SOS Villages d’Enfants Maurice: Tout faire pour que les enfants s’épanouissent

Parce que chaque enfant a besoin d’amour et d’attention pour développer pleinement son potentiel, il est de notre devoir, nous adultes, de veiller à leur épanouissement. Malheureusement, certains enfants ont déjà un parcours chaotique et grandissent avec difficulté. D’où l’urgence d’utiliser tous les moyens disponibles pour répondre à leurs besoins.

Ils ont l’âge de l’insouciance et pourtant, certains ont déjà un vécu empreint de tristesse et de difficultés. Issus de familles dysfonctionnelles, ces enfants sont en manque de repères et n’ont pas l’encadrement nécessaire. Comment donc se reconstruire au moment même de la construction de soi ? Comment encadrer ces enfants fragilisés par la vie ? Certaines associations dédiées au bien-être des enfants œuvrent chaque jour pour que leurs protégés puissent avoir une vie meilleure. Chez SOS Villages d’Enfants Maurice, la création d’un environnement familial sain est essentielle pour l’épanouissement des enfants.

Une famille pour les enfants en difficulté

Parce que la famille tient un rôle crucial dans le développement d’un enfant, la mission de SOS Villages d’Enfants est d’offrir aux enfants un cocon sécurisé, sain et rempli d’affection. Ils sont encadrés par des «caregivers» (mamans SOS) qui les accompagnent au quotidien. Sous l’aile des mamans SOS, les enfants en difficulté redécouvrent ainsi une vie familiale aimante et respectueuse. En parallèle, ils mènent une vie quasi normale… vont à l’école, font des activités, s’amusent et se responsabilisent.

Une formation pour les mamans SOS

Récemment, les « caregivers » ont suivi des sessions de formation sur le thème « Lien entre adultes et enfants en centre d’accueil ». En effet, ces mamans SOS doivent dans la plupart des cas, faire face à des enfants « brisés », avec un lourd passé. Il n’est pas souvent évident de savoir comment réagir dans ces situations. L’objectif de ces sessions était donc de permettre aux « caregivers » des deux Villages d’Enfants SOS Maurice situés à Beau-Bassin et à Bambous, aussi bien que ceux des maisons SOS intégrées dans la communauté, de développer les compétences et outils nécessaires pour accompagner ces enfants dans leur épanouissement personnel.

Dispensée en huit sessions de 4 heures, à raison d’une fois par semaine, la formation a permis aux participantes de faire un travail de remise en question afin de mieux accepter les enfants qu’elles accueillent. L’attachement et le détachement ont aussi été abordés, ainsi que l’accompagnement éducatif en fonction des besoins de l’enfant. Les mamans SOS ont notamment pu développer une capacité de résilience, particulièrement importante pour surmonter certaines difficultés liées à leur métier.

Un accompagnement de l’enfant à tous les niveaux

Dans sa mission de l’épanouissement de l’enfant, SOS Villages d’Enfants Maurice réalise en ce moment le projet d’un centre de développement et de remédiation à buts thérapeutiques. Ce qui a pour objectif d’aider les enfants dans leur construction de soi. Les interventions répondent à des problématiques précises, dont la gestion des émotions et la construction de l’estime de soi. Art-thérapie, théâtre, yoga, jardinage mixte, mais aussi ateliers thématiques liés à la société, tel que le problème de la drogue, sont autant d’interventions mises en place pour accompagner les enfants dans leur développement.

Caption

Un travail de géant pour nos petits

Chez SOS Villages d’Enfants Maurice, les défis sont grands, car liés à ce que les enfants ont vécu, voire subis, dans leur plus tendre enfance. Sexualité précoce, agressivité, refus des règles, influence « peer to peer »… les « caregivers » ont souvent des situations compliquées à gérer. De ce fait, SOS Villages d’Enfants Maurice a une politique de zéro tolérance lorsqu’il s’agit de prendre des actions par rapports aux incidents rapportés. Un « Child Protection Officer », ainsi qu’un psychologue sont notamment là pour aider en cas de besoin.

Des difficultés, mais aussi de la joie !

Oui, le quotidien n’est pas toujours rose pour les enfants de l’association, mais celle-ci se fait un point d’honneur à mettre du bonheur dans leur vie. Autant que possible, des activités sont organisées en dehors de l’enceinte des deux Villages d’Enfants SOS Maurice. Récemment, les enfants ont même assisté aux activités des JIOI, notamment à la cérémonie d’ouverture. Sinon, ils font des sorties au grand air, s’amusent dans les parcs de loisirs, découvrent la pâtisserie, vont à la pêche… des moments précieux pour de grands moments de bonheur.


Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x