Festival Nou Le Morne: découvrez le programme

Avec le soutien de
Les habitants seront formés à la réalisation de structures en bambous par Fatima Martin.

Les habitants seront formés à la réalisation de structures en bambous par Fatima Martin.

Dans le cadre de la troisième édition du festival Nou Le Morne au Green Village, Coteau-Raffin, Action Développement Le Morne (ADM), une organisation mauricienne à but non lucratif, créée en 2016 par Agathe Desvaux de Marigny, a contacté des artistes internationaux afin de renforcer son implication dans la communauté à travers la formation et la supervision des artisans et des entrepreneurs pour qu’ils s’occupent de la partie restauration du festival. En effet, l’organisation tient à ce que les habitants soient partie prenante du festival Nou Le Morne, qui se déroulera les 23 et 24 août.

Ces initiatives relèvent du premier axe stratégique de l’ONG, de faire en sorte que les habitants décideurs et acteurs de leur avenir améliorent leurs conditions de vie. Par conséquent, les activités organisées toucheront la communauté locale dans son ensemble et mettront l’accent sur le respect de l’environnement, l’un des principaux objectifs du festival. Cette année, l’ONG a contacté des artistes internationaux pour réaliser les projets de communauté.

Fresque murale

Ce Festival Nou Le Morne verra l’aboutissement de plusieurs activités comme : Une fresque sur les murs du centre social du Morne. Ce projet permettra à dix jeunes de collaborer avec Okuda San Miguel afin d’embellir le centre social du village du Morne et de renforcer leur sentiment d’appartenance et d’accomplissement personnel. Pour chacune de ses créations, l’artiste investit le territoire sur lequel il travaille. Inspiré principalement par l’environnement et ses habitants, Okuda San Miguel tient à contribuer à l’amélioration progressive de la société en invitant le public à réfléchir sur le Street art.

Trois artistes internationaux seront actifs lors de ce festival :

Fatima Martin

Fatíma Martín, architecte de profession, s’est spécialisée dans la construction de structures en bambou. Diplômée de l’école d’architecture de Madrid, l’artiste espagnole vit en Inde depuis 2011. Elle sera en résidence à Maurice pour construire les structures du Festival Nou Le Morne et pour organiser des ateliers gratuits à l’intention des villageois. Ces ateliers visent à enseigner de nouvelles connaissances et techniques sur un environnement durable aux habitants et les inclure dans l’organisation du festival.

Okuda San Miguel

Titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts, l’Espagnol Okuda San Miguel est un artiste de rue de renommée internationale dont le langage iconographique est composé de structures géométriques visibles dans les rues ou dans des endroits abandonnés à travers le monde. Okuda San Miguel est notamment connu pour avoir transformé un bâtiment abandonné en église espagnole. Cette oeuvre baptisée Le temple de Kao est devenue une icône de l’art contemporain. Okuda San Miguel est suivi par plus de 266 000 personnes sur Instagram.

Miguel Ángel García

Miguel Ángel García est photographe et artiste plasticien. Ses oeuvres sont une fusion de disciplines et techniques. Dans des projets récents développés après une intense documentation, l’artiste a concentré sa création artistique dans une relecture du territoire, trouvé des significations dans des images telles que des couches et une synthèse et réflexion sur ce que chaque image montre et cache. Dans le cadre du Festival Nou Le Morne, l’artiste propose 15 photographies de sa série Waterproof Creatures, mettant en évidence l’impact du plastique sur nos océans et leur faune. Une exposition permanente de ses oeuvres sera installée.

Buts de l’activité

Les objectifs de cette activité qui sera filmée de bout en bout sont de :

Renforcer la visibilité du centre social du Morne et l’intérêt des habitants, surtout des jeunes

Favoriser la collaboration parmi les jeunes

Renforcer le sentiment d’appartenance et le sens de réalisation personnelle chez les jeunes qui y ont participé.

Pour ce faire, l’artiste et son assistant travailleront en collaboration avec l’ONG ADM pour la réalisation d’un film unique et d’une fresque murale très colorée, inspirée par l’environnement et les missions du centre social du village.

Les activités du Festival Nou Le Morne seront visibles sur les réseaux sociaux consultés nationalement et internationalement et permettront aux jeunes participants d’être récompensés et ce faisant, de renforcer leur estime de soi.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires