Underground Rock Festival: en force !

Avec le soutien de

La seconde édition de l’Underground Rock Festival a lieu actuellement au Jam Inn à Petite-Rivière. Après un hommage à Metallica, programmé hier soir, aujourd’hui la scène rock réunira plusieurs artistes locaux. Cette année, ce festival, qui a pour but de promouvoir le rock dans le paysage local, présentera de nouveaux groupes mettant en avant divers styles de rock. Nous vous proposons de découvrir quelques-uns.

Revolt pour du Heavy Metal 

Ayant débuté sous l’intitulé Breed Apart, le groupe a changé de nom en 2013 pour devenir Sepultura. Passant des reprises à la composition, un nouveau rebranding s’est imposé et c’est ce qui leur a fait prendre l’appellation de Revolt. Composé de Dev à la guitare, Steeven à la batterie, Arsh au chant et Miven à la basse, Revolt s’inspire de divers groupes de renom tels que Metallica, Decapitated, Bloodbath, Carcass et Gojira, entre autres. «À Maurice, il n’y a pas beaucoup de lieux qui acceptent de produire ce style de musique. Participer à ce festival est par conséquent une aubaine. Nous souhaitons pouvoir exposer notre musique à un public plus large», explique Dev Woodit, porte-parole du groupe.

Morigan l’alternative rock

C’est en 2015 que cinq amis ont décidé de fonder le groupe Morigan, mais ce n’est qu’en 2017 que la formation s’est réellement lancée. Aujourd’hui avec Alexandre à la guitare, Vincent au chant, Julien à la batterie, Ryan à la basse et Olivier, Morigan se met en scène. «En participant à ce festival, nous souhaitons mieux faire connaître notre musique. Nous espérons qu’il y aura beaucoup de personnes présentes ce soir et qu’elles prendront plaisir à écouter ce que nous leur présenterons», souligne Olivier. S’inspirant de divers groupes rock internationaux dont Foo Fighters, Audioslave et Alter Bridge, entre autres, Morigan a lancé son premier single intitulé Grand Masters en janvier sur les réseaux sociaux. «Nous avons beaucoup de compositions et nous souhaitons lancer notre premier album l’an prochain», souligne Olivier. Un groupe à suivre.

Le rock métissé de Dylan Gooriah

Dylan Gooriah, ou plus simple ment GRH de son nom de scène, - a une longue carrière dans la musique. Faisant partie de divers groupes, il a partagé la scène avec plusieurs artistes de renom dont Ziskakan, Maya Kamaty, Éric Triton, Damien Elisa et Menwar, entre autres. Ce n’est qu’en 2015 qu’il s’est lancé dans une carrière solo. Son deuxième single intitulé Nou Lavi, 2017, a terminé parmi le top 20 sorti en des radios locales. GRH prépare actuellement un nouvel album. Ce soir, il sera accom pagné de Steven Bernon à - la basse, Danny Louison au clavier et Fabrice Ramalin gum à la batterie. - «Ce festival c’est aussi notre première - scène cette année. Comme je prépare mon album, c’est une belle plateforme pour toucher un maximum de personnes», explique le chanteur. GRH présente un rock fusionné, agrémenté de blues et de funk.

Infos pratiques 

Outre la présence de Revolt, Morigan et Dylan Gooriah, le public présent aujourd’hui au Jam Inn pourra apprécier le répertoire de WarField, Crossbreed Supersoul, King of None et Amakartus. Les portes s’ouvriront dès 17 heures. Des cosplayers, beer pong, street magic, tattoo corner, food court, vente de CD & T-shirt, Expo Vinyle, projections et d’autres surprises sont attendues. Les billets sont disponibles sur le réseau Ôtayo, Marideal.mu et à travers divers points de vente à travers le pays.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires