L'express leaks du dimanche 1 septembre au vendredi 6 septembre

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Les cendres de la démagogie

Ce revenant de la politique a cru frapper un grand coup quand il a publié une photo sur des cendres disposées dans un champ de canne dans le Sud, plus précisément à Carreau-Esnouf. Il visait le groupe Omnicane. Cependant, son «post», qui évoquait des cendres de charbon, a été vite enlevé car il a compris que c’était en réalité des cendres provenant de la bagasse. Il ne savait pas que la MSIRI recommande l’épandage des cendres de bagasse dans les champs. Car ces cendres de bagasse ne comportent aucun élément toxique mais des nutriments organiques qui sont bénéfiques aux sols et à la canne. Face à ce fait agronomique, le politicien-revenant a compris qu’il a intérêt à cesser de répandre des Fake News. Tant mieux !

 

Moins d’avocats et de maçons svp !

Une pétition a été envoyée aux dirigeants des partis politiques leur demandant de restreindre le nombre d’avocats et d’avoués sur leur liste de candidats. Raison évoquée : ces derniers sont ceux qui sont les plus impliqués dans le jeu de trafic d’influence et sont membres des loges qui n’ont strictement aucun sens de l’éthique. Il faut davantage de travailleurs sociaux, d’enseignants et d’écrivains pour rehausser le niveau de la politique, fait valoir la pétition.

Affiches détournées

Des politiciens auraient transmis à qui de droit leur colère en voyant que les affiches du diocèse demandant aux gens d’utiliser des poubelles avaient été détournées. À la place de la saleté, on peut voir sur la Toile plusieurs affiches montrant le pape jeter nos ministres à la poubelle. Par exemple celle-ci, montrant le ministre Etienne Sinatamboo...

 

Brian quitte la politique

Il a été pendant quelques années membre du Parti travailliste. Brian Glover, qui était le président de l’Equal Opportunity Commission sous l’ère Ramgoolam, se retire de la politique. Dans son entourage, on affirme que c’est pour des raisons professionnelles que l’avocat a pris cette décision. En effet, il a reçu une offre d’emploi alléchante d’une entreprise internationale basée à Maurice.

Flic et VIP

Un gradé de la police qui gravitait autour d’un politicien très influent a sollicité le soutien des organisations religieuses. Sa démarche fait suite à une décision de sa hiérarchie qui lui a conféré désormais des tâches administratives. Fini les soirées mondaines ou encore les voyages, le policier espère ainsi retrouver son poste en s’appuyant sur ces organisations.

Pas de mauvaise foi

Faute d’une formation adéquate, Monsieur Météo ne peut faire la différence entre foi et «communauté». En janvier, il a parlé de Mauriciens de «foi tamoule» à l’occasion du Thaipoosam Cavadee et mardi il a réitéré la faute en parlant de «foi marathie» lors de la célébration de Ganesh Chaturthi. Or, les tamouls et les marathis sont des hindous à part entière.

«Queen of justice»

On la surnomme «Queen of Justice». Cette dame, qui s’occupe de hautes fonctions au sein de la fonction publique et qui est connue pour ses relations conflictuelles avec ses pairs, n’en finit pas de nous étonner. Alors que l’exemple est censé venir d’en haut, elle est au contraire loin d’être un modèle de discipline au travail. Ces derniers mois, elle a développé la fâcheuse habitude de se pointer à son lieu de travail après 10 heures et de quitter son bureau selon ses convenances, sans que quiconque ne la rappelle à l’ordre. Du coup, elle a fini par créer un climat de terreur au sein de ce ministère. Le message est clair et les fonctionnaires l’ont compris : il ne faut pas suivre l’exemple de leur chef.

Faites vos jeux

La nouvelle publication qui chante la gloire de Jean-Michel Lee Shim a trouvé l’astuce. Si le Budget de 2015 interdit de faire de la publicité sur les jeux de hasard, toutefois, rien n’empêche d’informer les «zougader» du montant d’une cagnotte ou des résultats d’un tirage via un communiqué. La nouvelle publication l’aura compris avec une page entière de communiqué sur les résultats de la loterie Coronation ainsi que le montant du jackpot mensuel, sans oublier le rappel que «Part en vente kot coronation», car après tout «pour Rs 100 ou participe dans 200 billets» indique ce communiqué qui fait fi de la loi...

Dépression

Elle a fini par consulter un médecin. Un ministre qui était en tournée dans sa circonscription, mardi, a été mal reçu par ses mandants qui lui ont fait des reproches. Agacé, le membre du cabinet s’en est pris à sa «constituency clerk», lui reprochant de ne pas avoir fait son travail. Ce qui a plongé celle-ci dans la dépression.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires