Bolivie: le président Morales se perd pendant une heure dans la jungle

Avec le soutien de
Le président bolivien Evo Morales participe à l'extinction d'un incendie de forêt dans l'est du pays, le 28 août 2019.

Le président bolivien Evo Morales participe à l'extinction d'un incendie de forêt dans l'est du pays, le 28 août 2019.

Le président bolivien, Evo Morales, s’est égaré pendant près d’une heure dans la jungle alors qu’il accompagnait des pompiers qui combattaient un incendie de forêt, a-t-il raconté jeudi.

«Nous avons eu une petite aventure la nuit dernière. Nous nous sommes perdus pendant presque une heure, mais grâce aux soldats, nous avons pu trouver le chemin pour retourner», a dit en riant le président à des journalistes à Robore (est).

La chaîne de télévision Uno a diffusé une brève vidéo amateur dans laquelle M. Morales répète en s’exclamant en pleine nuit: «Où êtes-vous? Où êtes-vous?»

Le président qui avait rejoint une équipe de pompiers forestiers, s’était égaré dans la forêt du village de Caballo Muerto, dans la municipalité de San Ignacio de Velasco, dans le département de Santa Cruz (est).

Evo Morales a déclaré jeudi à Robore que 342 incendies sévissaient dans cette région, soit le double de la veille.

Les incendies de forêt qui se sont intensifiés en août ont dévasté 1,2 million d’hectares en Bolivie depuis le mois de mai dans les régions de Chiquitanía et Pantanal.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x