Maiden Cup: le cheval White River égale un exploit vieux de 68 ans

Avec le soutien de
L’état-major de l’écurie Rameshwar Gujadhur ramenant fièrement White River au paddock.

L’état-major de l’écurie Rameshwar Gujadhur ramenant fièrement White River au paddock.

68 ans que le Champ de Mars attend qu’un tel exploit se réalise. White River, entraîné par Rameshwar Gujadhur et piloté par le Brésilien Manoël Nunes, entre par la grande porte au panthéon du turf mauricien en devenant, hier, dimanche 1er septembre, le premier cheval à enlever au cours de la même année le triplé historique Duchesse-Barbé-Maiden, après Pretty Mollie de l’écurie Clarenc en 1951.

White River. Tel un bulldozer dans le Maiden hier, il a écrasé ses adversaires, dont le double tenant du titre Enaad. De duel, il n’y en a pas eu puisque si White River a été exact au rendez-vous, le valeureux Enaad, qui avait marqué les deux dernières éditions de son empreinte, a craqué et retourné aux écuries avec une boiterie après une modeste 6e place à l’arrivée.

Champ de Mars – à l’exception de celui ou ceux qui avaient tenté de lui jouer un mauvais tour en recherchant auprès des autorités le désarçonnement de Manoël Nunes à la dernière minute – s’était levé comme un seul homme pour saluer son champion. White River est désormais adopté par le public. Et pour cause ! Puisqu’après Pretty Moillie en 1951, jamais un cheval n’a réalisé le triplé Duchesse- Barbé-Maiden. Voilà l’exploit rarissime qu’a réalisé, hier, le cheval de l’écurie Rameshwar Gujadhur appartenant à Chandra Guja-dhur et France Law. 68 ans que le Champ de Mars attendait un tel exploit, réalisé par trois autres chevaux avant Pretty Mollie : Damoiselle (Gujadhur – 1917), Ten Cents (Rochecouste – 1933) et Winking (Gujadhur – 1934).

Tenue douteuse

White River, dont la tenue paraissait douteuse sur le papier, a donné tort à ceux qui pensaient que le 2400m représentait un obstacle pour lui, eu égard à la manière dont il a dit “au revoir” au reste de l’opposition lorsqu’il mit le turbo au 400m.

Le 3 novembre prochain dans la Coupe d’Or, White River s’attaquera à un autre record. Celui de Winking, jument de l’écurie Gujadhur, qui avait remporté toutes les quatre classiques en 1934.

Si son entourage, dont principalement son entraîneur Rameshwar Gujadhur, assisté de Subiraj Gujadhur, mérite d’être salué pour le soin minutieux accordé à ce cheval, encore bébé dans son comportement à l’entraînement, mais ô combien valeureux et efficace en compétition, le jockeyship du Brésilien Nunes a également contribué au Show White River hier. Nunes a réussi un sans-faute, gardant son calme même lorsque le lead changea de visage plus d’une fois durant le parcours – de Cool At Heart à Our Emperor en passant par Dawn Raid lors du premier kilomètre.

Et lorsque l’ogre White River démarra au 500m, ses adversaires n’eurent d’autre choix que de jeter l’éponge. Il n’y avait absolument rien qu’ils pouvaient faire pour le contrer et ce fut dans un canter que le champion de Rameshwar Gujadhur franchit la ligne d’arrivée devant Alshibaa.

R. Gujadhur creuse l’écart

La moisson a été bonne pour l’écurie Rameshwar Gujadhur. Elle accentue son avance au classement des écuries avec Rs 9 171 000. A noter que le lauréat du Maiden empoche Rs 1 150 000 comme prix. L’écurie Rousset pointe au deuxième rang avec Rs 7 499 500.

Les réactions

Manoel Nunes (jockey) : “He is a good horse but he has to work”

“He is the best in town. I tried to do things simple way. He is very intelligent. He knows who is on him. Sometimes he refuses to work. I know the horse very well. You have to be strong with him. You can’t let him control you. He is a good horse but he has to work. If he doesn’t, he will not be fit to race. That’s a simple equation.”

Chandra Kumar Gujadhur (propriétaire) : “He is a popular horse”

“I’m of course very glad about this win. I trust Subira j and the team. The assistant trainer said to me that White River was 50 times better than in the Barbé. I was confident though it was on 2400m. White River did make something great. He is a popular horse. I’m proud to be part of it.”

Les outsiders à l’honneur

Cette journée classique a été témoin de quelques surprenantes arrivées. Ils sont trois à avoir déjoué les pronostics en s’imposant au nez et à la barde des favoris. Il y a d’abord eu la douche froide de Cool Water à Rs 7 000 dans l’épreuve d’ouverture. Il s’avérait délicat de pronostiquer en faveur de ce cheval compte tenu de ses dernières prestations.

Bis repetita dans la 2e course. Jamais dans le coup depuis le début de saison, on n’en croyait pas nos yeux en voyant Kemal Kavur résister au retour de Cash Call en fin de course. Aussi surprenant que cela puisse être, Kemal Kavur a apprécié le parcours raccourci. Il était offert à Rs 3 500 chez certains bookies.

Le coup de massue est arrivé dans la dernière épreuve. Jet Path put surmonter sans problème son couloir extérieur. Et une fois devant, il résista au retour de Never Fear et All Aboard. Il était proposé à Rs 4 000.

Simons ouvre son compteur

La nouvelle cravache de Daby n’a pas pris longtemps pour se signaler. Il mena Consul Of War à bon port. Ce coursier avait trop bien travaillé pour ne pas être inclus parmi les prioritaires de la course. De plus, il avait clipped heels la dernière fois, d’où la chute de son jockey. Le favori Good Buddy a eu un trajet difficile. Cette course doit être ignorée. Idem pour Master Of Spain qui a couru en épaisseur sur la partie initiale.

Doublé pour Rousset et Allet

Le clan Rousset s’est offert un beau doublé hier. King’s County fut le premier à se signaler dans la 6e course. Il fit la première partie de l’épreuve en quatrième épaisseur. On ne donnait pas cher de sa peau à cet instant mais il faut croire qu’il était dans un très bon jour. Il s’est imposé au finish.

J J’s Captain se chargea de ramener le coup double dans la 8e épreuve. Il put capitaliser sur sa ligne de corde. Une fois devant, il put résister à l’assaut de ses adversaires. Ce fut au tour de Nishal Teeha de briller après Juglall plus tôt.

L’écurie Allet a aussi fait dans le doublé. En sus de Jet Path, Promissory s’est montré pugnace en B36. Auteur d’une bonne prestation avant cela dans la même fourchette, Promissory l’a fait facilement dans la 3e course. Il a hérité d’un bon parcours dans le dos du meneur. A noter que le cheval de Vincent Allet a été très joué, passant de Rs 500 au call over à Rs 270.

Point d’erreur pour Moonrise Sensation

Très bon derrière Alshibaa et Perplexing la dernière fois, Moonrise Sensation a su saisir sa chance cette fois. Nunes sut jouer sa partition à l’issue d’une course en or. Spring Man nous a encore laissé sur notre faim. Il s’est mis à tirer après avoir été tamponné. On pense que son entraîneur devrait revoir sa tactique de course. Il devrait peut-être courir plus en retrait. West Coast Warrior a encore échoué sur le fil. Il aurait peut-être pu aspirer à mieux s’il avait trouvé le passage plus tôt. Une première 2019 ne devrait pas tarder à arriver lorsque les meilleurs de la division iront tenter leur chance en compagnie plus huppée.

Le déroulement

Cool At Heart fut le plus prompt comme prévu. Il était talonné de près par Dawn Raid. S’il avait trébuché au départ, White River put trouver une position en one-off sur la partie initiale avant de prendre les barres par la suite. Enaad se tint sur la hanche de White River, histoire de surveiller ses faits et gestes. Our Emperor devait tenter un move en descente pour la 2e fois. Stayer patenté, ce n’était pas une mauvaise idée, d’autant que le train n’était pas rapide. White River devait déboîter au 350m, forçant Enaad encore plus en épaisseur. Il n’y avait pas photo entre les deux, tant White River était à l’aise dans son action. La messe était dite au 200m. Alshibaa prendra la 2e place, ce qui est fort honorable à poids pour âge.

Le champagne a coulé à flot.
On a su fêter dignement le sacre de White River.
Le “Stable Supervisor” Dario Basset Rouget posant fièrement avec l’assistant-entraîneur
Subiraj Gujadhur.
Subiraj Gujadhur entouré des propriétaires Chandra Kumar Gujadhur
et France Law.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires