Bel-ombre: des assiettes esthétiques faites de feuilles de palmiste

Avec le soutien de
Franceska devant une machine à compression qui donne leurs formes aux assisttes.

Franceska devant une machine à compression qui donne leur forme aux assiettes.

Des assiettes en feuilles de palmier, réutilisables et supportant un passage au four à micro-ondes. Avec en prime un look esthétique, sans vernis ni peinture !

Le projet a débuté en 2011 avec la coopérative Outgrowing dirigée par une femme, Franceska Spéville, habitant Rivière-des-Galets. Ce nouveau modèle commercial allait permettre à des Mauriciennes de gagner leur vie convenablement, échappant de ce fait à la pauvreté, et à subvenir aux besoins de leurs familles. Cela contribuera également à améliorer leurs efforts créatifs.

EIles produisent des assiettes à partir de feuilles de palmier séchées. Ces assiettes écologiques sont sans danger pour les aliments. CeIles-ci peuvent également contenir de l’eau chaude et d’autres substances liquides et sont adaptées au micro-ondes. 

Visibilité 

Cinq types d’assiettes (10 cm, 15 cm, 20 cm, 25 cm, 30 cm) sont produits dont le prix change en fonction de leur taille. Ce qui fait que ces prix varient également entre Rs 5 et Rs 30. «Nous souhaitons donner une nouvelle impulsion à notre affaire, mais nous devrons pour cela convaincre les clients de s’approvisionner chez nous, car nous n’avons pas une très bonne visibilité pour l’instant», soutiennent-elles. 

Tous les matins, Franceska et son mari partent pour Chamarel et Bénarès pour leur cueillette quotidienne de palmes.Le coffre se remplit de ces feuilles plus ou moins grandes, provenant des palmiers royaux, palmiers bouteilles et autres palmiers qui fleurissent à Maurice. Après un lavage à grande eau, les palmes sont adossées à un mur face au soleil pour le séchage et sont débarrassées de toute humidité. Une fois les feuilles collectées, Franceska les place dans des machines de compression.

«La machine doit atteindre une température moyenne de 200 degrés. Une fois les feuilles bien installées, elles prennent la forme d’une assiette», précise-t-elle. Franceska, mère de huit enfants, ajoute également qu’elle a besoin de plus de sponsors et de volontaires pour l’aider financièrement. 

«Avec l’interdiction de la vente de sacs en plastique à partir de 2016, Maurice prend le chemin d’une île durable. Nous croyons que ces feuilles de palmier sèches sont une ressource naturelle renouvelable qui peut être transformée de manière créative en produits intéressants pour un marché sophistiqué», dit avec espoir Franceska Spéville.

La feuille de palmier est 

100 % biodégradable 
100 % compostable 
Disponible en abondance 
Résistante - Imperméable

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires