L'express leaks du dimanche 9 juin au vendredi 14 juin

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Business Mauritius fait durer le suspens

Il faut faire preuve de patience pour connaître le point de vue de Business Mauritius, organisation qui regroupe les principaux opérateurs du privé. La conférence de presse prévue hier après-midi a été annulée tôt dans la matinée. Raison évoquée : l’indisponibilité d’un des deux dirigeants qui devaient animer cette rencontre. Il paraît que c’est à cause d’une réunion d’un organisme étatique qui malheureusement coïncidait avec l’heure de la conférence de presse.

 

Lékip Macron «soy» ?

Quelques membres du MSM se demandent de plus en plus si c’est réellement une bonne chose que Pravind Jugnauth ait choisi d’intégrer d’anciens admirateurs d’Emmanuel Macron au sein de son équipe. Ils se basent sur la popularité constamment en baisse du président français qui avait promis de faire de la politique autrement, lui-même se fondant sur la méthode Obama. Or, Macron a surtout produit des gilets jaunes et une vague de mécontentement. Pour sa part, si Ken Arian a pu attirer Nilen Vencadasmy en faisant miroiter à ses yeux les attraits du pouvoir, les anciens admirateurs de Macron ne comptent pas, eux, faire le saut… de peur surtout d’être taxés de poules ou poulains d’Arian par les MSM eux-mêmes. Qui font circuler la photo ci-dessous comme un pied de nez au conseiller spécial, ou un avertissement contre le risque d’émergence de gilets jaunes chez nous…

 

 

 

Maraye complaisant ?

La position de Dan Maraye visant à soutenir le projet gouvernemental de puiser des réserves de la Banque centrale pour éponger la dette publique, contrairement à d’autres gouverneurs, fait sourciller plus d’un au sein de la majorité. Pourquoi veut-il nous aider, se demande-t-on dans les rangs du MSM…

 

Ils n’y croient pas trop

Des cadres du MSM ont été dépêchés sur le terrain récemment pour rencontrer des activistes orange. Leur objectif est de sonder leurs partisans et de contrevérifier un rapport du National Security Service qui serait peu flatteur concernant la popularité d’un bon nombre d’élus et du gouvernement.

 

Silence au château

D’aucuns se demandent pourquoi la présidence ne vient pas s’expliquer après les révélations de l’émission «Menteur Menteur» sur les relations jugées trop proches entre Barlen Vyapoory et KM, un homme d’affaires sud-africain. Il semblerait qu’une déposition faite pour escroquerie contre un proche de l’homme d’affaires aurait atténué toute ardeur de servir un rectificatif…

 

 

Deal et Dayal

À qui le surintendant Deal, responsable de la Counter Terrorism Unit au bureau du Premier ministre, doit-il son ascension fulgurante au sein de la police ? Le surintendant Deal est le poulain de Raj Dayal, ancien CP et ancien commandant de la Special Mobile Force. C’est Raj Dayal qui s’était arrangé pour que la recrue de la SMF bénéficie d’un stage à l’étranger afin de gravir rapidement les échelons.

 

CEB : inquiétudes

Le fait qu’il se chuchote qu’il n’y aurait pas de nouvelle turbine à gaz au CEB de sitôt provoque des inquiétudes grandissantes relatives au risque de ‘black-out’.

 

Duel à distance

Le duel à distance entre le ministre Sudhir Sesungkur et son collègue de cabinet et colistier Sunil Bholah se poursuit de plus belle. Après la réunion avec des agents de la circonscription, animée par le ministre des Services financiers à son bureau, le ministre Bholah a, lui, tenu une réunion avec les agents du MSM au Village Hall d’Ecroignard. Il était pour l’occasion accompagné de Vikram Hurdoyal, président du conseil de district de Flacq. Ce dernier, comme on le sait, lorgne le ticket de Sesungkur pour les prochaines élections générales. La réunion tenue en présence d’une cinquantaine d’agents a laissé un goût amer parmi l’assistance, composée principalement des dames de la localité. Elles avaient été officiellement invitées à célébrer la fête des Mères mais sans présents !

 

Jeeha encore arrogant

Ceux qui pensaient que Pradeep Jeeha serait devenu moins arrogant (dû au double fait qu’il n’est plus au pouvoir ni au MMM) se trompent. Comme porte-voix autoproclamé des petits planteurs, il n’a pas trouvé mieux que de critiquer les journaux qui ne publient pas de photo de lui. C’est ce qu’il a dit à l’un de nos journalistes. Avec son arrogance, au sein de la plate-forme militante, personne n’est vraiment surpris que l’affable Steve Obeegadoo n’arriverait pas à travailler en bonne intelligence avec lui. D’autres se rappellent le tam-tam médiatique qu’il avait orchestré pour la soidisant venue à Maurice d’Infosys, du temps où il était ministre et en bons termes avec celui qui est devenu conseiller des Jugnauth...

 

Deux postes vacants

On se bouscule pour combler les deux postes à hautes responsabilités aux Casernes centrales. Si Mario Nobin a déjà fait savoir qu’il partira en septembre, en revanche, Tangavel Seerungen commence déjà à faire ses cartons pour un départ imminent. D’autre part, au niveau de l’ICAC, l’on a bien compris que l’actuel CP ne compte pas faire de déposition dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Mike Brasse et ce, tant qu’il sera en poste.

 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires