Boxe-française savate: les prétendants aux championnats d’Afrique sur le ring

Avec le soutien de
De g. à dr. : L’entraîneur national, Kersley Visanjoue, et son adjoint Christophe Joly encadrant quelques sélectionnés, Akilesh Bhantooa (-85 kg), Christopher François (présélectionné chez les 75 kg), Sharone Clair (+75 kg), Olivier Lafleur (+85 kg).

De g. à dr. : L’entraîneur national, Kersley Visanjoue, et son adjoint Christophe Joly encadrant quelques sélectionnés, Akilesh Bhantooa (-85 kg), Christopher François (présélectionné chez les 75 kg), Sharone Clair (+75 kg), Olivier Lafleur (+85 kg).

Les championnats d’Afrique de boxe-française savate en assaut se tiendront finalement au centre national de boxe à Vacoas les 27 et 28 septembre. «Le ministère de la Jeunesse et des Sports nous a confirmé l’allocation du gymnase, ce matin (NdlR : jeudi 12 septembre)», annonce Azfar Jhingut, président de la Fédération mauricienne de boxe-française savate (FMBFS).

La FMBFS se réjouit de ce changement de salle. En mars dernier, le comité organisateur avait d’abord annoncé la compétition à Vacoas mais avait dû se rabattre sur le complexe sportif Le Quorum. «Il y a peu, nous avons été avertis que le gymnase n’était pas libre. De ce fait, nous avons sollicité à nouveau l’aide du ministère. Ce dernier a fait le nécessaire car c’est un événement d’envergure qui se prépare», explique Kersley Visanjoue, entraîneur national de la discipline.

Le comité organisateur de la compétition fera une visite des lieux demain, samedi 14 septembre. «Nous espérons qu’il n’y aura plus de revirement», lâche Azfar Jhingut.

Sept pays ont déjà confirmé pour la compétition africaine soit la Guinée-Bissau, le Nigeria, le Burkina-Faso, l’Egypte, la Tunisie, le Soudan et l’Algérie. «Nous espérons accueillir trois autres pays, la Côte d’Ivoire, le Sénégal et Madagascar», explique le dirigeant.

Compétition de haut niveau

L’entraîneur national de la discipline a sélectionné 13 tireurs pour cette compétition. «En masculin, nous avons constitué une équipe complète de huit tireurs», indique Kersley Visanjoue. Néanmoins, chez les filles, seulement trois des huit catégories de compétition ont été retenues, les -56 kg, -60 kg et +75 kg. «Nous avons programmé les catégories selon les inscriptions. Cependant, cette liste n’est pas définitive. Il se peut qu’elle soit modifiée suite à l’inscription de nouvelles participantes ou d’éventuels retraits de celles déjà inscrites», explique Kersley Visanjoue.

Le technicien s’attend à une compétition de haut niveau. «Il y aura de beaux échanges mais nos tireurs ont la capacité pour se démarquer», rassure-t-il. Les tireurs mauriciens s’affutent actuellement dans une salle à Terre-Rouge. «Nous faisons les derniers ajustements et les sélectionnés sont très motivés», relève-t-il.

Parmi les sélectionnés mauriciens, on retrouve les trois médaillés des championnats d’Afrique combat 2018, soit Brian François-Fils (or chez les -65 kg), Jean-Louis Polimon (bronze chez les -70 kg) et Olivier Lafleur (argent chez les -85 kg).

Chez les filles, on note la présence d’Anne-Jelina Bégué, vice-championne du monde de boxe française savate chez les moins de 52 kg en 2012 ainsi que la médaillée de bronze aux Championnats du monde combat 2019 chez les +75 kg, Sharone Clair.

Les compétitions se dérouleront sur deux jours au centre national de boxe à Vacoas le vendredi 27 et le samedi 28. L’exercice de la pesée et du tirage au sort se tiendra le jeudi 26. Une compétition professionnelle en combat est également prévue. «Des tireurs d’Italie, de France et de Belgique nous ont signifié leur intention de faire le déplacement. Nous attendons qu’ils confirment », explique le président de la Fédération mauricienne de boxe-française savate. Le tournoi professionnel devrait se tenir samedi, jour des finales des championnats d’Afrique.

Les sélectionnés Mauriciens

Messieurs:

1. Didier Brasse (-56 kg)

2. Didier Madarbaccus (-60 kg)

3. Bryan Fils Francois (-65 kg)

4. Jean-Louis Polimon (-70 kg)

5. Bryan Cupidon (-75 kg)

6. Pascal Derobillard (-80 kg)

7. Akilesh Bhantooa (-85 kg)

8. Olivier Lafleur (+85 kg)

Dames

1. Sherifa Cader (-56 kg)

2. Anne-Jelina Bégué Baptiste (-60 kg)

3. Sharone Clair (+75 kg)

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés