Jeux d’Afrique – Boxe: Jean-Luc Rosalba en quête du précieux métal

Avec le soutien de
Le pugiliste de 24 ans compte sur l’expérience et la confiance engrangées durant les Jeux des îles pour se hisser sur la plus haute marche.

Le pugiliste de 24 ans compte sur l’expérience et la confiance engrangées durant les Jeux des îles pour se hisser sur la plus haute marche.

Médaillé de bronze chez les 69 kg à Brazzaville en 2015, Jean-Luc Rosalba est en quête d’une deuxième médaille aux Jeux d’Afrique. Au Maroc, il sera en compétition chez les 75 kg, soit une catégorie supérieure à celle où il fut recompensé en 2015. Le Flacquois souhaite cette fois l’or. «C’est l’ambition de tout sportif dans une compétition : atteindre le plus haut sommet», dit-il.

Le pugiliste, qui fêtera ses 24 ans le 18 novembre prochain surfe actuellement sur une bonne vague. «Pour les Jeux des îles, j’ai bien relevé le défi, alors pourquoi ne pas continuer !» lâche-t-il. En finale de la catégorie des 75 kg, le 26 juillet, Jean-Luc Rosalba a effectivement, montré sa rage de vaincre. Face à lui, il avait le Comorien Mdahoma Mohamed. Ce dernier était tout aussi déterminé et Jean-Luc Rosalba a dû faire preuve d’aplomb. «Après les deux premiers rounds, je savais que j’étais encore dans la balance. Donc, j’ai débuté le troisième round avec beaucoup d’envie. Je voulais à tout prix gagner», lâche-t-il. Au fil des attaques, il a fini par envoyer son adversaire au tapis. Médaillé de bronze chez les 69 kg à La Réunion, il obtient enfin l’or. «C’était vraiment un moment d’émotions intenses», dit-il.

Du 20 au 29 août à la salle Al Amal, le Flacquois espère rééditer le même exploit. «Je compte sur ma bonne étoile et aussi sur les sacrifices faits au cours des dernières années », lâche-t-il. Jean-Luc a débuté la boxe en 2005 avec son oncle, Dominique Rosalba. Il a remporté son premier titre de champion de Maurice élite en 2013 dans la catégorie des 69 kg.

Pour sa dernière expédition au niveau continental, dont les championnats d’Afrique 2017, il se rappelle avoir manqué le podium de près. Il avait perdu son quart de finale contre le Congolais, Mpi Anaue Ngamissengue. Chacun des cinq juges avait accordé un point de plus au Congolais (29-28). «Cette fois, je tenterai de me démarquer largement à chaque combat pour éviter toute ambiguïté», affirme le boxeur mauricien.

«Il a ses chances»

Pour Indiren Ramsamy, notre représentant chez les 75 kg a toutes les chances d’atteindre ses objectifs. «Certes le niveau des Jeux d’Afrique sera au-delà de celui des Jeux des îles mais les boxeurs mauriciens ont été préparés en conséquence. Donc, il a ses chances», affirme le président de l’Association mauricienne de boxe (AMB).

Outre Jean-Luc Rosalba, l’AMB compte sur Sharvin Beedassee (52 kg), Mikey Denis (57 kg), Richarno Colin (63 kg), Merven Clair (69 kg), Christophe Otendy (81 kg) et Cédric Olivier (91 kg) pour les Jeux d’Afrique. «L’objectif fixé est de deux ou trois médailles d’or», laisse échapper Indiren Ramsamy.

Les boxeurs mauriciens sont donc appelés à faire mieux qu’en 2015 à Brazzaville. Kennedy St-Pierre, forfait pour ce déplacement pour des raisons de santé, avait décroché l’unique médaille d’or de la sélection de boxe. Il avait brillé dans la catégorie des -91 kg alors que la deuxième et dernière médaille avait été remportée par Jean-Luc Rosalba.

Jusqu’ici, la meilleure performance mauricienne aux Jeux d’Afrique a été réalisée en 2011. Avec cinq boxeurs en lice, l’équipe avait terminé en deuxième position du tournoi grâce aux trois médailles d’or remportées par Bruno Julie (56 kg), Richarno Colin (64 kg) et Kennedy St-Pierre (75 kg). John Colin avait, alors, décroché une médaille de bronze chez les 60 kg.

La sélection 2019 a quitté Maurice hier pour Rabat. «Les boxeurs auront une semaine pour s’acclimater et peaufiner la préparation», ajoute Indiren Ramsamy. Ce dernier fera le déplacement en tant que représentant du comité olympique mauricien. Trois membres du staff technique national dont le Directeur technique national, Roberto Ibanez Chavez, l’entraîneur national, Judex Bazile et l’entraîneur, Josian Lebon accompagneront les boxeurs.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires