Vaco Baissac: éternel cadeau officiel

Avec le soutien de
À la State House, lundi 9 septembre, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, offre un tableau de Vaco Baissac au pape François.

À la State House, lundi 9 septembre, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, offre un tableau de Vaco Baissac au pape François.

Une colombe survolant Maurice. Ce tableau de Vaco Baissac fait partie des cadeaux officiels offerts par le Premier ministre au pape François, lors de sa visite, lundi dernier. 

Sans  voir la signature, le style est reconnaissable tout de suite. De formes à plat, souli- gnées de noir. Couleur dominante : le bleu. Pour monter au ciel. Pour plonger dans les flots. Lundi dernier, à l’heure de l’échange de cadeaux, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, présente un tableau de Vaco Baissac au pape François. C’était à la State House. Dernière étape de la visite d’une journée du pape chez nous.

Ce tableau a pour titre Autour du Morne, nous renseigne le peintre. Il représente une colombe qui survole Maurice. L’oiseau y est «symbole de la tolérance et de la liberté». Il fait écho au logo choisi pour ce voyage du pape venu en «pèlerin de la paix». Vaco Baissac affirme que ce choix a été fait pour «être le plus proche du pape qui est un homme de paix et de courage». 

L’artiste confie que les autorités le bureau du Premier ministre ont pris contact avec lui «environ trois semaines» avant la visite du pape. «On m’appelle et on me demande de porter des tableaux. J’en ai choisi deux ou trois que j’ai faits spécialement pour le pape».

Vaco Baissac rappelle que ce n’est pas la première fois que l’une de ses œuvres est donnée comme cadeau officiel à une personnalité. «L’ancien gouvernement en avait pris pas mal», dit-il. Sans plus de détails, plaidant le temps qui passe et efface. 

Un exemple parmi d’autres, lors d’une visite officielle à La Réunion en 2011, le Premier ministre d’alors avait offert deux Vaco Baissac à ses hôtes. L’un à Marie-Luce Penchard, alors secrétaire d’État à l’OutreMer, l’autre à Didier Robert, président du Conseil Régional de La Réunion. 

L’artiste, qui n’est pas présent lors des moments solennels, dit simplement : «Je le fais toujours avec plaisir. C’est une occasion de représenter mon pays, car je me suis toujours battu pour l’image cosmopolite de Maurice.» Avant de terminer par l’une de ses phrases fétiches : «Après tout vous savez, je ne suis qu’un petit Créole.»

L’artiste du Japon

En dehors du pape, une autre personnalité s’est récemment vue offrir un tableau de Vaco Baissac par Maurice. «On m’a pris un tableau pour l’envoyer au nouvel empereur du Japon», indique l’artiste. Naruhito, 126e empereur est monté sur le trône impérial le 1er mai. 


Ces dons au pape qui partent à la loterie

C’est la tradition. Les cadeaux les plus précieux et rares qui sont offerts au pape sont dirigés soit vers les musées du Vatican (il y en a 12, dont le musée du Trésor) ou la bibliothèque du Vatican. D’autres cadeaux, notamment les objets de décoration, vont au Floreria Apostolica, institution responsable des palais du Vatican et de la disposition de la place Saint-Pierre, les jours d’audience générale. C’est le pape François qui a décidé de donner ces cadeaux qui ne correspondent pas à son style de vie dépouillé. Certains des cadeaux sont vendus dans une boutique où seuls les employés du Vatican ont accès. Ces objets sont mis aux enchères et les fonds récoltés vont à des œuvres de charité. Le pape François a aussi démarré une loterie de Noël. Certains des cadeaux reçus d’entreprises ou de particuliers deviennent alors des lots. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires