Il se fait escroquer de Rs 3 500 à travers Facebook

Avec le soutien de
[Photo d’illustration] Les phares lui ont couté cher…

[Photo d’illustration] Les phares lui ont couté cher…

Il avait besoin de phares en toute urgence et a posté une annonce sur Facebook, ce qui lui a valu d’être escroqué de Rs 3 500 par un inconnu. Cet habitant de Bel-Air Rivière-Sèche, âgé de 25 ans, a consigné une déposition au poste de police de Pailles hier, jeudi 27 juin. 

Il a posté l’annonce sur sa page personnelle, et il n’a pas fallu longtemps pour qu’un autre profil, au nom de «Mecano Mecatecnik» prenne contact avec lui. La personne derrière ce profil l’informe que les phares dont il a besoin sont disponibles au prix de Rx 3 500 et il doit venir les récupérer à Pailles. Sans perdre un instant, il se rend à l’adresse fournie par son interlocuteur.

Une fois sur place, pas de magasin en vue, mais un homme âgé d’une trentaine d’années. Ce dernier l’informe qu’il est un représentant du magasin inexistant, prend son argent et entre dans un bâtiment. La victime attend. Les minutes se transforment en heures, mais toujours pas de nouvelles. 

L’homme décide donc d’appeler sur le numéro affiché sur le bâtiment où le prétendu représentant est entré. Là, il tombe des nues en apprenant qu’il a été escroqué car ce n’est pas la première fois que cet homme sévit dans la région.

Une enquête a été initiée et le suspect est recherché.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x