Duval: «Collendavelloo restera un nain politique»

Avec le soutien de

«Je ne vais pas gaspiller ma salive à critiquer un nain politique. Je n’ai pas de temps à perdre avec Ivan Collendavelloo. Linn né enn ti nin, li pou res enn ti nin politik mem. Point à la ligne.» C’est la réplique de Xavier-Luc Duval au leader du Muvman Liberater (ML). Le dirigeant des Bleus s’exprimait hier soir,vendredi 23 août lors d’un congrès à Trèfles, Rose-Hill. Soit dans la circonscription n°19, Stanley – Rose-Hill, où Ivan Collendavelloo a été élu lors des élections générales de 2014. Le leader du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) réagissait, en fait, à une déclaration de son homologue du ML. Ce dernier avait affirmé, lors d’une cérémonie mardi, que «le PMSD n’est pas un grand parti».

Durant le congrès, Xavier-Luc Duval a révélé le contenu du premier chapitre du programme du PMSD, qui est en voie de réalisation. «Celui-ci traitera de la façon dont se dérouleront les choses dans une coalition avec le PMSD. Ce sera dans le respect de chaque partenaire et du programme, le dialogue et en accorité. Sat bwar dile so enn sel fwa. Nou pa le avan eleksion ou enn gran mari apre ou vinn lennmi sa dimounn-la», a-t-il expliqué.

 
 

Le leader des Bleus a aussi déclaré que «le parti prend l’engagement de ne pas pratiquer de chasse aux sorcières ni de politique de vengeance». Pour Xavier-Luc Duval, «Maurice n’est pas le Congo, le Rwanda, l’Amérique du Sud. Maurice c’est Maurice. Et en tant que politicien, on respecte notre prochain. PMSD pankor anons so swa... Si ena dimounn inn fote, ki li dan gouvernman ou loposision, li paye. Mé fer enn politik vanzans direk lor nou kamarad pa pou ena». D’ajouter qu’il est temps qu’on cesse «kol lafis, met oriflam, gat nou pei» à l’heure où le numérique a droit de citer.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires