JIOI 2019 - Jean Charlotte: «J’ai obtenu ma sélection in-extremis mais je me suis retrouvé être le seul Mauricien en finale»

Avec le soutien de

Ces Jeux de 79 avaient un caractère bien particulier, non seulement par leur vocation de rassembler les peuples de l’océan Indien, mais aussi parce qu’étant les tout premiers, des doutes planaient quant à leur pérennité. Quarante ans après, ils sont heureusement toujours là malgré tous les soubresauts. Pour comprendre l’ambiance dans laquelle ces JIOI se sont déroulés pour moi, il faut préciser que l’année qui les précédait a été à la fois très riche et éprouvante, avec notamment un record national junior et mes participations aux Jeux d’Afrique en Algérie et aux Jeux du Commonwealth au Canada et aussi un stage à Nice. S’engager dans la préparation d’une toute nouvelle compétition régionale de cette envergure quelques mois après, était difficile à gérer, d’autant plus que j’avais subi un claquage en début de saison 79, ce qui me contraignait à me concentrer sur le 100 mètres et le relais 4x100 mètres et abandonner le 200 mètres.

J’ai obtenu ma sélection in-extremis mais je me suis retrouvé être le seul Mauricien en finale. Cela ajoutait davantage de pression et il fallait aussi faire avec les remarques pas trop fairplay de certains au bord de la piste pour démoraliser les adversaires. Après un excellent départ, j’étais en tête à la mi-course, luttant aussi contre un vent contraire assez fort, et je savais que ma blessure pouvait se réveiller après les précédentes épreuves de qualification. Cela m’a freiné, car j’avais aussi le relais 4x100 à assurer, et j’étais vraiment déçu de me retrouver en fin de compte au pied du podium, dont la plus haute marche revenait à un Seychellois.

On savait toutefois qu’on avait une belle carte à jouer au relais 4x100 mais le sort s’acharnait sur l’équipe encore une fois. Le premier parcours de Gilles Brelu-Brelu, malgré ses 16 ans, était parfait mais j’ai vu la médaille d’or littéralement s’évaporer quand le deuxième relayeur est resté pétrifié, écrasé par le trac et le stress, et a démarré avec plusieurs mètres de retard. Fort heureusement, Sylvio et moi avons successivement limité les dégâts en rattrapant deux concurrents pour arracher la médaille d’argent.

Il faut dire que notre équipe masculine de sprint était très jeune et prometteuse et que nos adversaires étaient vraiment à notre portée, mais elle ne se présentait pas dans les bonnes conditions habituelles pour affronter ces premiers Jeux qui demandaient, en fait, une préparation plus longue à plusieurs niveaux. Il était toutefois très réconfortant de voir d’autres athlètes mauriciens, et dans d’autres disciplines aussi, tirer leur épingle du jeu et même briller.

Aujourd’hui, avec le recul, j’espère que toutes ces expériences vécues par des générations de sportifs, et dont les journaux font écho régulièrement, servent à mieux appréhender les besoins de nos successeurs. Et j’espère voir d’autres sprinters émerger, comme Stéphan Buckland, qui, je le souhaite de tout coeur, n’était pas en fait l’arbre qui cache la forêt.

Je souhaite bonne chance et bon courage à toute cette belle sélection mauricienne de 2019 et aux dirigeants.

Palmarès

Record National 100 mètres cadet : 10.8 (1976, Rose-Hill)
Record National 100 mètres junior : 10.6 (1978, Rose-Hill)
1er Record National Electronique Officiel sur 100 mètres : 11.19 (1978, Nice)
Participation aux Jeux du Commonwealth (Edmonton Canada, 1978)
Participation aux Jeux d’Afrique (Alger 1978)
Stage en France (Nice 1978)
Champion National 1977
Champion National 1978.
Palmarès relatif aux Jeux des îles :
Médaille d’argent relais 4x100 mètres (1979)
Quatrième de la finale du 100 mètres (1979)

Publicité
Publicité

Les jeux arrivent à grands pas! Ne ratez rien des préparatifs des Jeux des îles de l'océan Indien avec notre dossier spécial ! Retrouvez les dernières nouvelles sportives de la région, des photos et vidéos, ainsi que tout plein d'autres informations ! Alé Moris!

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires