Factures Sinatambou: l’humour mène Anju Ramgulam aux Casernes ce vendredi

Avec le soutien de
La journaliste Anju Ramgulam doit se rendre au CCID en début d’après-midi de ce vendredi 23 août, après une plainte du ministre Sinatambou.

La journaliste Anju Ramgulam doit se rendre au CCID en début d’après-midi de ce vendredi 23 août, après une plainte du ministre Sinatambou.

Elle est convoquée aux Casernes centrales ce vendredi 23 août, en début d’après-midi. Notre collègue, Anju Ramgulam, nous a déclaré, ce matin : «Je vais être cuisinée par les enquêteurs à cause d'un plat de pâtes. Espérons zot pa pou tro manz mo lefwa.»

La cause de cet interrogatoire ? Son billet parodique intitulé «Etienne : ʺpa vinn gat makaroniʺ», publié le 16 août. Il est visiblement resté en travers de la gorge d’Etienne Sinatambou, qui l’a trouvé indigeste.

Hier, c’est la rédactrice en chef de Sunday Times, Zahirah Radha, qui a été convoquée. Le ministre de l’Environnement et de la Sécurité sociale a en effet porté plainte pour Breach of Information and Communication Technologies Act et diffamation contre Sunday Times et l’express dimanche.

Nous reviendrons sur cette convocation tout à l’heure, en attendant, #patoussnouAnju !

Publicité
Publicité

Depuis le 11 août, les articles ne cessent de défiler au sujet d’Etienne Sinatambou. Tout a commencé avec un séjour et un dîner «free of charge» à l’hôtel Maritim. Puis des factures de restaurant qu’auraient payées ses ministères, Environnement et Sécurité sociale, notamment à l’hôtel Labourdonnais. Retrouvez ce qu’on peut ironiquement appeler le «miamiamgate».

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires