Jardin de la Compagnie: le bébé retrouvé est un mort-né

Avec le soutien de
La macabre découverte a été faite hier, samedi 24 août, au Jardin de la Compagnie.

La macabre découverte a été faite hier, samedi 24 août, au Jardin de la Compagnie.

Qui a bien pu commettre une telle atrocité ? Qui a bien pu disposer du corps de ce bébé de sexe féminin, âgé d’un jour, dans un sac ? L’autopsie pratiquée hier, samedi 24 août, a conclu qu’il s’agit d’un cas de mort-né. Le petit être, qui portait encore le cordon obilical, était mort à la naissance et a été froidement abandonné au jardin de la Compagnie, hier après-midi… 

En attendant de mettre la main sur les coupables, les hypothèses vont bon train. Selon les infos disponibles à hier, la police de Pope Hennessy aurait reçu un appel anonyme, demandant aux officiers de se rendre sur place… Les officiers du Scene of Crime Office ont également été sollicités. L’ambulance de l’hôpital Jeetoo y était déjà. Une enquête a été initiée par les limiers de la Crime Investigation Division de Port-Louis, sous la supervision de l’ACP Deonarain. 

C’est aux alentours de 13 heures que le petit corps sans vie a été retrouvé à l’arrière des toilettes, dans un sac en plastique. Ceux qui s’occupent du nettoyage des W.-C sont encore sous le choc, stupéfaits. Personne n’ose se prononcer sur les récentes allées et venues en ce lieu, de peur sans doute d’être interrogé par la police. «On n’a rien vu…» 

Les quelques filles de joie rencontrées sur place sont aussi sans voix. Ce qu’elles ont vu leur a glacé le sang. C’était l’horreur. Avant ça, elles aussi n’ont rien remarqué d’anormal. L’une d’entre elles souhaite prendre la parole. «Zistéman, mo fek al fer letour twalet laba taler-la, monn trouv enn sak, mo pann port atansion ki ti éna ladan…» Et d’ajouter : «Ena enn lom ti pé kas enn poz laba ek so 35, mo krwar limem inn dekouver sa…» 

Des prélèvements d’ADN ont été effectués sur le sac et le rapport du Forensic Science Laboratory devrait orienter l’enquête. Les images des caméras placées à différents endroits du jardin de la Compagnie seront analysées minutieusement afin de mettre la main sur le coupable. À savoir que le corps du bébé venait d’être «déposé» car le cadavre était encore chaud au moment où il a été découvert… 

Ce qui est certain, c’est qu’il s’agit visiblement d’un «enfant non-désiré». Qui a bien pu faire une telle chose à un bébé ? Seule l’enquête le déterminera… 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires