Logement: les 122 appartements de la NHDC Bassin attendent leurs propriétaires

Avec le soutien de
Les appartements NHDC, à Bassin, sont prêts à 85 %.

Les appartements NHDC, à Bassin, sont prêts à 85 %.

Leur allocation avait suscité une controverse qui a mené à la révocation et à un procès de l’ex-ministre du Logement, Showkutally Soodhun. Ces logements sociaux sont sur le point d’être achevés et attribués.

«Les travaux sont complétés à 85 %», a avancé Gilles L’Entêté, directeur de la National Housing Development Company (NHDC), mercredi, à propos des 122 appartements de la NHDC en construction à Bassin. C’était lors de son contre-interrogatoire par le représentant de la poursuite, Me Mehdi Manrakhan, dans le procès intenté à l’ex-ministre du Logement et des terres, Showkutally Soodhun. Ce dernier est accusé d’avoir proféré des propos à relents communautaristes autour de l’allocation de ces logements, lors d’une réunion le 17 juillet 2017 à son ministère. 

Le design des appartements de la NHDC, à Camp-Levieux, est différent des autres.

L’express s’est rendu sur place, hier, pour un constat des lieux. Quelques ouvriers de Super Construction Ltd sont visibles sur le site, avant de disparaître pour la pause déjeuner. Les rangées de duplex de couleur beige semblent presque prêtes à être livrées. Ces logements sociaux ont été construits sur des terres appartenant à la propriété sucrière de Medine, qui les a allouées au gouvernement pour ce projet. Les fenêtres et portes en aluminium sont déjà installées. Chaque duplex a un muret et un petit coin jardin. Quant à la route qui sépare les rangées de duplex, elle attend d’être asphaltée. On peut même voir une tractopelle dans l’allée. 

À l’arrière des appartements, quelques familles ont fait construire leur petit nid douillet, juste avant que ne débute la construction des appartements de la NHDC. Rencontrée sur place, une des propriétaires avance que cela fait 12 ans depuis que ce morcellement a été développé. Elle confie être l’une des premiers à avoir construit ici. Le fait d’être voisin avec des résidents de la NHDC l’incommode-t-elle ? «Laissons les on-dit de côté. Je n’ai aucun problème à ce qu’il y ait des maisons de la NHDC. Pendant longtemps, il y avait des champs de cannes vis-à-vis de ma maison. Là, il y a un développement. Il y a une grande amélioration.»

À Chebel, c’est un ton clair qui a été choisi. Ces appartements attendent d’être livrés.

Gilles L’Entêté affirme qu’aucun appartement n’a été alloué pour le moment. Lors de son contre-interrogatoire mercredi, il a expliqué que les entretiens ont débuté le 1er mars 2019, pour ceux ayant fait une demande pour un logement dans la région. Les entretiens se poursuivront jusqu’au 18 août.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires