Les grands titres de l’express de ce jeudi 12 septembre 2019

Avec le soutien de
Ouvriers et ouvrières étrangers optent pour le travail illégal dans la restauration, au détriment du textile. [© Doreck Clair]

Ouvriers et ouvrières étrangers optent pour le travail illégal dans la restauration, au détriment du textile. [© Doreck Clair]

En une : Travail au noir – Les ouvriers étrangers abandonnent le textile ; Post-visite papale – La déclaration du Saint-Père, un argument de taille pour récupérer les Chagos ; Côte-d’Or – Un quatrième mort sur le chantier 

Travail au noir – Les ouvriers étrangers abandonnent le textile 

Le point de départ demeure les nombreuses fermetures d’entreprises de textile depuis le début de l’année. Des ouvriers étrangers, notamment des Bangladais et des Malgaches, ne souhaitent plus travailler dans la zone franche. Ces dernières semaines, ils sont des centaines à avoir claqué la porte, choisissant de disparaître dans la nature. Supermarchés, restaurants ou encore le travail chez des particuliers… Désormais, ce sont ces créneaux, qui riment souvent avec exploitation, qui sont privilégiés par ces clandestins…

Post-visite papale – La déclaration du Saint-Père, un argument de taille pour récupérer les Chagos

«Lorsque nous reconnaissons les organisations internationales ainsi que leur capacité à donner un jugement, par exemple, le tribunal international de la Haye ou les Nations unies, notre devoir est d’obéir lorsqu’elles rendent leur jugement.» Ces paroles rapportées par le Vatican News, sont du pape François qui répondait à une question de Jean Luc Mootoosamy pour Radio One dans l’avion le ramenant de Tana à Rome.

Côte-d’Or – Un quatrième mort sur le chantier 

Il est la quatrième victime d’un accident de travail depuis septembre 2018. Un ouvrier irlandais a connu une mort atroce, hier matin, sur le chantier du complexe sportif de Côte-d’Or. Francis Patrick Mccarvill, 55 ans, a été tué sous les roues arrières d’un camion chargé de macadam qui faisait marche arrière. Une ambulance du Service d’aide médicale d’urgence (Samu), mandée sur les lieux n’a pu rien faire pour la victime. Le drame s’est produit vers 10 heures 30 sur la piste d’athlétisme où l’ouvrier travaillait.

En une.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires