Rodrigues: aucun problème au sein de l’OPR, selon Serge Clair

Avec le soutien de
Le leader du parti avec Jean Noël Nemours (photo de g.) et Roxanna Collet.

Le leader du parti avec Jean Noël Nemours (photo de g.) et Roxanna Collet.

Il est catégorique. Pendant plus d’une heure, hier après-midi à Mont-Lubin, le leader de l’Organisation du peuple de Rodrigues (OPR), Serge Clair, a démenti les rumeurs persistantes qui circulent depuis une semaine à l’effet que ses deux élus dans la région 2, Jean Noël Nemours et Roxanna Collet, avaient essayé de soumettre leur démission du parti. Il rencontrait la presse en compagnie des deux prétendus démissionnaires.

«Depuis quelques jours, il y a eu beaucoup de déclarations et de questions. Nous voulons rassurer le peuple que Roxanna Collet et Jean Noël Nemours, élus de la région 2, sont dignes de confiance et solidaires du parti. Un leader d’un parti a même dit que deux membres ont soumis leur démission à la présidente de l’Assemblée régionale qui l’a refusée. Il a ainsi remis en question le rôle de la présidente. Celle-ci a même porté plainte à la police.» Serge Clair a ajouté que les deux prétendus démissionnaires ont rencontré les commissaires pour discuter de leur région et qu’une réunion politique y est prévue demain.

«Nos deux élus n’ont jamais soumis de démission. Nous avons eu une réunion d’explications et il y en aura d’autres. Nous allons nous pencher plus en profondeur sur leur région et recommencer les réunions de travail dans les villages les mardis et jeudis comme dans le passé», soutient Serge Clair. Il a lancé un message à la population afin que le travail puisse continuer.

Prenant la parole, Jean Noël Nemours a déclaré que les rumeurs qui ont circulé dans les médias ne sont pas fondées. «Nous sommes soudés comme une seule équipe. La grande famille de l’OPR peut compter sur nous. Je ne suis pas une prostituée politique et je ne suis pas à vendre. Nous avons été élus pour cinq ans et nous irons jusqu’au bout de notre mandat, en 2022.» Pour sa part, Roxanna Collet a remercié le leader de l’OPR pour sa confiance et son soutien. «Nous allons continuer à militer pour la région 2.»

Pour rappel, Johnson Roussety, leader du Front patriotique rodriguais écologique, avait déclaré à la presse mercredi qu’il détenait des informations selon lesquelles Roxanna Collet et Jean Noël Nemours avaient rencontré la présidente de l’Assemblée régionale, Marie Priscie Angela Spéville, pour soumettre leur démission. Le même jour, cette dernière avait fait une déposition à la police comme mesure de précaution pour fausses allégations et diffamation. Toutefois, des bruits de couloir laissent entendre qu’à la réunion d’hier, le leadership de Serge Clair devait être remis en question, mais que personne n’a eu assez de cran pour le faire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires