JIOI 2019: la flamme des Jeux est arrivée

Avec le soutien de
 
 

Ça y est! Elle est finalement là. La flamme de cette 10ème édition des Jeux des îles est arrivée à Maurice dans la matinée de ce samedi 6 juillet à bord du vol MK 0249. 

La flambeau a été transmis à Stéphane Toussaint par le président du Comité Olympique mauricien (COM), Philippe Hao Thyn Voon. Dans son discours, le ministre de la Jeunesse et des sports a fait un appel au peuple pour qu’il accueille la flamme en grande pompe lors de son passage à travers l’île. Quant au Cheif Executive Officer du Comité d’organisation des jeux des îles, Jean-Pierre Sauzier, il a demandé aux politiciens de faire une trêve pendant les JIOI. 

© Krishna Pather

Le flambeau sera aussi de passage à Rodrigues aujourd’hui. Le séjour chez les voisins débutera à midi avec un premier arrêt à la piscine de Maréchal. Puis s’enchaîneront les escales au collège Le Chou, à Malabar, Mont-Lubin, Terre-Rouge, Baie-des-Lascars pour se terminer à Camp-du-Roi, aux alentours de 17 heures. Une sortie en bateau figure également au programme à la Pointe-l’Herbe. 

© Krishna Pather

Demain, la flamme sera de retour à Maurice pour un périple qui la conduira à la vasque qui sera allumée le 19 juillet au stade Anjalay. La première région où la flamme passera sera Mahébourg, elle traversera ensuite par Plein-Bois, Camp-Diable, Nouvelle-France, Mare-d’Albert et Beau-Vallon, entre autres.

© Krishna Pather


La polémique refait surface

Est-ce que cette 10e édition des Jeux des îles sera une fois de plus entachée par la polémique liée à la Marseillaise, dirigée par les Mahorais? À en croire le journal «France Mayotte Matin», une délégation mahoraise veut non seulement défiler sous le drapeau français mais aussi faire résonner la Marseillaise lors de l’obtention d’une première place. Cette demande n’est pas au goût des Comores qui l’ont déjà fait savoir lors de la précédente édition en 2015. On apprend même, grâce à ce quotidien, qu’un appel à manifester contre «le diktat des Comores» a été lancé et cela à travers le collectif d’associations mahoraises, le 10 juillet à Paris. Dans le quotidien, il est dit que l’association veut «dénoncer l’injustice faite à nos athlètes mahorais de ne pas pouvoir embrasser le drapeau français et l’hymne national aux Jeux des Iles de l’océan Indien depuis 2003». On se souvient que les Jeux des 2015 ont été perturbés par ces incidents qui ont poussé le Comité international des Jeux de ne permettre à aucune nation d’afficher son drapeau national ni même de laisser son hymne jouer lors de la cérémonie protocolaire.

Publicité
Publicité

Les jeux arrivent à grands pas! Ne ratez rien des préparatifs des Jeux des îles de l'océan Indien avec notre dossier spécial ! Retrouvez les dernières nouvelles sportives de la région, des photos et vidéos, ainsi que tout plein d'autres informations ! Alé Moris!

D'autres articles »
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x