Les technologies de l’information, ce secteur d’avenir

Etudiante de SUPINFO travaillant sur un projet au sein du Makerspace Lab.

Etudiante de SUPINFO travaillant sur un projet au sein du Makerspace Lab.

Avec la création de logiciels toujours plus innovants, l’utilisation de systèmes aux performances décuplées, les nouvelles technologies émergentes… la révolution numérique est définitivement en marche ! Ancrées au cœur de notre quotidien et en constante mutation, les technologies liées à l’information représentent une fascinante machinerie et vont profondément changer le monde. 

Incontournables, les nouvelles technologies s’inscriront de plus en plus dans le quotidien d’entreprises de nombreux secteurs d’activité et les métiers qui lui sont liés évolueront également avec. Pourtant, une chose est certaine, l’avenir est là ! Avec une utilisation exponentielle du numérique, la demande de professionnels formés à ces nouvelles compétences sera nécessairement en hausse. Encore faut-il savoir comment et où préparer son avenir dans le domaine des nouvelles technologies.  

Pourquoi faire des études dans ce secteur en particulier ?

Il est important de distinguer informatique et technologies de l’information (TI). Si l’informatique au sens strict est entièrement axé sur la programmation efficace des ordinateurs et propose des solutions sous forme de logiciels, une carrière en TI implique de maitriser la stratégie de l’information qui comprend de manière holistique autant l’installation, l’organisation et l’entretien de systèmes informatiques, que la conception et l’exploitation de réseaux et de bases de données. Cela représente d’ailleurs les fondations mêmes des nouvelles technologies révolutionnaires comme la Big Data, l’intelligence artificielle, le machine Learning et autres. 

Demonstration du casque de realité virtuelle accessible aux etudiants.

L’industrie 4.0, soit l’ère du numérique a le vent en poupe et elle ouvre à une panoplie de métiers qui vont transformer le marché du travail. Par chance, la transition vers le 4.0 est en elle-même un facteur d’attractivité du talent, qui vient pallier naturellement les écarts de compétences. Mais il faut déjà s’y préparer et se donner les moyens de prendre le virage 4.0, qu’il s’agisse des institutions de l’enseignement supérieur que les entreprises elles-mêmes. 

Du côté de SUPINFO International University

Sur la scène informatique mauricienne, SUPINFO International University a su se construire une réputation d’excellence, autant auprès des étudiants que des entreprises. D’origine française, SUPINFO est présente dans le monde entier à travers 35 campus internationaux. Elle compte notamment près de 13 000 alumnis et quelque 10 000 étudiants actifs dans le monde. À Maurice, l’école spécialisée à vocation généraliste dans la filière des technologies de l’information est située sur le campus de Pierrefonds du Uniciti Education Hub depuis 2014.

Son cursus intègre toutes les spécialités qui composent les technologies de l’information d’aujourd’hui, et de demain, complètement en phase avec les demandes des entreprises : software engineering, systèmes et réseaux, intelligence artificielle, analyse de données, technologies internet et intranet, développement d’application, multimédia. Son expertise dans le domaine lui a ainsi valu le soutien des leaders mondiaux de l’informatique qui reconnaissent la qualité des enseignements dispensés en matière de sciences informatiques et de nouvelles technologies. Des partenariats solides ont ainsi été noués avec des partenaires techniques tels que Microsoft, Oracle-Sun, Cisco Systems, Apple et IBM, entre autres.

Rishen Valayoudapillai, étudiant-entrepreneur de SUPINFO participant au salon VivaTech en France.

Au plus près de l’expertise

Suivre une formation sans connaître les réalités du métier, c’est un peu comme se frayer un chemin vers l’inconnu. C’est en côtoyant des professionnels que nous explorons le champ des possibles. Le corps professoral de SUPINFO se compose essentiellement d’experts et de professionnels du secteur de l’informatique, dont l’expertise est vérifiée sur dossier par l’institution en France. Les étudiants bénéficient ainsi de formations riches en partage d’expériences. Consciente de l’importance d’acquérir des compétences de terrain, SUPINFO favorise également des insertions professionnelles, et ce, dès la première année d’études. 

SUPINFO sur la 3e marche du podium lors de la compétition Webcup.

L’attractivité des compétences formées : la force motrice de SUPINFO

Réussir le virage 4.0 et accéder à un monde de possibilités demande aux entreprises un sérieux travail de mise à niveau de leurs technologies de l’information (TI) et un rehaussement de leurs compétences. S’ensuit naturellement une course aux meilleurs professionnels du secteur. 

L’attractivité des compétences joue nécessairement un rôle clé pour les institutions. L’excellence du cursus académique de SUPINFO, taillé sur mesure pour répondre aux exigences du secteur des technologies de l’information, mêlée aux expériences pratiques via des insertions professionnelles ou des incubateurs, participent à la formation de ces compétences pertinentes. 

Ces personnalités versatiles ayant un esprit entrepreneurial, et un appétit pour le risque, sont ainsi formées à répondre aux métiers liés à l’ère numérique. C’est la raison pour laquelle les étudiants diplômés rencontrent un énorme succès auprès des employeurs locaux tels que Orange Business Services, Accenture Technology, Ceridian, Harel Mallac Technologies ou Leal Technologies pour ne citer que ceux-là. 

La promotion 2018 avait d’ailleurs affiché un taux d’employabilité de 100% avec une grande majorité des étudiants ayant reçu une offre d’embauche avant même la fin de leur cursus. 

Makerspace Lab : la convergence entre l’industrie et l’académique 

Les enjeux du numérique ont poussé l’industrie et l’académique à la convergence de leur expertise, soit à travers l’installation de plusieurs entreprises ou start-ups dans le monde entier à s’installer au sein des campus. Le campus de Pierrefonds, a, dans cette mouvance internationale accueilli le premier Makerspace Lab de Maurice, entièrement équipé par Accenture Technology. Il permet aujourd’hui aux étudiants du campus, de travailler sur le développement des projets liés à l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle ou encore la robotique. 


Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x