L'express leaks du dimanche 8 septembre au vendredi 13 septembre

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Ça grogne à l’aéroport

Ce Chief Executive Officer d’une firme étatique opérant à l’aéroport de Plaisance n’aurait pas le temps pour son personnel, étant très occupé à la réflexion stratégique. Ce qui ne l’a pourtant pas empêché de bénéficier de certains droits à ses privilèges, comme changer de voiture, récemment.

De la NTA au Métro

Un inspecteur de la National Transport Authority (NTA), qui a ses entrées au MSM, aurait été encouragé à intégrer l’équipe du Metro Express alors qu’il y a un cruel manque d’effectif au département inspectorat de la NTA. Les autorités ont été alertées.

Lancement Express

La machinerie est-elle en marche autour des préparatifs pour le lancement officiel du Metro Express fin septembre ? Tout laisse croire que oui, à environ deux semaines du coup d’envoi. Une délégation de Metro Express Ltd et d’autres parties prenantes, telles que la RDA, le ministère de tutelle et la police, se trouvaient au dépôt de Richelieu, jeudi, pour mettre en place un protocole en vue de cet événement «grandiose» et «historique»...

Déchu du Néoparti PKM

Le Parti Kreol Mauricien (PKM), lancé par Edley Bergue et quelques personnes sur Facebook, se voyait pousser des ailes. Au point de vouloir jouer son vatout lors des prochaines élections. Sauf que les agissements jugés autocratiques de Bergue l’ont fait s’auto-exclure du groupe. Le groupe Facebook évolue loin du Curepipien.

Il veut rempiler

Les gesticulations d’un député de la basse-cour bleue amusent plus d’un. Il tente de faire pencher la balance de son côté pour s’assurer un «ticket» dans la première circonscription du pays. Il a rencontré un mouvement religieux pour faire pencher la balance en sa faveur. Sauf que le troisième «ticket» reviendrait à un membre d’un petit parti politique qui veut faire alliance avec les Rouges. Dans ce cas de figure, le député serait un «non-starter».

Espionnage local

Le National Security Service (NSS) du SP Ramdany et la Counter Terrorism Unit (CTU) du SP Dyal se regardent en chiens de faïence. Pour cause, deux caporaux, considérés comme proches du SP Dyal, ont été transférés, il y a quelques jours, au poste de police de Pamplemousses. Des éléments de la CTU soupçonnent un inspecteur de la NSS d’être derrière le transfert de ces deux policiers en raison d’un «leakage of information»...

Gunny à Port-Louis

Après le départ de ses membres et l’absence de buzz après la révélation des noms des nouveaux candidats, surtout ceux des circonscriptions portlouisiennes, le MMM a décidé d’y dépêcher Reza Gunny, ancien président de la régionale mauve du no 18. C’est Parwez Saddul, un ancien proche du MSM, qui a été choisi pour remplacer Gunny, qui arpentait aussi la circonscription no 10. Selon un rapport du NSS, hormis Reza Uteem, les autres candidats MMM vont se faire battre car personne n’a un réel ancrage aux numéros 2 et 3.

Démissionnaire mauve ?

À la suite d’un «reshuffling» de dernière minute, un fidèle du parti mauve, en l’occurrence Riad Hullemuth (photo), à qui on avait promis un «ticket» dans le Sud, vient d’être sacrifié au profit d’un syndicaliste. Ce dernier doit à sa bonne étoile le fait d’être choisi et d’avoir été candidat (largement battu) du Parti justice sociale de Sheila Bunwaree (le syndicaliste n’avait recueilli qu’environ 200 votes aux législatives de 2014). En effectuant cette percée, ce syndicaliste provoquerait la démission d’un groupe de militants de longue date, proches de Riad Hullemuth, dégoûtés par la tangente familiale que prend le MMM, accaparé, selon eux, par un petit groupe de privilégiés qui gravitent autour du leader mais qui sont coupés de la réalité.

«Vot dimounn pa parti»

Des anciens MMM ayant senti que leur changement de casaque (du mauve à l’orange) ne serait pas au goût de l’électorat ont entamé une série de porte-à-porte depuis la semaine dernière. Ils essaient de minimiser la sévère déroute qui leur aurait été promise. «Pa bliyé nou. Pa vot parti, mé vot nou, ou dimounn. Lékiri na pa inportan», plaident certains d’entre eux, dans des circonscriptions urbaines.

Voyage voyage

Du 13 décembre 2015 au 11 novembre 2018, le commissaire de police (CP), dont le contrat a été étendu pour superviser les opérations entourant la visite papale, a effectué 22 missions à l’étranger, dont sept en Inde, avec la bénédiction du PMO. C’est ce qu’indique une lettre de dénonciation qui met aussi en exergue le nombre surprenant de voyages qu’a effectués son épouse, Mme Marianne Nobin. Sur la photo, on peut voir le couple Jugnauth entourant le CP, après avoir reçu la bénédiction papale.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires