Faux affidavit allégué : Jaykar Gujadhur démissionne de la Law Society

Avec le soutien de
Me «Jiki» Gujadhur aurait fait un faux affidavit dans un litige concernant la famille Hurhangee.

Me «Jiki» Gujadhur aurait fait un faux affidavit dans un litige concernant la famille Hurhangee.

Dernier rebondissement dans l’affaire impliquant Me Jaykar Gujadhur. Ce Senior Attorney a choisi de soumettre sa démission comme vice-président de la Law Society ce mardi 13 août. C’est ce qu’affirme Me Zubeida Salajee, présidente de l’ Ordre des avoués. Elle précise que Jaykar Gujadhur, accusé d’avoir fait un faux affidavit pour sa cliente dans un litige concernant la famille Hurhangee, démissionne temporairement , le temps de l’enquête.

Cette affaire remonte à septembre 2018. Dans un affidavit rédigé par Me Jaykar Gujadhur, au nom de sa cliente, veuve Champa Kumari Hurhangee, une octogénaire, il est clairement indiqué que «the Ministère Public has no objection that Mr Marin and I, Champa Kumari Hurhangee, be appointed as Sub-Guardian and Guardian».

Or, dans une déposition devant la Family Court en date du 10 octobre 2018, l’avouée du ministère public, Me Anatasiya Seenauth, avait apporté un démenti à cet affidavit rédigé par Me Jaykar Gujadhur. Elle a informé le juge Iqbal Maghooa que cette institution «has NOT stated that it has no objection that Mr Marin and the applicant (Champa Kumari Hurhangee) be appointed Sub- Guardian and Guardian». En fait, l’avouée Seenauth a précisé en Cour, le 25 juillet 2018, que le ministère public «will file conclusions after hearing parties.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires