Taramathee et sa famille écrasées par l’extrême pauvreté

Avec le soutien de
Taramathee Gajadhur et sa famille vivent dans des conditions plus que précaires.

Taramathee Gajadhur et sa famille vivent dans des conditions plus que précaires.

Depuis plusieurs années, la famille Gajadhur est dans la peine et la misère noire. Ils sont quatre adultes à vivre sous les feuilles de tôles rouillées qui leur servent de toit, à Radhakissoon Lane, Laventure. Ils n’ont pas de travail et souffrent de plusieurs maladies. Dans l’incapacité de travailler et ne pouvant pas bien parler, cette famille se retrouve en grande difficulté.

 
 

Source vidéo : Yudhisthir Seebocus

À peine arrivé, on peut voir le désarroi de Taramathee Gajadhur. Seule avec sa fille, elle pétrit de la farine pour faire du pain dans une casserole toute molle. Dans la cour, des poules traînent ici et là, et devant la maisonnette faite de pierres posées, de feuilles en tôles rouillées et de branches mortes, une atmosphère lourde règne. Avec beaucoup de difficulté, Taramathee Gajadhur articule quelques mots. En larmes, elle explique qu’elle est très malade. «Je souffre beaucoup. Je fais le va-et-vient à l’hôpital et c’est difficile de payer un taxi. Personne ne travaille, bien que moi, j’ai une pension.»

Selon des habitants des environs qui connaissent les Gajadhur, la famille n’a pas toujours été dans cette situation. Le propriétaire d’une boutique de la région raconte que c’était une famille heureuse avant la mort du père de famille, il y a longtemps. «Il travaillait comme balayeur du village et il était un employé du ministère», confie-t-il.

À ce sujet, le président du conseil de district de Flacq, Vikram Hurdoyal, nous précise que, si c’est un hardship case, le conseil pourrait intervenir pour les aider financièrement. Toutefois, il faudrait que la Sécurité sociale et la police attestent de leur situation. «Dans l’immédiat, je vais voir comment les aider après les avoir rencontrés.»

D’autres bénévoles se sont entre-temps rendus sur place, dont Yudhisthir Seebocus, celui qui a posté la vidéo sur Facebook histoire que d’autres Mauriciens puissent venir en aide à cette famille…*

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires