JIOI 2019 - Bruno Pothanah: «En lançant Barnabé Jolicoeur, j’ai tout de suite compris que nous étions devant…» 

Avec le soutien de
L’équipe victorieuse du 4 x 100m avait été titrée “Team of the year” en 1993.

L’équipe victorieuse du 4 x 100m avait été titrée “Team of the year” en 1993.

Les 4es Jeux des Iles ont eu lieu aux Seychelles en août 1993. En athlétisme, ils avaient un attrait particulier avec la participation de Daniel Sangouma, athlète français champion d’Europe du 4 x 100 m et ancien recordman du monde du relais 4 x 100 m avec l’équipe de France.

Le jour tant attendu arriva : la finale du relais 4 x 100m. Il va de soi, l’équipe réunionnaise était favorite. Mais nous croyions fermement que nous pouvions réaliser quelque chose de grand. Notre équipe était très bien encadrée par nos entraîneurs, le DTN, feu Jacques Dudal, et notre ami Gilles Brelu-Brelu.  

Sur le terrain d’échauffement déjà, nous sentions la pression qui montait. Nous étions tous solidaires et concentrés. Chacun d’entre nous avait des qualités et cela faisait notre force. Nous, les sprinteurs, nous voulions prendre notre revanche car la veille, lors de la finale du 100 m, j’avais pris la deuxième place et Christian Boda, la troisième place derrière Sangouma.  

Et le moment tant attendu arriva.  Christian s’élança du troisième couloir. Le premier passage de témoin entre lui et Dominique Meyepa était parfait. En recevant le témoin à mon tour, je n’avais qu’une seule idée en tête : aller le plus vite possible afin d’assurer une confortable avance avant le dernier passage.  En lançant Barnabé Jolicoeur, j’ai tout de suite compris que nous étions devant et qu’à ce moment-là, les autres ne nous rejoindraient pas. 

Quand Barnabé franchit la ligne d’arrivée en vainqueur, l’euphorie qui régnait dans le stade était inimaginable. Tout le public était avec nous. Même les Seychellois nous applaudissaient tellement ils avaient apprécié la victoire de l’équipe de Maurice aux dépens de La Réunion. Le ministre Michael Glover était aux anges ainsi que tous ceux présents au stade. Tout le monde voulait nous féliciter et en l’espace de quelques secondes, nous étions devenus les héros de tout un peuple. 

Nous venions d’écrire une page de l’histoire des Jeux des Iles. Nous avions gagné la médaille d’or et réalisé un nouveau record des Jeux. Ce fut un moment d’immense plaisir et d’intense émotion de voir notre quadricolore s’élever pendant notre hymne national lors de la remise des médailles. La déception était tellement grande du côté de La Réunion que Sangouma et son équipe refusèrent de se présenter à la cérémonie protocolaire. Ce jour-là, je crois que nous avons offert un grand moment de bonheur et de joie à tous les Mauriciens.

Ce moment restera gravé à jamais dans ma mémoire.  C’était magique et c’est inoubliable.

Palmarès

  • Participation aux 1ers Jeux de la Francophonie au Maroc en 1989
  • 5es Jeux d’Afrique au Caire en 1991
  • 8es Championnats d’Afrique d’Athlétisme à Maurice en 1992
  • 9es Championnats d’Afrique d’Athlétisme à Durban en 1993
  • 10es Championnats d’Afrique d’Athlétisme à Yaoundé en 1996
  • 2es Jeux de la Francophonie en France en 1994
  • 6es Jeux d’Afrique Zimbabwe en 1995
  • Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996
  • Champion de Maurice du 100m : en 1993, 1994, 1995 et 1996Jeux des Iles des Seychelles en 1993
  • Médaille d’or au 4 x 100 m (record des Jeux)
  • Médaille d’argent au 100 m
  • Team of the Year aux Sports Award de 1993
Publicité
Publicité

Les jeux arrivent à grands pas! Ne ratez rien des préparatifs des Jeux des îles de l'océan Indien avec notre dossier spécial ! Retrouvez les dernières nouvelles sportives de la région, des photos et vidéos, ainsi que tout plein d'autres informations ! Alé Moris!

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires