Top 14: Bastareaud quitte Toulon pour une pige de 4 mois avant New York

Avec le soutien de
Le centre Mathieu Bastareaud lors d'un match avec Toulon, à Castres le 25 mai 2019.

Le centre Mathieu Bastareaud lors d'un match avec Toulon, à Castres le 25 mai 2019.

Le centre Mathieu Bastareaud a rompu son contrat avec Toulon pour une pige de quatre mois dans un club encore inconnu avant de poursuivre sa carrière à New York, a annoncé mardi le club de Top 14 dans un communiqué.

«Mathieu Bastareaud et le Rugby Club Toulonnais ont décidé, d’un commun accord, de mettre un terme au contrat les liant pour cette saison 2019-2020», a indiqué le RCT.

Après huit ans à porter le maillot du club varois, le joueur «a souhaité relever un nouveau challenge durant quatre mois, avant de rejoindre la Major League Rugby et l’équipe de New York», ajoute le club, sans préciser de quel challenge il s’agissait.

Lyon, le Stade Français et Montpellier sont pressentis pour l’accueillir comme joker Coupe du monde.

Bastareaud (30 ans, 54 sélections) s’est engagé avec New York pour les six premiers mois de l’année 2020. Il devait initialement rallier les Etats-Unis en fin d’année après la Coupe du monde au Japon (20 septembre-2 novembre) puis prendre des vacances, mais il n’a pas été retenu, le 18 juin, pour préparer le Mondial avec le XV de France.

Le lendemain de l’annonce de sa non-sélection, il a décidé de prendre sa retraite internationale.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x