Budget 2019-2020 - Financement: la consommation à la rescousse

Avec le soutien de

Plus de la moitié des recettes fiscales pour l’année financière 2019-2020 proviendra des taxes indirectes. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et les droits d’accise représenteront, à eux seuls, Rs 58,5 Mds des Rs 104 Mds attendues.

Le Budget 2019-2020 présenté hier par le Premier ministre et ministre des Finances prévoit que le montant total des dotations budgétaires s’élèvera à Rs 138,6 milliards (Mds). Les dépenses courantes seront de l’ordre de Rs 121,6 Mds et une enveloppe de Rs 17 Mds sera consacrée aux projets de développement.

Quelles sont les sources de financement de ce budget qui fait la part belle au social ? À la fin de son discours, Pravind Jugnauth a indiqué que les revenus de l’État pour l’année financière 2019-2020 seront de Rs 121,7 Mds. Par conséquent, il y aura un déficit de Rs 16,9 Mds qui sera financé par des emprunts.

Les Rs 121,7 Mds de revenus qui seront engrangés durant la prochaine année financière se répartissent comme suit : Rs 104,7 Mds pour les recettes fiscales, Rs 10,7 Mds pour les rentrées d’argent provenant des sources autres que les taxes et Rs 6,3 Mds sous forme de dons. Ces derniers éléments serviront à financer des projets de développement.

Droits d’accise

Pravind Jugnauth compte trouver les ressources nécessaires pour financer les dépenses de l’État en s’appuyant sur les taxes provenant de la consommation. Le Grand argentier prévoit que la TVA rapportera Rs 38 Mds pour l’exercice 2019-2020. Il est intéressant de noter que les années précédentes, les recettes de la TVA avaient augmenté de presque Rs 3 Mds en moyenne, à chaque exercice, soit Rs 30 Mds en 2016, Rs 32,9 Mds en 2017 et Rs 35,6 Mds en 2018.

Outre la TVA, les autres sources importantes de revenus de l’Etat sont les droits d’accise sur les boissons alcoolisées et la cigarette, ainsi que les Environment taxes. Ces items rapporteront Rs 20,5 Mds au Consolidated Fund.

Ainsi, ces deux éléments représentent à eux seuls plus de la moitié des recettes fiscales. Soit Rs 58,5 Mds des Rs 104 Mds attendues. À cela, on devrait ajouter les taxes sur le gambling et sur les billets d’avion qui rapporteront Rs 4 Mds.

Les autres sources de recettes fiscales sont, entre autres, l’impôt sur le revenu des particuliers qui s’élèvera à Rs 11,8 Mds, la taxe sur les entreprises qui rapportera Rs 15,6 Mds et celle sur les transactions financières, qui permettra de recueillir Rs 6,5 Mds. En 2018, les entreprises avaient versé Rs 14,7 Mds et l’impôt sur les revenus individuels Rs 9,8 Mds.

Publicité
Publicité

Lundi 10 juin 2019 : dernier budget de l’actuel mandat du Premier ministre et ministre Finances, Pravind Jugnauth. Retrouvez tous les articles, les vidéos, analyses, sur cet exercice financier national.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires