Comment effectuer une réclamation Corsair ?

Avec le soutien de

Corsair est une compagnie aérienne spécialisée dans les vols long-courriers. Avec ses 7 appareils, elle dessert une quinzaine de destinations à travers le monde. Cette compagnie aérienne régulière française connaît parfois des perturbations de vol. Heureusement, les passagers victimes de ces incidents peuvent demander sous conditions un dédommagement. Zoom sur la démarche à suivre pour faire une réclamation Corsair.

Quelles sont les conditions à remplir pour faire une réclamation Corsair ?

Pour obtenir une compensation de la part de la compagnie aérienne, il est impératif que l'incident de vol relève de sa responsabilité. Pour les annulations ou les retards de vols que l'on peut imputer à des facteurs indépendants, une réclamation vol Corsair ne saurait aboutir. On appelle facteurs indépendants des circonstances extraordinaires comme les conditions climatiques ou encore les événements exceptionnels à l'instar des attaques du 18 mars 2017 à l'aéroport d'Orly.

De même, pour prétendre à une indemnité, votre avion doit avoir accusé un retard d'au moins 4 heures (puisque la compagnie n'exécute que des vols longue distance). Il faut cependant considérer l'heure d'ouverture des portes de l'avion pour calculer le retard observé. Outre une Corsair réclamation vol retardé, l'indemnisation après une annulation de vol est aussi conditionnée. Concrètement, la compagnie se doit de vous informer de cette perturbation au moins 14 jours avant le départ du vol.

Le cas échéant, vous pouvez légitimement effectuer une réclamation Corsair. Par ailleurs, il faut se rassurer que le vol en question est effectué dans les 5 dernières années. En effet, le délai prévu en France pour effectuer des réclamations d'indemnités auprès des compagnies aériennes est de 5 ans.

De quels papiers ai-je besoin pour une réclamation ?

Pour faire une Corsair réclamation, vous êtes dans l'obligation de constituer un dossier. Ce dossier doit nécessairement contenir vos documents de voyage. Il s'agit notamment des papiers suivants :

  • La carte d'embarquement ;
  • L'étiquette de bagage ;
  • La confirmation de réservation ;
  • Le billet électronique ;
  • L'attestation de retard…

Il est en outre recommandé d'enregistrer ses données de vol à savoir le numéro de vol et la durée du retard. Pour bien formuler votre lettre de réclamation, vous devez aussi tout mettre en œuvre pour connaître la raison de la perturbation de vol.

Comment poser une réclamation suite à un retard d'avion Corsair ?

Pour effectuer une demande d'indemnisation, il est possible de s'adresser directement à la compagnie d’aviation bien que celle-ci est longue à répondre et à vous indemniser. Le plus simple est de contacter un organisme spécialisé dans les droits des passagers. A titre personnel vous pouvez effectuer une réclamation Corsair en ligne. Il suffit de déposer votre demande en utilisant le formulaire réclamation. Cette demande est aussi bien valable pour une réclamation d'indemnité que pour une réclamation pour les bagages. En effet, le formulaire en ligne permet aux passagers de faire les actions comme :

  • L'annulation du billet d'avion ;
  • L'envoi d'une pièce justificative ;
  • La formulation d'un mécontentement…

Il est également possible de rédiger une lettre de réclamation d'indemnité dans laquelle l'on précise les différentes informations relatives au retard d'avion. Vous pouvez envoyer ce courrier en recommandé avec accusé de réception par voie postale à l'adresse :

CORSAIR/ELEN
Service Client
99-101 Rue de la Bongarde
92230 GENNEVILLIERS
France

Si ces manières de contacter la compagnie ne vous conviennent pas, vous pouvez vous tourner vers l'appel téléphonique. Le numéro de réclamation Corsair est le 0800 94 10 08. Il est possible de s'en servir pour toutes les réclamations après vol. Quelle que soit la méthode utilisée, vous ferez votre demande gratuitement, sauf si vous devez engager un avocat. On note cependant que cette solution est dans tous les cas peu concluante et chronophage.

C'est pour cela que de nombreux passagers victimes d'incidents de vol préfèrent passer par des organismes tiers pour avoir gain de cause. Si vous avez déjà adressé une demande directement à la compagnie et que celle-ci est rejetée sans raison valable, vous avez encore d'autres recours. Vous pouvez par exemple déposer une plainte auprès de la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC) via son site Internet.

Combien peut-on réclamer comme indemnité ?

Il est important de connaître le montant auquel l'on peut prétendre en cas d'incident de vol imputable à la compagnie aérienne. Ce montant est fixé par la réglementation européenne qui encadre le droit des passagers aériens. Il est fonction de la distance du vol. Variable, cette indemnisation est de :

  • 250 euros pour un trajet de moins de 1500 km ;
  • 400 euros pour un trajet de plus de 1500 km et moins de 3500 km ;
  • 600 euros pour un trajet de plus de 3500 km.

Les vols de Corsair étant principalement des long-courriers, les passagers sont plus enclins à recevoir une indemnisation de 600 euros en cas d'incident de vol. On note cependant que la loi prévoit selon les circonstances une réduction du montant du dédommagement. C'est par exemple le cas d'un vol longue distance ayant un retard compris entre 3 et 4 heures.

Se méfier des avoirs que la compagnie peut proposer

Il peut arriver que la compagnie offre aux passagers des avoirs en lieu et place des indemnités. Il s'agit généralement des bons de voyage dont la valeur est inférieure au montant du dédommagement prévu par la loi. Il faut savoir refuser de telles offres puisqu'elles ne sont pas cumulables avec les indemnités.

Corsair rembourse-t-elle les frais supplémentaires ?

Si l'indemnité financière n'est pas cumulable avec les bons de voyage, elle l'est avec d'autres frais. Il est par exemple possible de solliciter le remboursement des frais liés à l'assistance des passagers par Corsair. De fait, la compagnie aérienne est dans l'obligation de prendre en charge ses clients lorsque ces derniers attendent à l'aéroport un vol de remplacement.

Cette assistance comporte aussi bien des collations que des boissons. Les passagers ont aussi droit à des appels téléphoniques gratuits. Les frais d'hôtel et de transport vers ce lieu d'hébergement doivent être aussi assurés par le transporteur aérien. Dans l'éventualité où vous prenez vous-même en charge ces dépenses, vous pouvez exiger de Corsair le remboursement du montant correspondant.

Pour ce faire, il faudra présenter les tickets de caisse et les factures des dites dépenses. Si vous attendez par ailleurs pendant plus de 5 heures à l'aéroport sans que Corsair vous offre un vol de substitution, vous pouvez lui réclamer le remboursement de votre billet d'avion. Ce remboursement se fait généralement dans l'intervalle de 7 jours.

En résumé, les incidents de vol qui interviennent avec Corsair confèrent aux passagers le droit de se faire indemniser sous certaines conditions par la compagnie aérienne. Pour bénéficier de ce dédommagement, il est possible de s'adresser directement à la compagnie ce qui est long et fastidieux ou de passer par un organisme spécialisé. Indemniflight vous propose des services de qualité dans ce sens et gratuit tant que vous n'avez pas reçu gain de cause dans le dossier.

Source : Indemniflight 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires