Netflix augmente ses tarifs pour tous ses abonnés

Avec le soutien de

Dans un email, Netflix a indiqué que la hausse de ses tarifs évoquée il y a un mois allait devenir effective pour ses abonnés, faisant passer l’abonnement Standard de 10,99 euros par mois à 11,99 euros.

Netflix fait régulièrement des tests afin de voir s’il prend ou non la décision de hausser ses tarifs dans différents pays du monde. Il y a quelques mois, les prix des abonnements au service de streaming américain ont augmenté aux États-Unis, passant de 7,99 dollars par mois à 8,99 dollars et de 11 dollars par mois à 13 dollars.

À l’époque, cela n’avait concerné ni l’Europe ni la France. Mais peu après cette évolution, des utilisateurs européens ont remarqué des changements dans les tarifs de Netflix, ce qui avait poussé le service de streaming à déclarer qu’il faisait effectivement des tests.

Augmentation le 1er septembre

Peu après, la hausse des prix de Netflix en France a été confirmée, faisant passant l’abonnement Standard de 10,99 euros à 11,99 euros et l’abonnement Premium de 13,99 euros. Pour sa part, l’abonnement Essentiel à 7,99 euros n’avait pas été impacté.

Ces nouveaux changements ont été annoncés il y a un mois et il était prévu qu’ils soient appliqués par Netflix les semaines suivantes pour les abonnés. À l’inverse, ceux-ci sont entrés directement en vigueur pour les nouveaux utilisateurs de la plateforme. Ceux-ci semblent effectifs puisque certains abonnés de la plateforme de streaming ont reçu un email de la plateforme le jeudi 1er août.

Dans celui-ci, il est donc indiqué que le prix de l’abonnement Standard passera de 10,99 euros par mois à 11,99 euros, soit le montant évoqué il y a un mois. Cette modification sera vraisemblablement effective à partir du 1er septembre. Netflix indique que celle-ci permettra de «proposer une offre de divertissement encore plus riche et améliorer votre expérience Netflix». Aucun détail supplémentaire n’est évoqué dans l’email.

Si Netflix a fait son arrivée en France en 2014, le service de streaming a déjà procédé à des hausses tarifaires allant de 33 % pour l’abonnement Premium à 37,5 % pour l’abonnement Standard.

Il est intéressant de rappeler que Netflix s’apprête à faire face à de nouveaux concurrents qui prendront incontestablement de l’ampleur dans les années à venir. D’une part, le service de streaming d’Apple devrait être disponible avant l’hiver 2019 aux USA, où Disney lancera sa plateforme le 12 novembre. Pour sa part, cette dernière a déjà annoncé des tarifs inférieurs à ceux de Netflix, mais l’on peut supposer qu’il s’agit de prix d’appels pouvant aussi croître dans les années à venir.

L’année 2019 s’annonçait exceptionnelle pour Netflix, mais la firme va peut-être devoir revoir ses ambitions à la baisse. Après avoir convaincu 9,6 millions d’abonnés lors du premier trimestre (pour un chiffre d’affaires de 4,5 milliards de dollars), ses récents résultats montrent des signes de ralentissement.

Certes, les finances ne sont pas dans le rouge, surtout que le cap de 150 millions de souscriptions est désormais passé. Les trois derniers mois ont notamment permis de recruter 2,83 millions de clients. Mais les prévisions tablaient sur cinq ! Plus étonnant encore, le marché américain montre des signes de réel repli. La firme visait 350 000 clients supplémentaires, mais elle en a finalement perdu 130 000. Une première en sept ans. Plusieurs éléments permettent de comprendre ces chiffres.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires