Brésil: Bolsonaro songe à nommer un de ses fils ambassadeur aux Etats-Unis

Avec le soutien de
Eduardo Bolsonaro (à gauche), accompagne son père Jair Bolsonaro (à droite) dans le bâtiment du gouvernement à Brasilia, le 14 novembre 2018.

Eduardo Bolsonaro (à gauche), accompagne son père Jair Bolsonaro (à droite) dans le bâtiment du gouvernement à Brasilia, le 14 novembre 2018. 

Le président brésilien Jair Bolsonaro songe à nommer un de ses trois fils, Eduardo, ambassadeur aux Etats-Unis, a-t-il révélé jeudi.

Eduardo, qui est actuellement député, «est un ami des enfants de (Donald) Trump, parle anglais, espagnol, a une très large expérience dans le monde. A mon avis, il peut être la bonne personne et pourrait parfaitement s’occuper du travail à Washington», a déclaré aux journalistes le président d’extrême droite en marge d’un événement officiel à Brasilia.

Cependant, la décision revient à son fils, a-t-il dit, car pour prendre ses fonctions à Washington, il devrait abandonner son mandat de membre du Congrès.

Sa nomination serait également soumise à l’approbation du Sénat.

Eduardo Bolsonaro, 35 ans, le plus jeune des fils du président, qui tous trois sont impliqués en politique, a indiqué n’avoir pas reçu pour l’heure de proposition officielle, mais a affirmé: «Si le président me confie cette mission, je serais prêt à démissionner de mon mandat».

«J’imagine comme ce sera perçu de l’autre côté: je pense au peuple américain voyant le président d’un pays qui envoie son fils y travailler...», a-t-il convenu. «Mais je parle anglais, je parle espagnol, j’ai été élu avec un nombre de suffrages record, je suis président de la commission des relations étrangères à la Chambre des députés. Je pense que mes titres et mes compétences me donnent une certaine qualification», a-t-il ajouté.

Cette éventualité a été dévoilée au lendemain de l’anniversaire d’Eduardo Bolsonaro, qui a fêté mercredi 35 ans, justement l’âge minimum requis pour être ambassadeur du Brésil à l’étranger.

Pendant la campagne et les premiers mois du gouvernement, Eduardo Bolsonaro a été comme une sorte de ministre des Affaires étrangères informel pour le gouvernement d’extrême droite de son père.

Il a ainsi accompagné son père lors de plusieurs voyages à l’étranger et notamment lors de sa visite officielle aux Etats-Unis en mars. A cette occasion, il a d’ailleurs été le seul représentant brésilien à participer avec son père à la rencontre privée avec Donald Trump dans le Bureau ovale de la Maison-Blanche, alors même que le ministre brésilien des Affaires étrangères Ernesto Araujo faisait également partie du voyage.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x