JIOI 2019: l’haltérophile Yannick Coret exclu de la sélection

Avec le soutien de
Yannick Coret avait raflé trois médailles d’or lors des JIOI à La Réunion en 2015.

Yannick Coret avait raflé trois médailles d’or lors des JIOI à La Réunion en 2015.

Troisième exclusion après celles de Kate Foo Kune et Jean Yan Degrace. L’haltérophile Yannick Coret ne représentera pas le quadricolore aux Jeux des îles, la Fédération mauricienne d’haltérophilie (FMH) ayant décidé de se passer des services du triple médaillé d’or aux JIOI de 2015 à l’île de la Réunion. Yannick Coret avait violé la Charte de bonne conduite instaurée par la FMH et en vigueur durant le stage en Chine.

Une section de la Charte stipule que chaque athlète est dans l’obligation de toujours informer son entraîneur de chacun de ses déplacements. Ce que n’a pas fait Yannick Coret qui était sorti voir des amis le dimanche 30 juin. Malheureusement pour lui, des préleveurs de Clearidium, agence déléguée par la World Anti-Doping Agency (WADA) sont venus collectés des échantillons de sang et d’urine sur plusieurs haltérophiles mauriciens le même jour et ne sont pas parvenus à entrer en contact avec Yannick Coret.

Convoqué hier, vendredi 12 juillet, par la FMH, le principal intéressé a expliqué qu’il souffrait du genou et cherchait un moyen de soulager momentanément cette blessure. «Yannick nous a expliqué que son genou lui faisait souffrir. Il avait reçu un traitement là-bas (NdlR : en Chine) mais cela ne l’avait pas soulagé. Il a expliqué avoir quitté l’hôtel sans en informer son entraîneur pour trouver un autre moyen de soigner son genou ce qui est totalement interdit. Nous n’avions d’autre choix que de l’exclure de la sélection», souligne Magarajen Monien, président de la FMH.

Il est retourné tard dans la soirée

Après avoir quitté l’hôtel, Yannick Coret est retourné dans sa chambre tard dans la soirée. «Il nous a confié qu’il n’avait pas le soutien voulu de la part des autres haltérophiles et avait préféré rester à l’extérieur de l’établissement hôtelier», poursuit Magarajen Monien.

Pour rappel, 15 leveurs de fonte ont pris part à ce stage qui s’est déroulé dans la ville de Tianjin et qui s’est achevé le 9 juillet. Yannick Coret, bien que réserviste, était pressenti pour représenter Maurice dans la catégorie des -73 kg. Cette tâche reviendra à Dinesh Pandoo.

Publicité
Publicité

Les jeux arrivent à grands pas! Ne ratez rien des préparatifs des Jeux des îles de l'océan Indien avec notre dossier spécial ! Retrouvez les dernières nouvelles sportives de la région, des photos et vidéos, ainsi que tout plein d'autres informations ! Alé Moris!

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x