Kev Adams: «J’ai toujours eu peur d’être un vieil ado»

Avec le soutien de
Kev Adams se produira sur la scène du Trianon Convention Centre le samedi 6 juillet. 

Kev Adams se produira sur la scène du Trianon Convention Centre le samedi 6 juillet. 

Kev Adams n’est plus l’adolescent de la série Soda. Il revient à Maurice en artiste accompli, jonglant entre one-man show, émissions télévisées et films. Kev Adams proposera son tout dernier spectacle intitulé Sois 10 Ans le samedi 6 juillet à partir de 20 heures au Trianon Convention Centre. Une initiative d’Inbox Communication.

À moins d’une semaine du show, l’humoriste a répondu à quelques questions. Il dit avoir hâte de revenir. Son passage, en 2015, lui a laissé un souvenir «incroyable». «Je me souviens de la foule déchaînée. On a passé un super moment. Après le spectacle, j’ai essayé de passer du temps avec tous mes fans, ils m’ont donné tellement d’amour», se souvient-il.

À propos de Sois 10 ans, Kev Adams explique qu’il s’agit d’un «spectacle anniversaire» en l’honneur de ses dix années de scène. Il compte trois spectacles : deux en solo et un avec Gad Elmaleh. «Non seulement mon humour a évolué, mais je n’ai jamais été aussi libre que dans ce spectacle. Sois 10 ans me permet de raconter mes hauts, mes bas, mes flops et tous les soi-disant. Je fais le point.»

Y aura-t-il une touche mauricienne au spectacle ? «Évidemment je vais m’adresser au public mauricien. Nou pou met lafaya.» lance-t-il.

Malgré le temps qui passe, Kev Adams le reconnaît : «Les gens ont toujours l’image inconsciente de moi “jeune”». Il a commencé à 17 ans, en a aujourd’hui 27, et une vision «un peu différente». Kev Adams confie : «J’ai toujours eu peur d’être un vieil ado. Je raconte comment je me sens dans la peau d’un mec qu’on considère comme l’humoriste des ados, alors que je vais avoir 30 ans. Je ne me suis jamais posé la question de “à qui je m’adresse’”.Quand j’étais jeune, c’était assez naturel. Aujourd’hui, j’essaye d’écrire sur des sujets qui me touchent et dont j’ai envie de parler, sans me demander si cela va toucher les jeunes ou les moins jeunes.»

Rien que du travail

Pour l’humoriste, il n’y a pas de formule magique du succès. Si après dix ans, il est toujours dans le cœur des fans, c’est dit-il, grâce au travail. «Rien que du travail. Il faut batailler tous les jours, rien n’est jamais acquis. J’espère avoir la chance d’être encore longtemps sur scène.»

Ce ne sont pas les projets qui manquent, que ce soit au cinéma, à la télé ou sur scène. «J’attaquerai la tournée des Zénith à la rentrée.»

* Places entre Rs 1 200 et Rs 5 000. Billets disponibles chez Otayo, Monticket.mu, Marideal.mu et Ticketbox.mu.

 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires