Blue-Bay: déflorée après avoir fait l’école buissonnière

Avec le soutien de
Les trois filles se sont rendus à la plage de Blue-Bay avec leurs copains le mardi 20 août.

Les trois filles se sont rendus à la plage de Blue-Bay avec leurs copains le mardi 20 août.

Trois filles d’un collège d’État ont décidé de faire l’école buissonnière pour aller s’amuser avec leurs copains à Blue-Bay le mardi 20 août. Une d’entre elles, âgée de 15 ans aurait eu ses premières relations sexuelles à bord d’un van avec son petit coquin, pardon copain, âgé de 17 ans et habitant La Flora. Les deux autres couples pendant ce temps sont partis pour une virée sur la plage. Après cette belle journée passée à la mer, le chauffeur du van, un jeune de 19 ans, qui s’avère être l’un des copains d’une des collégiennes, les a conduites jusqu’à un arrêt d’autobus à Curepipe afin qu’elles puissent rentrer chez elles en toute sécurité… 

Oui mais voilà, l’affaire a tourné au vinaigre. Le vendredi 23 août, une dispute a éclaté entre les filles et elles ont fini par tout déballer à la direction du collège. Elles ont été emmenées au poste de police de Nouvelle-France. 

Celle qui a été déflorée a alors craché le morceau face aux policiers en compagnie de sa tante et d’un family welfare officer. Par la suite, elle a été admise à l’hôpital de Rose-Belle pour être examinée par un médecin de la police.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x