Tourisme et immobilier: NMH restructure ses activités immobilières autour de Semaris Ltd

Avec le soutien de
Quelque 174 arpents aux Salines Rivière-Noire sont destinés à la construction de l’hôtel Les Salines Beachcomber Golf Resort & Spa.

Quelque 174 arpents aux Salines Rivière-Noire sont destinés à la construction de l’hôtel Les Salines Beachcomber Golf Resort & Spa.

Le groupe hôtelier s’appuie sur une meilleure lisibilité de ses opérations suivant la séparation de ses activités hôtelières et immobilières. Avec à la clé la cotation de sa fililale, Semaris Ltd.

  • Listing du pôle immobilier sur le DEM avant le 30 septembre

C’est définitif. Le premier groupe hôtelier, NMH, dont le CEO est Gilbert Espitalier-Noël, s’est engagé à séparer ses actifs immobiliers et hôteliers. Sa filiale, Semaris Ltd, appartenant à 100 % à NMH, assurera la gestion de son portefeuille immobilier et sera éventuellement coté sur le marché du Development and Enterprise Market (DEM) avant la fin de l’année financière du groupe, soit avant le 30 septembre, avec une capitalisation boursière de plusieurs milliards de roupies.

Cette démarche vise à restructurer les opérations de NMH autour de deux entités stratégiques distinctes. Ainsi, le pôle hôtelier se recentrera sur son cœur de métier qu’est le tourisme, alors que Semaris Ltd sera chargée de mener les projets de développement immobilier sur les terres qui lui appartiennent.

Dirigé depuis août 2018 par Stéphane Poupinel, qui a une longue expérience dans le domaine de l’immobilier, nous dit-on, Semaris Ltd sera appelée à développer les actifs immobiliers du groupe situés à Maurice, aux Seychelles et au Maroc.

Cette restructuration permettra de réduire l’endettement supporté aujourd’hui par les opérations hôtelières, une partie de ce passif étant transférée à Semaris Ltd. À ce jour, le groupe hôtelier est confronté, avec ses filiales, à des dettes se chiffrant à Rs 15 milliards.

Le portefeuille immobilier de Semaris Ltd comprendra au terme de cette restructuration un site de 174 arpents aux Salines Rivière-Noire, à l’arrière de l’emplacement qui accueillera l’hôtel Les Salines Beachcomber Golf Resort & Spa; des terres d’une superficie de 2 arpents 80 perches aux Salines Rivière-Noire, sur lesquelles un projet IHS sera entrepris; un important patrimoine foncier de quelque 150 arpents aux Seychelles; et des terres de Domaine Palm, à Marrakech, au Maroc.

Aux Salines Rivière-Noire, Semaris Ltd développera, en partenariat avec Safran Landcorp, 220 villas et un parcours de golf sous le Property Development Scheme (PDS). Les documents pour l’obtention du PDS Certificate et du permis EIA ont déjà été soumis aux autorités. Les autorisations requises devraient être obtenues d’ici la fin de l’année. La campagne pour la commercialisation des villas est prévue pour début 2020.

L’expertise de Safran Landcorp Ltd, dirigée par Cyril How King Sang, a été recherchée pour ce projet, nous dit-on, compte tenu de son expérience internationale dans le développement de projets résidentiels et de ses réseaux commerciaux. Aussi, la direction de NMH est convaincue que ce partenariat ajoutera de la valeur aux actions de NMH à court et moyen termes.

Dans la foulée, Semaris Ltd projette également de construire 56 unités sous le régime Investment Hotel Scheme (IHS) aux Salines. Une lettre d’approbation a déjà été reçue de l’Economic Development Board (EDB). L’exécution de ce projet se fera parallèlement avec celle de l’hôtel Les Salines Beachcomber Golf Resort & Spa.

Ce projet immobilier selon la formule PDS sera répliqué aux Seychelles où le Seychelles Investment Board a déjà donné son feu vert pour le développement d’un projet intégré comprenant 112 unités.

Quant au Maroc, Semaris Ltd lancera la seconde phase de développement immobilier avec la construction et la vente de villas et d’appartements. La première phase a déjà été complétée avec 95 villas vendues.

Classée 9e entreprise du pays selon le Top 100 Companies de 2019, avec un chiffre d’affaires dépassant pour la première fois la barre de Rs 10 milliards au 30 septembre 2018, le groupe NMH est confiant que la séparation de ces deux pôles d’activités permettra une meilleure lisibilité de la performance des opérations tant hôtelières qu’immobilières du groupe.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires