramgoolam 2019».

Les experts en communication affirment qu’en ajoutant «2019» à la fin de son nom, il veut montrer que c’est un nouveau Navin Ramgoolam qui se présente devant l’électorat. De plus, sur la photo de son profil, on le voit habillé en costume trois pièces, ce qui lui donne un air sérieux et responsable. Au sein du PTr, on soutient qu’il n’a eu recours à aucune firme de communication pour le conseiller. «Il y a une équipe de jeunes membres du parti qui l’aident à alimenter cette page. Ils travaillent également sur son contenu.»

Si la population a l’habitude de voir l’actuel PM Pravind Jugnauth faire de la tyrolienne ou encore entamer quelques tours de piste, essoufflé, cela a été rarement le cas pour Navin Ramgoolam. Et voilà que ce dernier vient tout récemment de se mettre au sport. Il a enfilé des vêtements de sport, le 6 septembre, pour participer aux huit kilomètres du Trail de Ferney. Les vidéos de cet événement ont été partagées par les partisans rouges et l’on aperçoit l’ancien chef du gouvernement s’asseoir à même le sol parmi les participants, écouter le briefing.

De plus, le leader du PTr ne manque pas l’occasion de se faire voir aux côtés de son épouse. D’ailleurs, le couple a assisté à la messe célébrée par le pape François, le 9 septembre. Toutefois, il y a eu un hic. La photo publiée sur les réseaux sociaux montrait un Navin Ramgoolam marchant sous une pluie fine, avec son garde du corps tenant le parapluie pour lui. Et son épouse s’est retrouvée à devoir se protéger avec un autre parapluie. Plusieurs internautes ont réagi négativement à cette image.

Pour se rattraper, c’est une autre scène qu’on a vue mercredi, lors de la cérémonie de dépôt de gerbes au Samadhi de sir Seewoosagur Ramgoolam, à Pamplemousses. L’ancien Premier ministre tenait lui-même le parapluie.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires