Fouilles à Mare-La-Chaux: des «trésors» déterrés…

Avec le soutien de
Les experts étrangers ont découvert des ossements de tortues géantes et de dodos.

Les experts étrangers ont découvert des ossements de tortues géantes et de dodos.

Ils viennent d’Angleterre, de Hollande, d’Espagne, du Danemark ou encore d’Australie. Ces experts, sous la supervision du paléontologue anglais Julian Hume, entreprennent des recherches minutieuses à Mare-La-Chaux, sur une propriété de Constance La Gaieté Co Ltd. Cela, en collaboration avec le National Heritage Fund. Selon un communiqué de presse émis hier, cette mare a été découverte en septembre 2015. «Une large variété d’ossements d’animaux a été découverte, incluant le fameux dodo», indique-t-on. Une journée portes ouvertes aux médias a été organisée en ce mercredi 11 septembre.  

En attendant, les habitants craignent que la mare existante ne soit grandement affectée par les fouilles. Ils soutiennent que ces recherches ont bel et bien chamboulé la mare en question. «Avan ou ti pé trouv la mare la blan aster li kouler la ter. Lime la népli la. Eski apré la fouille tou pou revinn parey ?» se demandent-ils.

Bob Choolun, un des conseillers du village, déplore ces recherches. Il explique qu’il ne s’est pas encore rendu sur les lieux pour constater de visu l’étendue de ces fouilles. «Ou koné Mare-La-Chaux li ti répité pou so la mare zistéman. Nous avons souvent demandé à ce que ce lieu, où les fouilles se font actuellement, soit décrété site touristique avec ses nombreuses sources naturelles», affirme-t-il.

Selon, le secrétaire parlementaire privé (PPS), Raj Rampertab, de la circonscription n°9 Flacq-Bon-Accueil, il n’en est rien. «Ils n’ont jamais touché à cette mare. Tou la fouille finn fer a côté la mare-là.» Et d’ajouter : « Zot ankor staz later la, pa la chaux !» martèle-t-il. Le PPS précise que c’est à travers les archives que ces experts se sont intéressés de près à ce site en particulier. «Pour l’heure, ils ont découvert des fossiles de tortues géantes et ceux du dodo.» 

Des fouilles et analyses approfondies sont attendues. D’ailleurs, en présence des chercheurs, le PPS s’est rendu sur le site, dimanche. «Nou finn guet lavansé de bann travay sur plas.»

Le ministre des Arts et de la culture, Pradeep Roopun, était aussi présent sur les lieux dimanche. Joint au téléphone hier, il n’a pas voulu donner plus de détails à ce sujet. Il nous a référés à son attaché de presse qui a promis des réponses, que nous attendons toujours.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires